LES DRESSEURS À L'ASSAUT DES TITRES MONDIAUX EN NORMANDIE

Adelinde Cornelissen est une nouvelle fois présente dans l’équipe néerlandaise. Avec Parzival, elle tentera de mener une nouvelle fois son pays à la victoire. Photo Scoopdyga

Mardi 26 août - 10h33 | Daphné G

LES DRESSEURS À L'ASSAUT DES TITRES MONDIAUX EN NORMANDIE

Aujourd’hui a eu lieu la visite vétérinaire pour les chevaux de dressage, mais la compétition débute réellement demain avec la première partie du Grand Prix. Le public normand pourra donc admirer l’élite de la discipline dérouler une partition que les cavaliers travaillent dans l’ombre depuis plusieurs années avec pour seul et unique but ces Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie.

LES FORCES EN PRÉSENCE

Les meilleurs cavaliers de dressage de la planète fouleront la piste du stade d’Ornano dès demain matin afin de tenter d’offrir la victoire à leur pays puisque, à l’issue du Grand Prix, sera déterminé le podium des nations. Les passionnés de dressage auront les yeux rivés sur l’équipe allemande qui présente les plus grandes chances de succès. Représentée par Helen Langehanenberg avec Damon Hill NRW, Fabienne Lutkemeier sur D’Agostino FRH, Kristina Sprehe associée à Desperados FRH ainsi que par Isabell Werth portée par Bella Rose 2, la Mannschaft fera tout pour s’emparer de la victoire. Les quatre allemandes devront néanmoins se méfier des Britanniques. Avec le retrait de la compétition du grand favori, Totilas, Charlotte Dujardin a une véritable carte à jouer avec son fidèle Valegro tout comme son entraineur Carl Hester sur Nip Tuck. Ces derniers ont traversé la Manche accompagnés de Michael Eilberg et Gareth Huges qui selleront respectivement Halph Moon Delphi et DV Stenkjers Nadonna. Il ne faut pas non plus oublier Adelinde Cornelissen, Edward Gal ou encore Hans Peter Minderhoud qui, avec Diederick van Silfhout, défendront les couleurs des Pays-Bas. La première montera Jerich Parzival, économisé cette année pour l’échéance normande, le deuxième a été contraint de choisir Glock’s Voice puisque son cheval de tête, Glock’s Undercover, s’est blessé lors du stage de préparation (lire ici), le troisième présentera Glock’s Johnson alors que le dernier pourra compter sur Arlando NH.

LES BLEUS

L’équipe de France sera représentée par les quatre couples les plus en forme du moment. Jessica Michel, ayant déjà vécu une grande échéance lors des Jeux olympiques de Londres, aborde cet événement mondial avec une pression modérée, tout comme sa jument Riwera de Hus. Il en sera de même pour Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol, qui ont participé à la finale de la Coupe du monde, à Lyon en avril. Alexandre Ayache, le novice de l'équipe, pourra donc s’appuyer sur l’expérience de ses trois compatriotes, puisqu'Arnaud Serre avait, quant à lui, participé aux championnats d'Europe 2011, avec le regretté Helio II. Alexandre et Marc ont confié il y a quelques jours à GrandPrix-Replay.com que leurs chevaux, Lights of Londonderry et Robinson de Lafont*de Massa, semblaient prêts à porter haut le drapeau français.

DANS LE RÉTRO

En 2010 à Lexington, Edward Gal et Totilas avaient été sacrés et avaient également portés leur pays sur la plus haute marche du podium. Totilas a depuis été vendu à l’Allemand Matthias Alexander Rath mais ne sera pas présent cette semaine puisqu’il s’est légèrement blessé (lire ici). Aux Etats-Unis, les Pays-Bas étaient également représentés par Imke Schellekens Bartles et Sunrise, Hans Peter Minderhoud avec Exquis Nadine ainsi qu’Adelinde Cornelissen et Jerich Parzival.

LE GUIDE

Demain, entre 8h15 et 12h20 puis de 13h45 à 17h50 les cavaliers s’affronteront dans la première partie du Grand Prix. La fin de l’épreuve se déroulera mardi aux mêmes horaires. Mercredi, les trente meilleurs cavaliers se disputeront la victoire dans le Grand Prix Spécial. À l’issue de cette épreuve, les quinze meilleurs couples présenteront leur Reprise Libre en Musique mercredi.

Les engagés ici.

Les résultats ici.

Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez