LES QATARIS EN PLEINE FORME AU CEI 3* DE CORLAY

Kalid Sanad A. Al Nuami et Kinaye de Sinuhe ont remporté la course de Corlay. Photo Pierre Jambou

Jeudi 14 août - 11h14 | Marie de Pellegars

LES QATARIS EN PLEINE FORME AU CEI 3* DE CORLAY

Déplacement gagnant pour les cavaliers qataris d’endurance ce 9 août à Corlay dans les Côtes d’Armor puisque les représentants de l’équipe Al Shaqab se sont octroyé les deux premières places des CEI 3* et 2*. Il faut souligner qu’ils ont présenté à ces concours des chevaux sélectionnés et bien affûtés en vue d’échéances futures et notamment pour deux cavaliers une montée encore en condition pour le grand-rendez vous des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech à Sartilly dans la Manche, non loin de là, comme pour s’acclimater aussi...


 

Les cavaliers français, plutôt que le podium, ont joué la qualification à l’image de Dorothée Penon Remond avec son fidèle Cipango de Saltera, quatrièmes à seulement treize minutes du vainqueur, une très belle performance. Sur le deuxième concours, relevons la cinquième place au scratch de Catherine Riou avec Fazilk, l’emportant de superbe manière dans la catégorie Amateur.


Si dans ces deux épreuves les Qataris ont récolté les lauriers, c’est avec des montures issues de l’élevage français. Ainsi après un temps de course total de 8 h 44 mn 51 s avec Kinaye de Sinuhe, Kalid Sanad A. Al Nuami est monté sur la plus haute marche. Il a devancé de trois secondes le vaillant vétéran - qui se rêve en Jack Bégaud du Qatar pour le record du nombre de courses courues - Atta Mohammed associé à Ouarnik du Bruguet. Un produit de Fadasir, fameux étalon de l’élevage les Chevaux d’Armor et situé à deux pas de Corlay, à Saint-Gilles Pligeaux. Le Thaïlandais Serireongrith Rattanakul a été troisième avec Rimel du Barthas. Le sympathique représentant du royaume du Siam peaufine aussi sa préparation pour les Jeux.


Dans le 2*, Sultan Salim K. Al Shamousi a donc été vainqueur avec Abdula du Florival. Est venu ensuite le chouchou Faleh Nasser Abughenaim avec Major Armor, deux fois gagnant ici et humant à nouveau l’air du pays puisque né à côté chez Yvon Ollivier aussi. Troisième, une autre vedette non moins facétieuse, Philippe Tomas avec Niemen de Pawi.


Dans le CEI*, Olivier Bocher a aisément qualifié Santa de Perros avec une belle victoire qui a confirmé tout le potentiel de cette jument de huit ans qu’il a à l’entraînement, a relevé le jeune cavalier et éleveur de Silfiac dans le Morbihan. De son côté Jean-Luc Riou a signé un beau retour à la compétition en prenant une chouette deuxième place sur Aladin des Chênes. C’est une très jeune cavalière malaisienne Helen Tengku Shaharin Tengku Putri qui a complété ce podium avec Kiara II.


Notons aussi la quatrième place de Brigitte Pinto avec Unpoco Agitato Magic pour honorer celle qui vient d’être élue cavalière de l’année dans son pays le Portugal et qu’elle représente aux Jeux équestres mondiaux. En Amateur, la victoire est revenue à Henri Baller sur Okthar al Khethebe avec une appréciable sixième place au scratch.

 


Pierre Jambou

À lire également...

Réagissez