LA FRANCE, VINGT-SEPT ANS APRÈS!

Superbe exploit de Victoria Tachet, Thomas Scalabre, Ninon Castex et Nina Mallevaey, hier à Millstreet. En attendant la finale individuelle. Photo Camille Kirmann

Dimanche 03 août - 15h07 | Sébastien Roullier

LA FRANCE, VINGT-SEPT ANS APRÈS!

Vingt-sept ans après son dernier succès, la France est brillamment redevenue championne d’Europe de saut d’obstacles Poney, hier à Millstreet en Irlande. Sous la houlette d’Olivier Bost, Victoria Tachet, Thomas Scalabre, Ninon Castex et Nina Mallevaey, associés à leurs quatre poneys made in France, ont donc signé une performance historique!


Cela n'était plus arrivé depuis 1987, la France a été sacrée championne d'Europe Poney en CSO par équipes, hier en Irlande! Le chef d’œuvre est à mettre à l’actif de Victoria Tachet sur Rexter d'Or (0/0/8), Thomas Scalabre sur Sligo de Mormal (4/0/0), Ninon Castex sur Quabar des Monceaux (0/1/1) et Nina Mallevaey sur Rominet de Bruz (0/0/0), qui ont totalisé un point seulement à l'issue des trois manches... Un exploit d’autant plus incroyable que l'Irlande, en argent, a terminé à seize points, et que la Grande Bretagne et l'Allemagne ont barré pour le bronze avec vingt points, au profit de cette dernière. Le sélectionneur français Olivier Bost était évidemment ravi de ses ouailles : 'C'est la consécration d'un travail d'équipe mené depuis quatre ans. Tout a compté : le travail sur le plat, la cohésion entre les cavaliers, le soutien des parents... Je suis d'autant plus fier que mon père était entraîneur national lors de la dernière médaille d'or en 1987, c'est vraiment une belle victoire aujourd'hui. Il va falloir continuer dimanche !' Dimanche, les meilleurs cavaliers ont rendez-vous pour la finale individuelle... A ce stade, Nina (zéro) et Ninon (deux) sont respectivement en tête du provisoire tandis que Thomas et Victoria sont également qualifiés et bien placés avec quatre et huit points. La Française Prescila Subtil, concourant cette année sous couleurs portugaises, sera de la partie avec treize points pour le moment, tandis que Manon Ravenel, engagés en individuel pour la France, courra la Consolante aujourd’hui.

Hier, les Français ont largement dominé et la médaille était acquise avant même le passage de Nina, le tout avec une avance considérable... Espérons que les Tricolores sauront conserver cette attitude et cette réussite dimanche, l'exploit est à portée de main!

Les complétistes en tête!

Un autre sélectionneur avait de quoi se réjouir hier soir... Les complétistes tricolores pointent en effet en tête en individuel et par équipes après le dressage, pourtant réputé éternelle carence française! Comme en 2013, le champion de France en titre, Victor Levêcque, a dominé l'épreuve avec Qualitat des Bourdons (-29,40) alors que ses camarades Marine Bolleret, Yfke Bourget et Héloïse Le Guern pointent aux rangs quatorze, dix-neuf et trente-trois. Les cavalières individuelles, Manon  Faucheur et Hemma Ouaret, sont pour le moment trentième et cinquante-et-unième. Une bonne partie de la compétition se jouera sur le très sélectif cross d’aujourd’hui, mais qui sait, le coq français Phlegmon, qui accompagne les cavaliers ici en Irlande, aura peut-être droit à une remise supplémentaire dimanche...

Les cavaliers de dressage, eux, ont déroulé leur reprise Individuelle hier après-midi. Quatorzième au provisoire, Clarissa Stickland saura aujourd’hui si elle intègre ou non la Reprise Libre en Musique dominicale pour sa dernière apparition avec Diana. La cavalière a en effet dressé à 68.439%, tandis que ses camarades ont eu moins de réussite. Si Mathilde Thevenot (67.805%) et Manon Desjardins (66.537%) ont tiré leur épingle du jeu, la jeune Léa Bonifay a réalisé une contre-performance avec Tim, qui n'était pas dans la bonne attitude. Mais elle n'est pas la seule, car la championne d'Europe en titre, Phoebe Peters (auquel le numéro de juillet-août de Grand Prix Magazine consacre un grand article), a complètement loupé ses premiers mouvements et fini sixième du provisoire, elle qui était en or en 2013. La voie est toute ouverte pour sa concurrente allemande, Semmieke Rothenberger. Encore du beau sport en perspective!

À Millstreet, Camille Kirmann

Les résultats

Tous les résultats ici

À lire également...

Réagissez