LE DRAPEAU IRLANDAIS FLOTTE SUR L’HIPPODROME DE CHANTILLY

L’Irlandais Cameron Hanley en selle sur Antello Z a véritablement survolé le barrage du Grand Prix du CSI 5* de Chantilly cet après-midi. Photo R&B Presse

Mardi 29 juillet - 12h51 | parnl

LE DRAPEAU IRLANDAIS FLOTTE SUR L’HIPPODROME DE CHANTILLY

Cet après-midi, quarante-quatre cavaliers se sont disputé un Grand Prix coté à 1,50m sous le soleil de Chantilly. La moitié d’entre eux ont réussi à effectuer un premier tour sans faute. L’Irlandais Cameron Hanley s’est brillamment imposé en selle sur Antello Z devant l’Américain Kent Farrignton et la Suissesse Jane Richard Philips associés à Gazelle et Dieudonne de Guldenboom. Philippe Rozier et Rahotep de Toscane, son fils de Quidam de Revel, ont pris tous les risques lors du barrage. Même si son chronomètre de 41’’35 ne lui a pas permis de monter sur le podium, le couple a signé la meilleure performance française.

L’Irlandais [Mark McAuley], accompagné de son étalon [Isco de Amoranda], a été le premier à s’élancer et à réaliser un parcours parfait.

Les trois cavaliers qui étaient montés sur le podium du Grand Prix du Global Champions Tour hier, les Suédois [Rolf-Goran Bengtsson] et [Henrick von Eckermann] ainsi que le Canadien [Eric Lamaze] sont également sortis de piste sans pénalité en selle sur [Clarimo Ask], [For Sale 6] et [Rosana du Park].

Le numéro un mondial [Scott Brash], éliminé hier avec Hello [Annie], a aujourd’hui fauté à deux reprises sur la dernière ligne composée d’un vertical de palanques et d’un oxer à cinq foulées. Henrick von Eckermann avec lequel le Britannique discutait en piste avant de s’élancer ne lui a sans doute pas donné tous les bons tuyaux.

L’incroyable couple marocain composé d’[Abdelkebir Ouaddar] et de l’impétueux Selle Français [Quickly de Kreisker] est sorti de piste sans avoir fauté devant un public survolté.

L’Irlandais [Darragh Kenny], vainqueur de l’épreuve d’ouverture vendredi, a de nouveau réalisé une performance parfaite en selle sur [Picolo].

Cinq couples tricolores ont réalisé une première manche exemplaire. [Marie Hecart], qui montait [Vatson Sitte], a très vite été rejointe par son père [Michel Hécart] et [Pasha du Gue] parmi les cavaliers qualifiés pour le barrage. [Patrice Delaveau] et l’inimitable [Ornella Mail]*HDC ont signé une explosive performance pour le plus grand plaisir des spectateurs venus nombreux. Accompagné de [Rahotep de Toscane], [Philippe Rozier] est également sorti de piste avec un score vierge. [Alexandre de Rotschild] a habilement su tirer son épingle du jeu avec [Pendjab du Royet] alors qu’il participait à son premier CSI 5* ce week-end. 'Ce week-end j’ai vraiment vécu une bonne expérience. Je suis vraiment content de ce que j’ai réalisé dans la première manche. Lors du barrage j’ai fait tombé une barre. Mais c’était un bon début. Peut-être que je réussirais le double sans-faute la prochaine fois', se satisfait le jeune cavalier.

L’amazone [Penelope Leprevost], [Timothee Anciaume] et le jeune [Alexis Borrin], lui aussi nouveau venu à ce niveau, ont terminé avec quatre points de pénalités en selle sur [Nice Stephanie], [Quorioso Pre Noir] et [Ruby de la Fosse]. [Simon Delestre] et [Stardust Quinhon] ont pour leur part poussé deux barres au sol. Après avoir voulu tourner très court, le cavalier français n’a pu éviter la faute sur le bidet. Déstabilisé, le couple n’a pas réussi à couvrir l’oxer situé à la sortie du double qui suivait.

Un barrage riche en suspense

Avec vingt-deux partants, le barrage de ce Grand Prix a pris des allures de seconde manche. Le premier double sans-faute a su se faire attendre. Sixième à s’élancer après Mark McAuley, Henrik von Eckermann, [Michael Whitaker], [Laura Kraut] et Abdelkebir Ouaddar, Eric Lamaze a réussi à prendre la tête du classement avec un chronomètre de 36’’80. Mais Rolf-Göran Bengtsson lui a vite volé la vedette en signant un second parcours sans pénalité en 41’’39 qui lui a finalement valu la cinquième place. Le Canadien, lui, s’est vu attribuer la huitième position au classement final.

La Française Marie Hécart n’a pas réussi à suivre les pas du Suédois et a fauté à une reprise ce qui l’a reléguée à la seizième position. La chance n’a pas non plus tourné en faveur de son compatriote Patrice Delaveau qui s’est élancé juste après elle et a terminé avec un total de huit points. Michel Hécart et Pasha du Gué ne sont pas parvenus à réitérer leur première performance de la journée et ont terminé à la sixième place.

L’Américain [Kent Farrington] a réalisé un barrage parfait en 39’’95 qui lui a permis de prendre provisoirement la tête de l’épreuve avec [Gazelle]. Jane Richard Philips, en sortant avec un chronomètre de 40’’18 a pris la troisième position qu’elle conservera à l’issue de la compétition.

Le Tricolore Philippe Rozier s’est élancé sur le barrage un couteau entre les dents et a fait son maximum afin d’essayer de s’emparer de la victoire, sans succès puisqu’il a dû se contenter de la quatrième place.

Vingtièmes à s’être élancé sur le barrage, [Cameron Hanley] et [Clarimo Ask] ont signé un époustouflant double sans-faute en 38’’32 qui leur a offert la victoire. Le Belge [Gregory Whatelet], associé à [Riesling du Monselet], et Alexandre de Rothschild n’ont pas réussi à faire mieux que lui et ont respectivement signé des performances à huit et quatre points de pénalités.

'Je suis vraiment très heureux ! Antello Z a sauté de manière fantastique. Il revient tout juste après un mois de repos et il est très en forme. Je l’ai senti très bien dès la première manche, je savais que je pouvais lui demander beaucoup. Je suis parti à la fin du barrage ce qui a été un réel avantage pour moi. Je savais exactement ce que je devais faire pour gagner et je suis parvenu à le réaliser. C’était vraiment un très beau week-end !', a réagi Cameron Hanley, le grand vainqueur du jour.

Après avoir terminé deuxième du Grand Prix du CSI 5* de Chantilly, l’Américain Kent Farrington est revenu sur ses performances : 'J’étais confiant lorsque je me suis élancé sur le barrage. Gazelle était en forme et je savais que nous pouvions réaliser quelque chose de bien. J’ai donné tout ce que j’ai pu. J’ai cru à la victoire jusqu’au passage de Cameron Hanley. Il a été plus rapide de moins d’une seconde. C’est le jeu.'

'Dieudonne a été incroyable dès notre premier parcours aujourd’hui. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup le solliciter. Lors du barrage il m’a beaucoup donné. Bien sûr nous n’avons pas été assez rapide mais je suis très satisfaite de cette troisième place !', a confié la Suissesse Jane Richard Philips après la remise des prix.

À Chantilly, Pauline Arnal

Les résultats ici.

À lire également...

Réagissez