LA FRANCE SUR LE PODIUM PROVISOIRE À AIX!

Ce matin, Thomas Carlile et Quiro Hoy ont frisé les 74% au dressage! Photo Pixizone

Samedi 19 juillet - 16h48 | Sébastien Roullier

LA FRANCE SUR LE PODIUM PROVISOIRE À AIX!

À l’issue du deuxième des trois tests du très beau CICO 3* d’Aix-la-Chapelle, l’hippique disputée ce soir, l’équipe de France de concours complet pointe au troisième rang de la Coupe des nations. Individuellement, Thomas Carlile et Quiro Hoy sont pour l’heure comme sur un nuage, occupant la quatrième place provisoire. De très bon augure avant la grande explication de demain matin sur le cross.

Dès le test de dressage, réputé éternel point faible tricolore, l’équipe de France a annoncé la couleur, ce matin. Les hommes de Thierry Touzaint, dont trois disputent leur tout premier Aix-la-Chapelle, ont déroulé de bonnes reprises, en ce qui concerne Pascal Leroy et Minos de Pétra (67.870%), vétérans de cette très jeune équipe de France, et les revenants Astier Nicolas et Piaf de B’Neville (70.130%), et même de très bonnes reprises pour Maxime Livio sur Qalao des Mers (71.730%) et Thomas Carlile sur Quiro Hoy (73.870%). 'Nous avions pour objectif prioritaire de produire de belles prestations sur le plat. Un mois avant les Jeux équestres mondiaux, nous voulions marquer l’œil des juges, ce qui est très important, puisqu’on pense souvent que les Français sont à la ramasse en dressage. Je crois qu’on a fait mentir cette réputation. Ç’a crevé les yeux de tout le monde, et particulièrement des juges. Sur ce plan, nous avons rempli notre contrat', se félicite Thierry Touzaint, le sélectionneur tricolore. Au mérite de ses reprises de haut vol, la France a pris la troisième place provisoire de la Coupe des nations derrière l’intouchable Allemagne et à un cheveu (deux points!) de la Grande-Bretagne.

Ce soir lors de l’hippique, les Français avaient à cœur de rester dans cette dynamique vertueuse. Pas si simple pour des cavaliers et chevaux n’ayant jamais évolué dans l’impressionnant Hauptstadion d’Aix avec ses dimensions hors norme et ses obstacles massifs. Cela n’a, du reste, pas été facile pour le seul couple ayant déjà couru cette Officiel d’Allemagne, à savoir Pascal Leroy et Minos de Pétra, vus ici en 2011. Les récents cinquièmes du CCI 4* de Badminton ont concédé deux fautes et quatre points de temps. 'Pascal ne s’est pas mis assez vite dans le coup. Nous lui avons demandé d’aller assez vite vu le chrono serré. Son début de tour manquait un peu de galop, ce qui a d’ailleurs provoqué sa première faute. Rien de grave, il a essuyé les plâtres en partant en ouvreur, ce qui n’est jamais facile', plaide l’entraîneur national. Pascal et Minos pointent en trente-quatrième position provisoire.

Vaincre enfin le signe indien d’Aix-la-Chapelle

 

Le saut d’obstacles s’est beaucoup mieux déroulé pour Astier Nicolas et Maxime Livio, piégés tous les deux en début de tour, mais faciles par la suite, même si le second a concédé deux points de temps. Ils occupent les dix-huitième et dix-neuvièmes places ce soir. 'Ils ont réussi un très bon tour. La faute de Maxime sur le un est due au fait que le cheval était un peu perdu sur ce grand stade et cherchait où était l’obstacle. Ce couple méritait le sans-faute. Le cheval d’Astier a été longtemps arrêté. Le cavalier manque encore d’automatismes avec lui. Il reste quelques réglages à effectuer, mais ce n’est pas très inquiétant', juge Thierry Touzaint.

Pour Thomas Carlile, le mot formalité est faible tant Quiro Hoy a semblé dominer son sujet. À l’arrivée, le jeune couple n’a déploré qu’un point de temps dépassé pour vingt-sept centièmes! Quatrièmes au provisoire, ils peuvent rêver de succès individuel figurant à moins de sept points de l’Allemande Sandra Auffarth sur Opgun Louvo, et plus sûrement encore de podium avec quatre dixièmes de retard sur le Néo-Zélandais Tim Price et Wesko, récents vainqueurs du CCI 4* de Luhmühlen, et à égalité de points avec les géniales Ingrid Klimke et FRH Escada JS, vice-championnes d’Europe en titre.

La France, elle, tentera de vaincre l’Allemagne qui compte treize longueurs d’avance au provisoire et la Grande-Bretagne qui n’en compte qu’une. Le match de demain dans le cross promet de faire des étincelles! 'Jusqu’ici, j’ai vu pas mal de bonnes choses. Nous sommes venus avec des ambitions et des jeunes cavaliers et chevaux récemment qualifiés. Je voulais les endurcir et les mettre à l’épreuve. Nous espérons aller au bout. Nous avons toujours eu des difficultés à Aix, dès les Jeux mondiaux de 2006, qui ne nous avaient pas souri (septième place par équipes, ndlr) alors que nous avions l’habitude d’être bons dans cette compétition (médaille d’argent en 1994, 1998 et 2002, ndlr). Depuis, nous ne sommes jamais parvenus à accrocher de podium ici. J’espère que ce sera pour cette année, mais nous avons deux nations spécialistes du cross, la Nouvelle-Zélande et l’Australie, juste derrière nous, ce qui n’est quand même pas rien! En tout cas, ce serait sympa.' Rendez-vous demain matin à 10h.

À Aix-la-Chapelle, Sébastien Roullier

 

Les classements

Le classement individuel provisoire après l’hippique

Le classement par équipes provisoire après l’hippique

À lire également...

Réagissez