CHAMPIONNAT DE FRANCE DES AS DE SAUT D'OBSTACLES, BELLE LEÇON DE HAUT NIVEAU AU TOUQUET

Margaux Rocuet et Lewin 5 se sont imposés dans le championnat de France Jeunes Cavaliers. Ils iront ensemble défendre les couleurs de France aux championnats d'Europe. Photo Mathilde Wavrant

Mercredi 16 juillet - 12h54 | parnl

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES AS DE SAUT D'OBSTACLES, BELLE LEÇON DE HAUT NIVEAU AU TOUQUET

 

Le Parc équestre du Touquet dans le Pas-de-Calais accueillait cette année, du 11 au 14 juillet, le championnat de France des As de saut d’obstacles. Pas moins de quatre cent-cinquante-quatre cavaliers étaient au départ des épreuves enfants, minimes, cadets, juniors, jeunes cavaliers et jeunes séniors.


Des jeunes prometteurs


Chez les enfants, Eva Baye a été la plus rapide des sans-faute avec Margarite du Heup. Elle a ainsi remporté la coupe. La deuxième place est revenue à Chloé Perrin sur Pompadour Saint Aubin. Clara Cornic, avec le compteur également à zéro, est montée sur la troisième marche du podium en selle sur Aladin.

En minimes, la médaille est revenue à Leona Marmillod Baron sur Paleo de la Polka devant Alexandra Deville sur Cielgris à Lamblardie et Capucine Colobert avec Gloria.

 

Chez les Cadets, le match a été serré entre Elora Schmitter et Nina Mallevaey sur Quel Mec Gerbaux et Xilote. Les deux filles ont dû en découdre au barrage. Avec presque une seconde d’avance, Elora s’est emparé de la médaille d’or. Nina a donc terminé deuxième. Ce podium a été complété par Baptiste Rodriguez et Salerno.

Lalie Saclier en selle sur Québec un Prince, fils de Diamant de Semilly remporte le titre chez les Juniors. Sans faute lors de la chasse, quatre points lors de la deuxième étape puis en finale, elle reste en ballotage avec ses adversaires jusqu’au bout ; sa concurrente venue de Provence Tressy Muhr, deuxième avec Zieragonda n’est qu’à trois points, ainsi que Damien de Chambord, le Normand, troisième avec Rocker du Syre, à quatre points.

 

Margaux Rocuet chez les Jeunes Cavaliers

 

La Bretonne Margaux Rocuet associée à sa nouvelle monture Lewin 5 a survolé ce championnat sans pression. Deuxième lors de l’épreuve de chasse du premier jour, à nouveau sans faute lors de la seconde étape, elle aborde la finale en tête du classement provisoire.



Pénalisée de 8,76 points lors de l’ultime étape, elle s’empare tout de même du titre national avec aisance et détermination. Un magnifique résultat pour la jeune professionnelle qui ne monte Lewin 5, hongre SW de douze ans, confié par Edouard de Rothschild, que depuis un mois. 'Un cheval facile, qui a toujours envie de bien faire' selon Margaux. Une entente aussi significative pour ce couple qui terminait récemment cinquième du Grand Prix d’Arezzo lors du CSIO Jeunes Cavaliers. De bon augure pour tous deux qui défendront les couleurs françaises lors des championnats d’Europe sur ce même terrain italien à la fin du mois.

 

Tanguy Dobremez avec Psyché de Virton monte sur la deuxième marche du podium avec le score de 10,15 points. Belle réussite également pour ce couple qui débutait l’an dernier sur des hauteurs à 1,20m, puis juniors pour atteindre les épreuves jeunes cavaliers cette saison. Ils terminaient d’ailleurs premiers d’une épreuve internationale Jeunes Cavaliers à 1,50m en mai dernier à Deauville. Troisièmes, Titouan Schumacher et Paradis Latin* Brimbelles, l’ancienne monture de François-Xavier Boudant, semblent présager d’autres bonnes performances.

Les championnats se sont terminés sur la finale des Jeunes Seniors. Cette dernière a offert son lot de surprises aux spectateurs. Alors en tête du classement provisoire, Julie Demarquilly a vu s’envoler la victoire après que Fabiola S a décidé de paddocker. Raphael Goehrs s’est alors retrouvé médaillé d’or avec Surf du Moulin. La troisième place est revenue à Adrien Rouchon et Scala des Champs.

Enjeux européens


Ces championnats de France tenaient également lieu de préparation et de sélection pour les prochains championnats d’Europe qui auront lieu à Arezzo à la fin du mois. Olivier Bost et Thierry Pomel, les sélectionneurs des équipes de France des cavaliers Children, Juniors et Jeunes Cavaliers avaient pour objectif d’affiner leurs shorts lists mais pas seulement. L’idée est aussi 'de préparer l’avenir'. La qualité du terrain du Touquet, ainsi que la technicité et 'l’intelligence' des tours construits par le chef de piste Jean-Philippe Desmaret et son équipe, ont été ainsi largement reconnus par les acteurs de la filière présents sur l’événement.

Mathilde Wavrant.


Les résultats ici.

À lire également...

Réagissez