UNE PREMIÈRE POUR PHILIPPE LAZARE DANS LE GRAND NATIONAL

Philippe Lazare et Rivage de Poilley se sont imposés malgré la pluie qui s'est abattue sur le Grand Parquet. Photo FFE PSV Morel

Mardi 01 juillet - 11h23 | parnl

UNE PREMIÈRE POUR PHILIPPE LAZARE DANS LE GRAND NATIONAL

Cet après-midi, les cavaliers ayant fait le déplacement à Fontainebleau pour l’étape francilienne du Grand National, ont dû affronter les obstacles à 1,55m mais aussi une météo qui n’a pas été des plus clémentes.

Quarante-deux cavaliers étaient engagés dans ce Grand Prix mais seuls trente-cinq ont pris le départ. La mythique piste en herbe du Grand Parquet, malgré le formidable travail des équipes techniques, a en effet du absorber une très importante quantité d'eau. Ainsi, sept cavaliers ont préféré ne pas prendre de risques et ont fait le choix de ne pas franchir la ligne de départ. Parmi les trente-cinq couples à avoir tenté leur chance, seize ont préféré abonner puisqu’ils ne sont pas parvenus à déjouer les difficultés du chef de piste, Jean-Philippe Desmaret. [Gilbert Doerr], [Jerome Hurel], [Thibault Pigeon] ou encore [Alexis Gautier] ont fait partie des abandons de ce Grand Prix. Quatre cavaliers sont tout de même parvenus à braver la pluie et à sortir de piste avec un score vierge de toute pénalité lors de la première manche. [Thomas Leveque] et le champion de France en titre, [Gregory Cottard] n’ont pas effleuré une barre mais se sont laissés piéger par le temps. Ils ont respectivement présenté [Quaprice de l Etivant] et [Cassidee]. L’épreuve se courant sous le format Super 10, les deux pilotes ont tout de même pu se confronter aux quatre duos sans-faute et aux quatre autres couples ayant poussé une barre au sol mais avec un chronomètre rapide.

Une seconde manche sans grande surprise

La seconde manche n’a pas surpris puisque trois des quatre cavaliers ayant réussi le tour parfait lors du parcours initial ont réitéré leur performance. La pluie tombant sans discontinuer les cavaliers ont à nouveau du composer avec cette variante supplémentaire. À ce jeu, [Philippe Lazare] s’est imposé avec son fils d’Orlando, [Rivage de Poilley]. Le couple évolue ensemble depuis désormais plusieurs années et le travail se montre payant. Le Francilien a devancé [Felicie Bertrand]. La Normande a foulé l’herbe avec [Sarasani] également connue sous le nom de Baloucento. Cette jument de dix par Baloubet du Rouet a réalisé aujourd’hui une performance de très bonne augure pour la suite parce qu’elle s’élançait pour la première fois dans une épreuve de ce niveau et n’a été doublée que de neuf centièmes. Les deux complices ont devancé [Jacques Bonnet] et [Oscar du Chanu]. Le cavalier avait décidé de ne prendre aucun risque et a terminé trois secondes derrière les deuxièmes. [Julien Mesnil] et [Emeric George], en selle sur [Perle du Marais] et [Rocker d Ysieux] avaient fauté à une reprise en première manche mais ils ont rectifié le tir dans un second lieu ce qui leur a permis de s’octroyer les quatrième et cinquième places. Le scénario a été inverse pour [Florent Jeannin] et [Lejano]*Hoy qui ont fini sixièmes. Thomas Lévêque, piégé par le chronomètre s’est cette fois-ci laissé avoir par un obstacle. Totalisant un score de 4,75 points il a été relégué à la septième place. La cavalière à qui le circuit du Grand National sourit, [Alexandra Francart], a une nouvelle fois fait preuve de talent avec sa fidèle [Quelstar du Vic] BILH mais l’amazone n’a malheureusement pas réussi à éviter une faute lors de chaque tour. Elles ont néanmoins terminé huitièmes devant [Eric Dewulf] et [Norton d Eole] qui les ont imités. La seconde manche aura été plus compliquée à gérer pour Grégory Cottard. Associé à Cassidee, le champion de France avait arrêté le compteur sur un quart de point lors du premier essai mais cette fois-ci ce sont quatre barres qui ont été renversées. La dixième place s’est tout de même offerte à eux.

Les résultats ici.

Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez