À QUELQUES SEMAINES DES JEUX PATRICE DELAVEAU POSE SES JALONS AU STADE D’ORNANO

Patrice Delaveau et Ornella Mail*HDC ont brillament remporté le Grand Prix du CSI 2* au stade d'Ornano. Photo PSV Morel

Dimanche 29 juin - 21h42 | Daphné G

À QUELQUES SEMAINES DES JEUX PATRICE DELAVEAU POSE SES JALONS AU STADE D’ORNANO

Dans les enceintes du stade d’Ornano, les cavaliers ont eu le privilège d’être les premiers à sauter sur la piste montée spécialement pour les Jeux équestres mondiaux FEI 2014 en Normandie. Les deux jours de CSI 2* se sont bouclés par un Grand Prix à 1,45m. Malgré les intempéries, les cavaliers et les chevaux ont apprécié la piste et les installations. Le barrage a pris un air de deuxième manche avec dix-huit cavaliers au départ.


Le parcours aux couleurs locales n’a pas posé de grandes difficultés aux compétiteurs. Les couples ont dû franchir des obstacles représentants les vaches normandes, les maisons à colombages, un  drakkar, des voiliers, le champ de pâquerettes. Il n’y a aucun doute, les jeux auront bien lieu en Normandie et les organisateurs le revendiquent jusque sur la piste.  Alors que le début de la compétition s’est déroulé sous le soleil avec une pluie de sans-faute, l’orage s’est invité au milieu de l’épreuve en plein pendant le parcours du Belge [Dirk Demeersman] sur [Wavantos V Renvillehoeve] qui avait le dossard numéro trente-deux. Il a alors préféré abandonner. Une interruption a été effectuée le temps de laisser passer l’averse. Le sol trempé à sembler surprendre d’avantage les couples qui évoluaient depuis hier avec un ciel bleu. Seuls trois cavaliers se sont joints aux quinze autres barragistes.

Le barrage a apporté son lot de surprises. Partie en numéro un, la Britannique [Jessie Drea] sur [Touchable] ne parvient pas à réitérer le sans-faute et sort de piste avec huit points au compteur. Le Français [Eric Fevrier], accompagné de [Miss d Helby], accélère la cadence et laisse toutes les barres sur les taquets. Il instaure ainsi un premier temps de référence mais qui sera vite oublié. [Bertram Allen], qui a à chaque fois terminé sur le podium des épreuves, met le turbo dès la ligne de départ franchie. Avec [Wrangler II], il explose le chronomètre et passe sous la barre des quarante secondes (39’29’’). Malgré la volonté des autres cavaliers, il faudra attendre le passage du Marocain [Abdelkebir Ouaddar] et [Quickly de Kreisker] pour voir le jeune Irlandais inquiété. Le couple prend tous les risques mais se place deuxième du provisoire avec un temps de 39’75’’. Peu de temps après le ciel a encore fait des siennes. Le Tricolore [Patrice Delaveau] en selle sur [Ornella Mail]*HDC décide alors de rentrer le plus rapidement possible au box et tente une magnifique option devant l’oxer qui était au tour précédent le premier du parcours. Pari gagné, il s’impose avec le superbe chronomètre de 37’79’’. [Penelope Leprevost] essaye de suivre son compatriote  avec [Vagabond de la Pomme] mais ils sont contraints de faire une volte, l’option étant trop courte. Ils terminent avec huit points et un excellent temps de 40’32’’. La Suissesse [Frederique Fabre Delbos] sur [Nirvana Basters] a joué le jeu mais son temps de 42'15'' la relègue à la cinquième place. L'Italien [Filippo Moyersoen], associé à Loro Piana [Canada], a également bien galopé mais pas assez pour bousculer le podium. Il termine aux pieds de ce dernier. 

La première marche du podium est alors normande. Patrice Delaveau confirme sa bonne forme du moment. Bertram Allen s’est encore installé sur le podium, cette fois, deuxième. Abdelkebir Ouaddar a fini troisième.

Le rendez-vous est donné dans cinquante-huit jours où toute la planète équestre se retrouvera en Normandie.

À Caen, Daphné Godfroy


Les résultats ici. 

À lire également...

Réagissez