PIERRE-ANTOINE HENAULT PLUS QUE RADIEUX A VILLEMEUX

La bataille fut très serrée pour le second Grand Prix (@P Chevalier)

Mercredi 18 juin - 12h40 | Marie de Pellegars

PIERRE-ANTOINE HENAULT PLUS QUE RADIEUX A VILLEMEUX

Le soleil était toujours au rendez-vous pour le deuxième Grand Prix du Jumping de De Voise tout comme le spectacle et l’ambiance. Comme hier, les concurrents s’affrontaient dans un parcours avec barrage intégré mais a contrario d’hier le suspens a couru jusqu’au bout de l’épreuve. Cette fois-ci c’est Pierre-Antoine Henault, venu en presque voisin qui remporte l’épreuve.

 

Les choses sont allées très vite comme le veut ce genre d’épreuve mais les difficultés ont stoppé beaucoup de prétendants et le classement a évolué constamment. Après avoir fait une lourde chute impressionnante avec sa première monture, [Pierre-Antoine Henault] rectifie de la plus belle des manières avec [Radieuse de Virton] une championne en herbe :'C’est une jument fantastique ! C’est son troisième parcours à ce niveau. Elle était classée à chaque fois et là, elle gagne. Après la chute de mon premier cheval, c’est une récompense d’obtenir cette victoire que je peux vraiment apprécier car ma jument qui est tombée n’a rien hormis une frayeur et surement un peu de muscle endolori. Je viens en voisin car je travaille à Nogent-Le-Roi et c’est un immense plaisir d’avoir un concours comme celui-là. Nous avons l’impression d’être dans un grand international tant les installations et la piste sont au top. Ce n’est que du bonheur et j’espère pouvoir continuer sur cette lancée avec Radieuse.' Personne n’a pu rattraper le jeune Pierre-Antoine, ni même [Cédric Hurel] avec [Pacha de Preuilly] en grand forme ou encore [Jean-Marc Nicolas] avec son jeune [Carthagi Z], impressionnant de moyens et de facilités. Le trio devance [Aymeric Azzolino] qui remet progressivement en route et en forme le puissant [Looping d’Elle]. Jean-Marc Nicolas réussit, tout comme [Pascale Wittmer] a classé ses deux chevaux puisque [Quel Elu de St Simeo] est cinquième. La cavalière est, elle, huitième et neuvième, juste derrière une autre cavalière talentueuse et reconnue, [Alexandra Ledermann] avec [Requiem de Talma].

 

Demain la quasi-totalité avec quelques têtes d’affiche supplémentaire se retrouvera pour le Grand Prix dominicale. Qui succèdera à [Karim Laghouag] vainqueur l’an dernier avec [Pipper Jazz] ?

 

A Villemeux, Pauline Chevalier

À lire également...

Réagissez