L’UNION JACK A DÉFERLÉ DANS LE PAS-DE-CALAIS

William Whitaker a remporté le Grand Prix du CSI 3* de Béthune. Photo Mathilde Wavrant

Mercredi 11 juin - 13h38 | Marie de Pellegars

L’UNION JACK A DÉFERLÉ DANS LE PAS-DE-CALAIS

En ce long week-end de Pentecôte, la ville de Béthune dans le Pas-de-Calais accueillait sa cent-treizième édition du Jumping international sur sa piste en herbe du Jardin des sports. Moment phare du concours, le Grand Prix du CSI 3* annonçait une très belle épreuve cotée à 1,50m et comptant pour le classement mondial des cavaliers. Un hommage fut rendu en prologue à Stéphane Delaveau, grand champion parti trop tôt, et fidèle ami de ce concours.

 

Trente-quatre cavaliers partaient à l’assaut de ce Grand Prix concocté par le chef de piste Jean-François Morand malgré d’importantes trombes d’eau. Douze d’entre eux repartaient sur le barrage offrant un magnifique spectacle au public enthousiaste, resté jusqu’au dénouement de cette épreuve. Le jeune Anglais [William Whitaker] sur [UpperClass] a signé un double sans-faute très rapide devant ses compatriotes [Guy Williams] et [Laura Renwick].

 

Un parcours ouvert

 

Le parcours assez fluide ne semblait pas poser trop de difficultés de prime abord.

Néanmoins le triple en numéro 9 avec en sortie un imposant vertical d’1,55m associé à l’impératif du chronomètre de quatre-vingt-six secondes, imposait aux cavaliers courbes serrées et train soutenu. Nombre de partants se sont fait piéger comme le Belge [Emmanuel Deknudt] parti en pole position ou encore la régionale de l’étape [Elise Lesage].

 

Douze barragistes encore en lice

 

Douze cavaliers ont finalement réussi à signer un parcours sans faute et dans le temps. Notons la razzia des cavaliers brésiliens, avec respectivement quatre cavaliers au barrage. [Felipe Amaral] en selle sur [Premiere Carthoes], [Luis Felipe de Azevedo Filho] avec [Ballymore Eustace], [Pedro Veniss] et [Quabri de l Isle], récents seconds de la Coupe des nations de Lisbonne et [Fabio Leivas da Casto] et [Allegro Van de Donkhoeve], un cheval BWP de quatorze ans par Mister Blue. Ils étaient coachés pour l’heure par Nelson Pessoa qui avait bien fait de faire le déplacement.

 

D’autres ont également prouvé leur bonne forme, les Britanniques, avec [Guy Williams] et son fidèle complice [Depardieu Van t Kiezelhof], suivis de [William Whitaker] et [Upperclass], déjà victorieux de la vitesse 1,45m de la veille avec [Centomento JX], et enfin la reine de la vitesse [Laura Renwick] et [Bintang II].

 

Les Français ne sont pas en reste puisque le Nordiste [Eric Dewulf] en selle sur son bouillonnant [Norton d Eole] assurait le premier sans-faute de cette première manche, copié par [Valentin Marcotte] associé à [Concept]*TM, son cheval de tête et  enfin [Baptiste Couperie] sur [Eldorf], qui fait partie de la nouvelle génération des jeunes cavaliers de l’équipe de France.

 

N’oublions pas les belles performances des voisins Belges, celles de [Maxime Harmegnies] et [Cancun 14], par Cento, et [Olivier Seynhaeve] montant [Espoir], un fils de Surcouf de Revel. Il gagnait avec ce dernier la première épreuve qualificative au Grand Prix ce samedi.

 

La déferlante averse britannique

 

Dans la même continuité, le barrage demandait aux cavaliers de serrer les virages pour espérer triompher. Éric Dewulf, la première chance française, partait en ouvreur avec Norton d’Eole. Malgré le bon rythme, il ne peut éviter les quatre points sur l’entrée du double ; de même que les Brésiliens Felipe Amaral et Luis Felipe de Azevedo. Le deuxième Français Valentin Marcotte commet deux fautes dont une sur le vertical numéro 2. William Whitaker entre alors en piste avec Upperclass. Sans forcer et avec grande élégance, ils bouclent le tour parfait en 44’12 secondes. Le temps nécessaire pour mettre la pression à ses autres concurrents. Suivent Pedro Veniss et Quabri de l’Isle qui signent également avec facilité le sans-faute mais moins rapide en 49’60, de même que le Belge Maxime Harmegnies avec Cancun 14, qui disputaient l’un de leurs premiers Grands Prix de ce niveau. Dernière cartouche française, Baptiste Couperie qui se retrouve pénalisé de huit points, avec une faute dès l’oxer placé en numéro un, en 49’56. Guy Williams met le turbo avec Depardieu, parcours sans pénalité en 45’34. Dernière à s’élancer, Laura Renwick en selle sur Bintang II assure également le clear round mais plus lente qu’à son accoutumée en 46’06.

C’est donc une véritable pluie anglaise qui a marqué ce CSI 3* de Béthune, puisque les trois Britanniques trustent les trois premières places. De bonne augure pour William Whitaker qui espére briller prochainement dans le derby d’Hickstead.

 

Pour le premier Français Eric Dewulf, septième cette année, deuxième l’an passé, 'ce concours fut très réussi avec un excellent terrain et une très bonne organisation. Un parcours qui ne s’avéra pas trop sélectif, probablement en raison du mauvais temps'. Il s’alignera très certainement avec Norton d’Eole au CSI 4* de Franconville.

 

Mathilde Wavrant

 

Les résultats ici. 

À lire également...

Réagissez