PATRICE DELAVEAU S’OFFRE UN DOUBLE TWIST À SAINT-TROPEZ

Après le Grand Prix de Barcelone l'an passé, Patrice Delaveau et Carinjo ont remporté leur deuxième Grand Prix CSI 5*, ce soir à Ramatuelle. Photo Scoopdyga

Mardi 10 juin - 10h16 | Daphné G

PATRICE DELAVEAU S’OFFRE UN DOUBLE TWIST À SAINT-TROPEZ

Quelle journée pour Patrice Delaveau. Victorieux en début d’après-midi de l’Accumulateur avec Joker avec la flamboyante Ornella Mail*HDC, le Normand s’est adjugé au panache le Grand Prix du CSI 5* de Saint-Tropez, à deux pas de la mythique plage de Pampelonne. De bon augure à deux semaines de la Coupe des nations de Rotterdam.

C’est peu dire que de rappeler que [Patrice Delaveau] n’a pas été verni ces dernières semaines. On l’avait laissé très triste et déçu de ne pas avoir pu défendre ses chances jusqu’au bout lors de la finale de la Coupe du monde, le 20 avril à Lyon, en raison de la blessure de [Lacrimoso] 3*HDC. On l’avait ensuite laissé préoccupé au soir de la Coupe des nations de Rome, où [Orient Express]*HDC n’était pas apparu sous son meilleur jour. La force des grands est de savoir toujours rebondir, et de ne jamais perdre confiance. En ce moment, alors que Lacrimoso poursuit son protocole de soins et qu’Orient devrait ressauter de petites épreuves dès le CSIO 5* de Rotterdam, dans deux semaines, Patrice peut compter sur [Carinjo] 9*HDC, ce 'troisième' cheval qui a tout d’un crack. Fiable, puissant, rapide et aux ordres, l’étalon allemand par Cascavelle a une fois encore démontré toutes ses qualités, ce soir à Ramatuelle, à deux pas de Saint-Tropez, où s’est achevée la première édition française de l’Athina Onassis International Horse Show. Une belle réussite pour Athina et Doda des Miranda, les promoteurs de l’événement, disputé devant des tribunes réduites, mais bien garnies. Une très belle réussite pour Delaveau, qui s’est également adjugé l’Accumulateur avec Joker à 1,45m, la treizième victoire international de la belle [Ornella Mail]*HDC. On le retrouvera avec bonheur à Rotterdam, où il sautera sa première Coupe des nations avec le Holsteiner.

Status, Rahotep, Nouvelle Europe, les belles promesses

Dessiné par Luc Musette, ce Grand Prix en deux manches à 1,60m devant reprendre dans la seconde les douze meilleurs couples de la première, s’est transformé en Grand Prix classique, le seconde manche se transformant en un barrage à treize sans-faute. Le spectacle n’en a été que plus beau. Côté français, la première manche à dix-sept efforts n’a pas souri à [Simon Delestre], [Ryan des Hayettes] concédant deux fautes sur les verticaux quatre et cinq, les plus fautifs de ce tour. Le cinq aussi a privé [Penelope Leprevost] et [Mylord Carthago]*HN de barrage, mais les vice-champions d’Europe et de monde par équipes peuvent être satisfait de leur premier Grand Prix à 1,60m depuis le retour de l’étalon national. [Roger-Yves Bost], satisfait du parcours de Castle Forbes [Myrtille Paulois] en début d’après-midi, a préféré abandonner avec [Qoud Coeur de la Loge] après trois fautes. Surprenant refus de [Cristallo A]*LM avec [Julien Epaillard] dès le numéro deux, suivi d’une faute sur le vertical quatre.

Ouvreur de la seconde manche, [Eduardo Menezes] a fauté sur le vertical sept avec [Quintol]. [Philippe Rozier], lui, n’a pas touché une barre, [Rahotep de Toscane] se montrant même particulièrement démonstratif. Ce double sans-faute offre la cinquième place au cavalier de Bois-le-Roi. Pour son premier Grand Prix à l’extérieur, [Cornado] NRW n’a pas failli à sa réputation, offrant un brillant double clear à [Marcus Ehning], quatrième sans forcer! Sans prendre tous les risques non plus, [Rodrigo Pessoa] a laissé une très, très belle impression avec [Status], le cheval sur lequel il mise tout désormais en vue des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Plus rapide que Cornado, le fils de Satisfaction a hissé le Brésilien à la troisième place. Chouette!

Un peu moins rapides, l’Ukrainienne [Katharina Offel] et [B Once Z] se sont satisfaites de la sixième place. Un peu plus véloces, l’Australienne [Amy Graham] et son [Bella Baloubet] ont hélas fauté sur le dernier vertical pour la douzième place. Arrivés un poil près du vertical quinze, [Aymeric de Ponnat] et [Armitages Boy] ont concédé quatre points, ce qui les a laissés à la onzième place. L’étalon s’est fort bien comporté. Plus rapides, [Mark McAuley] et [Isco de Amoranda] ont échoué sur la sortie du triple réduit en double et ont terminé huitièmes. Après un excellent premier tour, le Brésilien [Marlon Modolo Zanotelli] a moins bien géré la fin de cette seconde manche. Battu sur l’avant-dernier obstacle, un bon oxer, le couple a terminé dixième. Trois places de mieux que [Gerco Schroder] et [London], piégés dès la deuxième difficulté, un vertical assez anodin mais placé en biais.

Auteur d’un début de tour fantastique avec [Donatella N], [Nicola Philippaerts] a suivi un tracé plus large à la fin, ce qui ne l’a pas empêché de passer devant Rodrigo, mais il a laissé assez de place à [Patrice Delaveau], régulièrement le plus rapide dans les barrages avec [Carinjo] 9*HDC. Grâce notamment à deux splendides relances avant le double et dans la dernière ligne, le Normand épate le public, et prend une très sérieuse option. Seul [Alvaro de Miranda], à domicile si l’on peut dire, peut encore bouleverser le classement. Spectaculaire comme à son habitude, il en termine avec plus d’une seconde d’avance... mais il ne peut éviter une faute d’AD [Nouvelle Europe Z], la jument qui pourrait bien l’accompagner cet été en Normandie. L’été approche et le soleil brille déjà sur la France, la Belgique et le Brésil. Un heureux présage?

À Ramatuelle, Sébastien Roullier

Les résultats

Les résultats du Grand Prix ici

Les résultats de l’Accumulateur avec Joker ici

À lire également...

Réagissez