PIETER DEVOS MARQUE DE SON EMPREINTE LE PREMIER CSI 5* DE SHANGHAI

Pieter Devos a réalisé le triple sans-faute le plus rapide du Grand Prix de Shanghai. Photo Stefano Grasso/LGCT

Jeudi 12 juin - 12h57 | Daphné G

PIETER DEVOS MARQUE DE SON EMPREINTE LE PREMIER CSI 5* DE SHANGHAI

Le premier CSI 5* de l’histoire de la Chine continentale, théâtre de la quatrième étape du Global Champions tour, s’est déroulé de la plus belle des manières avec un temps grisonnant mais clément et un public relativement présent. Trente cavaliers se sont élancés ce matin dans le Grand Prix. Dix-huit ont pu repartir en seconde manche et cinq cavaliers ont offert aux spectateurs un magnifique barrage. Le Belge Pieter Devos a signé le triple sans-faute le plus rapide devant l’Australienne Edwina Tops-Alexander et le Français Michel Hécart.


Ce matin à 8h30, heure française, la première manche du Grand Prix du Global Champions Tour, a débuté. Trente cavaliers ont pris le départ de cette épreuve. Même si les tribunes n’étaient pas totalement pleines, le public a répondu présent avec appareils photos et caméras pour conserver un souvenir de cette journée mémorable. Le ciel gris n’a pas empêché la chaleur de peser sur les organismes. Les parapluies et les programmes se sont alors transformés en ombrelles et éventails. Les casquettes et les chapeaux ont coloré les tribunes de la piste carrée de Shanghai.

Un parcours homogène


Le parcours très aéré n’a pas causé trop de problèmes majeurs. Toutefois deux obstacles sont apparus plus fautifs que les autres. Le triple placé en numéro huit à la sortie d’une courbe n’a pas laissé de marbre les montures, surtout le milieu de cette combinaison. Le Qatari [Bassem Hassan Mohamed] et [Primeval Dejavu] se sont fait piéger tout comme le Britannique [Mickael Whitaker] avec [Amai]. Ce dernier s’est présenté en arborant une belle moustache signe de son soutien à la lutte contre le sida. Le Suisse [Pius Schwizer] en selle sur [Quidam du Vivier] s’est également laissé surprendre par cet obstacle. Autre difficulté, le dernier saut de ce parcours était compliqué à aborder en raison de sa place en sortie de virage à angle droit. Plusieurs couples se sont malheureusement fait avoir sur cet ultime obstacle comme le Qatari [Mubarak Yousuf Al Rumaihi], associé à [Castiglione L] ou encore le Français [Kevin Staut], accompagné d’[Oh d Eole]. Le Belge [Constant van Paesschen], victorieux hier, n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu avec Citizenguard [Cadajanine Z], et est sorti de piste avec un score de douze points.

Onze sans-faute


Au final onze cavaliers ont réussi à signer un parcours parfait. Parmi eux, on peut noter la présence du Belge [Pieter Devos] sur [Dream Of India Greenfield], du jeune irlandais [Bertram Allen] avec [Molly Malone V], du Néerlandais [Marc Houtzager] avec son vieux compagnon de route âgé maintenant de dix-huit ans, Sterrehof’s [Opium]. L’Australienne [Edwina Tops-Alexander], leader du classement provisoire du circuit, a de nouveau prouvé sa bonne forme en réalisant le sans-faute avec [Old Chap Tame]. [Abdullah Al Shabartly], l’ouvreur de la compétition, avait sellé [Tobalio], l'ancien cheval d’[Albert Voorn] qu’il a acheté lors des ventes aux enchères d’Eurocommerce. Le Saoudien a montré la voie à suivre en finissant sans aucune pénalité au compteur. Le Qatari [Ali Bin Khalid Al Thani] l’a imité sur [Vienna Olympic]. Avec sa jument de neuf ans, il a déroulé un parcours très fluide prenant même le temps de caresser sa fille de Cassini I après le triple. Pour sa première apparition sur le circuit cette saison, le Français [Michel Hecart] a terminé la première manche en laissant toutes les barres sur les taquets. Il est reparti en seconde manche accompagné de son compatriote Kevin Staut invité grâce à un bon chronomètre et malgré quatre points avec [Oh d Eole].

Quelques surprises en seconde manche


La deuxième manche a été peu fautive. Aucun juge de paix n’est apparu. Quinze efforts étaient à fournir. Il fallait quand même bien solliciter sa monture dans la dernière ligne située dos au paddock. L’Irlandais [Shane Breen] sur [Confident of Victory] s’est ainsi vu priver de barrage en fautant sur l’avant dernier tout comme Ali Bin Khalid Al Thani qui a vu la palanque, ultime saut, se renverser. Mauvaise surprise pour [Philipp Weishaupt] qui pourtant faisait démonstration avec son huit ans, [Cordess]. Ce dernier a refusé de continuer le parcours et a rétivé dans un virage. En bord de piste, [Marco Kutscher], son coéquipier d'écurie, a compati en soupirant. Marc Houtzager a également vu s’envoler toute chance de victoire lorsque sa monture a refusé devant le triple. Kevin Staut et Oh d’Eole ont lourdement fauté sur le vertical numéro neuf. Leur score total de huit points les a relégués à la quatorzième position. Cinq couples ont réussi à accéder au barrage.

Edwina toujours en tête


Le barrage a débuté sur les chapeaux de roues avec [Ludger Beerbaum]. Mais après un virage très serré à la suite du double, [Zinedine] s’est retrouvé un peu loin de l’oxer et n’a pas pu couvrir. Michel Hécart s’est alors élancé en toute sérénité. Dans un bon galop il a assuré le sans-faute en 45’40’’. Edwina Tops-Alexander a joué le jeu de la vitesse et a abaissé de plus de deux secondes le chronomètre du Tricolore lui permettant ainsi de s’emparer de la tête du classement provisoire. Le ton était alors donné pour Pieter Devos. Il a suivi son exemple et a ainsi obtenu un meilleur temps en 42’48’’. Seul Abdullah Shabartly pouvait alors le déloger de la première marche du podium. Le Saoudien a pris tous les risques possibles mais a échoué sur l’ultime obstacle. Son excellent chronomètre de 41’79’’ l’a conduit à la quatrième place devant l’Allemand.

Edwina Tops-Alexander conserve donc sa première place du classement provisoire du circuit à l’issue de cette quatrième étape.

Daphné Godfroy


Les résultats ici. 

À lire également...

Réagissez