BENJAMIN GRANDJACQUES DISTANCE SES CONCURRENTS SOUS LE SOLEIL BELLIFONTAIN

Benjamin Grandjacques a déroulé un parcours plus rapide que tous ses concurrents dans le CSI 1*. Photo PSV Morel

Samedi 24 mai - 16h20 | Marie de Pellegars

BENJAMIN GRANDJACQUES DISTANCE SES CONCURRENTS SOUS LE SOLEIL BELLIFONTAIN

La journée a débuté sur le Grand Parquet avec l'épreuve phare du CSI 1* du Grand Prix Classic, la vitesse 1,35m aux couleurs d'Equidia qui a vu s'affronter soixante-quatre couples. Le soleil avait pointé le bout de son nez afin de réunir toutes les meilleures conditions possibles pour les cavaliers.

 

 

Soixante-quatre paires ont tenté d'être la plus rapide possible afin de s'emparer de la coupe dans l'épreuve au chronomètre du CSI 1*. Parmi eux, seize ont réussi à survoler les onze obstacles, dont treize efforts, disposés sur la majestueuse piste en herbe du Grand Parquet. Les fautes ont été réalisées un peu partout mais deux obstacles semblent avoir posé davantage de difficultés aux cavaliers, l'oxer numéro trois, situé dans le devers et l'entrée de double numéro huit. Situé en sortie de virage suivant une longue galopade, ce dernier a piégé quelques uns des athlètes.

 

 

Les Tricolores ont cependant réussi à tirer leur épingle du jeu en trustant les six premières places de l'épreuve. [Benjamin Grandjacques] s'est finalement imposé dans un temps de 70'58''. Le cavalier, qui avait sellé sa jument [Zenovera] a semblé comblé par sa performance. 'Je suis très content de la jument. Hier ça ne s'était pas très bien passé alors je suis d'autant plus satisfait de cette victoire. La jument confirme sa bonne forme actuelle puisque la semaine dernière elle a gagné le Grand Prix chez moi. Elle a très bien sauté alors que ce ne sont que ses premiers parcours à ce niveau. La piste montée était très intéressante pour tenter de jouer le chronomètre. Il y avait une alternance de longues distances permettant de galoper et de virages serrés. Je participerai au Grand Prix dimanche avec elle. Lors de l'édition 2013, j'avais terminé troisième du Grand Prix Pro 1 donc c'est avec plaisir que je suis revenu cette année', a réagi le Normand. Ce dernier a devancé d'une seconde [Ludovic Gaudin], déjà deuxième de l'épreuve majeure du CSI 1* hier avec [Tamara Landa], qui a mené durant un long moment. 'Le concours a très bien démarré. J'ai perdu du temps en soignant les combinaisons qui étaient placées dans le dénivelé. Le parcours était vraiment bien et la piste a bien résisté malgré la pluie qui est tombée ces derniers jours', a expliqué le cavalier qui s'empare donc de la tête du classement provisoire du challenge de l'excellence Cheval Liberté du CSI 1*. Le podium a été complété par [Cedric Angot] accompagné de [Reve des Ruettes] qui ne semblait pas avoir énormément sollicité son fils de Verdi*HN. 'Je n'étais vraiment pas parti pour gagner car je montais le cheval exceptionnellement. Habituellement c'est Camille Delaveau qui le monte mais elle m'a demandé de le présenter aujourd'hui. Le cheval a été génial donc je pense que je vais le laisser à Camille pour le Grand Prix' a analysé le troisième.

 

 

[Antoine Casanova], dernier cavalier à prendre le départ, a clôt l'épreuve en s'adjugeant la quatrième position avec [Brenda van den Bas]. Deux couples sont ensuite ex-aequo à la cinquième place. Il s'agit de [Georges Serignac] qui a trouvé les clés du parcours sur [Solution de Normandie] et [Carine Cagliani] accompagné de l'ancienne monture de [Rik Hemeryck], [Quarco de Kerambars]. La Bretonne semble avoir trouvé les boutons de son hongre noir, fils de Darco, puisqu'elle a déroulé un parcours très fluide. La Suisse s'est ensuite illustrée grâce à [Pierre Kolly] qui est sorti de piste avec un temps de 78'57''. Le dernier à être appelé à la remise des prix a été le nouveau cavalier espagnol du Haras de la Roque, propriété d'Alexandrine et [Michel Hecart], [Alberto Marquez Galobardes] avec [Snoopy de la Roque].

 

 

Les résultats ici. 

À Fontainebleau, Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez