MATHIEU LAVEAU A CLÔT DE BIEN JOLIE MANIÈRE LA PREMIÈRE SEMAINE DE GRAND PRIX CLASSIC

Mathieu Laveau s'est imposé dans le Grand Prix pro 1. Photo PSV Morel

Mardi 20 mai - 17h42 | Marie de Pellegars

MATHIEU LAVEAU A CLÔT DE BIEN JOLIE MANIÈRE LA PREMIÈRE SEMAINE DE GRAND PRIX CLASSIC

La première semaine du Grand Prix Classic s’est achevée sur la victoire de Mathieu Laveau en selle sur Phelius Ste Hermelle. L’épreuve qui a donné du fil à retordre aux cavaliers n’a pas manqué d’offrir du beau spectacle au public.


Le premier week-end de la deuxième édition de Grand Prix Classic s’est achevé sur le Grand Prix Pro 1 coté à 1,45m. Trente-six cavaliers ont pris le départ de cette épreuve. Parmi eux, cinq ont réussi à le boucler sans aucune pénalité. Le parcours pensé par Cédric Longis n’a pas laissé les cavaliers indifférents. Treize obstacles, dont seize efforts, ont été pensés par le chef de piste. 'Le parcours n’a pas causé de catastrophe. Il y avait un bon 1,45m partout et les oxers étaient plutôt larges. Il n’y avait pas de piège dans les distances. Le terrain en lui-même est difficile. Nous nous sommes d’ailleurs beaucoup servis des montées et des descentes. Seules les combinaisons étaient plus dans les plats', a expliqué ce dernier. Les barres sont donc tombées un peu partout mais deux obstacles ont semblé sortir du lot. Le vertical numéro 'vélo' positionné en plein dans une descente a été quelque peu fautif. Il en a été de même avec le triple. Situé en avant dernier, les chevaux étaient un peu plus fatigués pour affronter ce genre de difficulté. Le public était au rendez-vous. Dans les gradins, des habitués mais aussi des familles venues pour le spectacle de Santi Serra en ont profité pour s’initier au saut d’obstacles. La volonté de Grand Prix Classic de réunir toutes les disciplines mais aussi de faire partager ce sport à tous s’est bien fait ressentir cette après-midi. À chaque sans-faute, les acclamations étaient de mises et pour les barres des 'Oh' de déception étaient entendus.


Un barrage à cinq


Le barrage a donc vu s’affronter cinq cavaliers. Seule femme présente, [Charlotte Gastaldi] en selle sur [Rolf des Grez], a ouvert les hostilités. Mais quatre points l’ont pénalisée. [Alexandre Fontanelle] sur son fidèle [Prime Time des Vagues] a ensuite tenté sa chance. Vainqueur de l’épreuve la veille, il a à nouveau signé le temps le plus rapide mais une barre l’a relégué à la quatrième place. Les trois derniers cavaliers à s’élancer l’ont bien compris, pour gagner il faut réussir le parcours parfait. Ils ont ainsi réussi le challenge. Seul le chronomètre les a départagés. [Mathieu Laveau], associé à [Phelius Ste Hermelle] a obtenu le meilleur résultat avec un temps de 42’88’’. 'Je suis content. Ça fait deux mois que je travaille à l’élevage Sainte-Hermelle, c’est tout nouveau pour moi. Il y avait une bonne épreuve. Il a très bien sauté le premier parcours. Au barrage, tout s’est bien passé. La semaine prochaine je serais au CSI 2* organisé ici par Grand Prix Classic', a-t-il expliqué en sortie de piste.
Ses poursuivants n’ont pas réussi à descendre sous la barre des quarante-trois secondes. [Arnaud Thomas], accompagné de [Marius du Vallavan] a alors pris la deuxième position. 'C’est toujours agréable d’être double sans-faute dans un Grand Prix. Le cheval était super. Il a été arrêté longtemps à cause d’une blessure. L’épreuve était très intéressante. Le chef de piste a dessiné un parcours assez homogène il y a eu des fautes partout. Le triple en fin était physique. Monté sur le Grand Parquet, il y a toujours un côté prestigieux'.
La troisième place est revenue à [Emeric George] avec [Rocker d Ysieux]. Ravi, le cavalier a estimé que ' l’épreuve était délicate. Je pense qu’on était dans les cotes maxi pour ce niveau d’épreuve et la technique était vraiment très fine. C’était un parcours intéressant à monter. C’est la première fois que je viens au Grand Prix Classic. Je n’avais pas eu l’occasion de participer l’année passée. C’est un très bel événement. Je trouve ça super de réunir toutes les disciplines, moi-même j’ai concouru pas mal dans des concours complet donc c’était sympa de voir mes copains complétistes en même temps.'


Grand Prix Classic ouvrira à nouveau ses portes la semaine prochaine. Les cavaliers internationaux seront présents pour le CSI 2*. D’autres épreuves sont également au programme comme l’endurance ou le dressage.


À Fontainebleau, Daphné Godfroy


Les résultats ici.

À lire également...

Réagissez