KEBIR SOUFFLE LE SIROCCO SUR LE TOUQUET!

Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker ont remporté leur septième Grand Prix international, cet après-midi au Touquet. Photo Christophe Bricot/SHT

Mardi 13 mai - 21h42 | Marie de Pellegars

KEBIR SOUFFLE LE SIROCCO SUR LE TOUQUET!

Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker ont remporté leur septième Grand Prix international, cet après-midi au Touquet-Paris-Plage, dans le Pas-de-Calais. Le Marocain et son fameux fils de Diamant de Semilly ont, une fois encore, épaté la galerie, s’imposant dès leur premier concours extérieur, trois semaines après leur belle finale de Coupe du monde.

Après un démarrage au cours duquel les conditions météorologiques auront mis les nerfs des organisateurs de ce tout jeune événement à rude épreuve, la troisième édition du Jumping du Touquet s’est achevée en apothéose, sous le soleil et devant des tribunes combles, profitant d’un spectacle de premier ordre, cet après-midi au bord de la Manche. Deuxième l’an passé, où il avait été battu de six centièmes par [Jerome Hurel], [Abdelkebir Ouaddar] s’adjuge, en favori, le Grand Prix CSI 3* du Touquet!

Des quarante-sept concurrents, seuls cinq ont réussi à s’ouvrir la porte du barrage, Alexis Gautier échouant pour trente-sept centièmes avec le fils de Sandro Boy, [Ramouncho de Gree]. Parti en dixième position, [Thomas Rousseau] a été le premier à réaliser le parcours parfait. Neuf parcours plus tard, l’insatiable Kebir a offert un barrage au public touquettois, en selle sur son flamboyant fils de Diamant de Semilly, Quickly de Kreisker.

Eugénie et Davendy S confirment

Jérôme Hurel, lauréat en 2013 avec [Premier de Falaise], sera le dernier à s’élancer pour la finale au chronomètre. Scénario identique à 2013, mais résultat inverse, puisqu’auteur d’une faute en milieu de barrage, [Urano de Cour au Bois] a laissé échapper la victoire au profit de Quickly de Kreisker, auteur d’un barrage dont lui seul a le secret. Passant la ligne d’arrivée avec plus d’une seconde et demi d’avance, le couple confirme son statut et ajoute un nouveau Grand Prix à son palmarès après sa récente victoire dans le CSIO 5* d’Al Ain.

'Raisonnable dans les cotes, technique et délicat, ce parcours n’a pas fait forcer les chevaux. Avec toute la pluie qu’il est tombé, on ne pouvait pas imaginer que la piste serait aussi bonne', disait Jérôme Hurel, venu au Touquet pour préparer le CSIO  5* de La Baule, comme nombre de ses collègues. Le jour de ses trente ans, [Andres Rodriguez] s’est offert la deuxième place de ce Grand prix avec Caballito, un fils Oldenbourg de Contendro et d’une mère par Argentinus. Ce nouveau classement a permis au Vénézuélien d’être sacré meilleur cavalier du concours.

Marraine du concours et fidèle du Touquet, [Eugenie Angot] est montée sur la troisième marche du podium avec [Davendy S]. La fille de Kashmir van Schuttershof a confirmé tout son potentiel entrevu lors de sa très belle première manche du Grand Prix CSI 5* de Madrid, la semaine dernière. Le Maroc a véritablement été à la fête grâce à [Abdeslam Bennani Smires] et [Mowgli des Plains], le couple le plus rapide des quatre points, tandis que [Rhune d Euskadi] et [Marie Demonte] ont pris la huitième place.

' C’était un parcours plus délicat que difficile, qui exigeait plus de respect que de force. C’est le quatrième jour, il faut gérer le terrain et penser aux chevaux', a déclaré le chef de piste, Jean-Philippe Desmaret. De nombreux cavaliers ont d’ailleurs levé la main après plusieurs fautes, préférant économiser leur monture en vue du rendez-vous baulois, à l’image du Colombien [Daniel Bluman] ou encore su Brésilien [Eduardo Menezes].

Après une première finale Coupe du monde plus que réussie, conclue à la onzième place, le cavalier de Sa Majesté le Roi Mohamed VI a montré qu’il était bel et bien prêt à jouer les premiers rôles cette année, et notamment à 300 km au sud-ouest du Touquet, lors des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie!

Les résultats

01. Abdelkebir Ouaddar (MAR) & Quickly de Kreisker 0/0 45’’10

02. Andres Rodriguez (VEN) & Caballito 0/0 46’’64

03. Eugénie Angot (FRA) & Davendy S 0/0 47’’04

04. Jérôme Hurel (FRA) & Urano 0/4 49’’57

05. Thomas Rousseau (FRA) & Pacific du Criolo 0/0 54’’60

06. Alexis Gautier (FRA) & Ramouncho de Gree 1 83’’37

07. Abdelslam Bennani Smires (MAR) & Mowgli des Plains 4 78’’70

08. Marie Demonte (FRA) & Rhune d’Euskadi 4 78’’75

Les résultats complets du Grand Prix à 1,50m ici

À lire également...

Réagissez