PASCAL LEROY ET MINOS DE PÉTRA PEUVENT ENTRER DANS L’HISTOIRE

Pascal et Minos, ici en début de saison à Tartas, ont réussi un cross magnifique, cet après-midi à Badminton. Photo Mélissa Mula

Dimanche 11 mai - 19h46 | Sébastien Roullier

PASCAL LEROY ET MINOS DE PÉTRA PEUVENT ENTRER DANS L’HISTOIRE

À l'issue d’un cross dantesque, accompli sur un terrain difficilement praticable, Pascal Leroy et Minos de Petra pointent à la troisième place provisoire du mythique CCI 4* de Badminton! Auteur d'un cross de grande classe, le Français points à 6,1 longueurs de la tête, occupée par l'Australien Paul Tapner sur Kilronan, et à 0,9 de la deuxième place du Néo-Zélandais Tim Price sur Ringwood Sky Boy. Tout est possible demain!

Après avoir déroulé une bonne reprise de dressage, la meilleure de leur carrière en CCI 4* (47,3 points), et à quatre points de leur meilleur score en trois étoiles (43,2 points), réussi il y a un mois au CICO 3* de  Ballindenisk, [Pascal Leroy] et [Minos de Petra] ont signé l’un des tout meilleurs cross de la journée, dans les jardins du château du Duc de Beaufort, cet après-midi à Badminton. Ce deuxième test, monté pour la première fois par l’Italien Giuseppe della Chiesa, et disputé sur un terrain fortement détrempé, ils l’ont bouclé sans encombre et trente-huit secondes (!) au-delà du temps imparti – le meilleur couple n'a pu faire mieux que vingt-neuf secondes de dépassement. Le cavalier de Loire-Atlantique et son fils de Sioux de Baugy et d’une mère par Garitchou pointent ce soir en troisième position du plus fameux concours complet du monde. À l’issue d’une journée incroyable, marquée par une ribambelle d’abandons et d’éliminations, le couple vingtième des Jeux équestres mondiaux de Lexington, il y a quatre, est en embuscade à 6,1 points de la tête, occupée par l'Australien [Paul Tapner] sur [Kilronan], et 0,9 de la deuxième place du Néo-Zélandais [Tim Price] sur [Ringwood Sky Boy].

'Le cross s’est avéré plus difficile que je ne le pensais, notamment au niveau du temps imparti, que je pensais atteignable. Minos était en forme. Il s’est comporté de manière un peu inhabituelle. Normalement, il est assez chaud au départ des cross. Là, il était très serein, ce qui a un peu bouleversé mes repères. Il est parti avec une bonne galopade, puis nous avons rapidement été arrêtés, après le numéro quatre (en raison d’un incident de course touchant un concurrent précédent, ndlr). Il a eu un peu de mal à repartir, mais il a réussi un super parcours. Le terrain n’était pas trop dur. Passer parmi les premiers partants a sans doute été un avantage. Je n’aurais sans doute pas réussi le même chrono en partant dans les derniers. Ceci dit, à l’arrivée, je pensais avoir traîné en route, parce qu’habituellement, mon cheval rentre assez facilement à l’heure. Là, j’ai quand même pris pas mal de temps', a commenté le Français en conférence de presse.

Les surprises n’ont pas manqué avec les éliminations et abandons de nombreux favoris, à l’image des deux chevaux des numéros un et deux mondiaux, [Parklane Hawk] et [Cool Mountain] pour le Britannique [William Fox-Pitt], [Nereo] et [Quimbo] pour le Néo-Zélandais [Andrew Nicholson] pour ne citer qu’eux. L’autre Français engagé à Badminton, [Denis Mesples], a connu le même sort avec [Oregon de la Vigne]. En raison des conditions difficiles, les obstacles 18b et 26 avaient pourtant été retirés du parcours.

Demain, Pascal Leroy a l’occasion de rentrer dans la grande histoire des sports équestres, et de rejoindre [Nicolas Touzaint], le seule vainqueur français de ce mythique CCI 4*, en 2008 aux rênes d’Hildago de l’Île.

Sébastien Roullier (avec communiqué)

Le classement complet

Le classement provisoire du CCI 4* de Badminton ici

À lire également...

Réagissez