EMANUELE GAUDIANO SOUFFLE LA COUPE DU ROI À PATRICE DELAVEAU

Emanuele Gaudiano et Cocoshynsky ont fait entonner l'hymne italien en clôture du CSI 5* de Madrid. Photo Stefano Grasso/LGCT

Mardi 06 mai - 16h28 | Marie de Pellegars

EMANUELE GAUDIANO SOUFFLE LA COUPE DU ROI À PATRICE DELAVEAU

Emanuele Gaudiano a remporté ce soir la Coupe du Roi, Grand Prix en deux manches à 1,55m concluant le beau, très beau CSI 5* de Madrid, comptant définitivement parmi les plus belles étapes du Global Champions Tour. L’Italien, ultra rapide avec sa Cocoshynsky, a soufflé la victoire à Patrice Delaveau, de retour au sommet avec Orient Express*HDC, et meilleur cavalier du concours.

[Emanuele Gaudiano] vient de s’offrir la fameuse Coupe du Roi du CSI 5* de Madrid, l’un des plus vieux trophées de l’histoire des sports équestres. Associé à [Cocoshynsky], sa fille de Cornet Obolensky, l’Italien, dernier à s’élancer en seconde manche, a pris absolument tous les risques pour l’emporter sur la magnifique piste en herbe du Club de Campo Villa. La jument a sérieusement tutoyé l’entrée du double avant de pédaler dans un gros oxer, mais elle s’en est sortie sans faute et dans un temps canon. On pouvait pourtant penser que [Patrice Delaveau] avait fait le plus dur, deux minutes plus tôt. Associé à [Orient Express]*HDC, le Normand venait d’abaisser de deux secondes et demi le déjà fort bon chronomètre de [John Whitaker] et [Argento]. Gaudiano, lui a infligé plus d’une seconde! Chapeau. Quoi qu’il en soit, l’étalon du haras des Coudrettes a laissé une impression formidable, prouvant qu’il est bel et bien de retour au plus haut niveau après sa période de convalescence en début d’année, et prêt à défendre son titre dans le Grand Prix de La Baule, dans deux semaines. Patrice devra attendre 2015 pour avoir la chance de soulever à nouveau ce trophée, qu’il avait déjà remporté en… 1985 avec Laeken. Le numéro six mondial a pu se 'consoler' avec le trophée de meilleur cavalier du concours!

Action-Breaker de retour !

Un peu moins rapide que la légende John Whitaker, l’Américain [Kent Farrington], auteur du dernier double sans-faute, a pris une très bonne quatrième place avec [Ambler Gambler], un étalon KWPN de neuf ans par Colander et une mère par Numero Uno qu’il ne monte que depuis quelques mois. Pas mal! Les deux autres Français engagés dans cette épreuve ont connu moins de réussite, [Roger-Yves Bost] bouclant le premier tour avec treize points sur [Qoud Coeur de la Loge], tandis que [Simon Delestre] a abandonné avec [Valentino Velvet].

Un peu plus tôt, [Scott Brash], le numéro un mondial, a remporté sa deuxième épreuve du week-end avec Hello [Annie], sa toute bonne petite jument de vitesse. Le Britannique a triomphé de cette épreuve à 1,45m jugée au barème C, coupant la ligne d’arrivée près d’une seconde et demi avant l’Italien [Luca Moneta] sur [Jesus de la Commune], et trois secondes et demi avant le Brésilien [Alvaro de Miranda] sur AD [Argos]. Les deux autres Français, [Eugenie Angot] et Bosty, ont bouclé deux tours de travail avec [Aagje van het Cauterhof] et [Poker des Dames], de même que l’Espagnol [Sergio Alvarez Moya], qui, bonne nouvelle pour le sport, a relancé son crack [Action-Breaker], qu’on n’avait plus revu en concours depuis le Grand Prix Coupe du monde de Lyon, le 4 novembre 2012.

Sébastien Roullier

Les résultats

Les résultats de la Coupe du Roi ici

Les résultats de la Vitesse à 1,45m ici

À lire également...

Réagissez