CARL, CHARLOTTE ET LE RESTE DU MONDE À SAUMUR

Carl Hester et Dances with Wolves, ici à Compiègne, ont conservé leur titre sans surprise dans le Grand Prix du CDI 3* de Saumur. Photo PSV Morel

Lundi 05 mai - 02h00 | Sébastien Roullier

CARL, CHARLOTTE ET LE RESTE DU MONDE À SAUMUR

Le Grand Prix du CDI 3* de Saumur est tombé dans l’escarcelle de Carl Hester et Dances With Wolves, hier. Belle prouesse de l’écurie Hester, puisque Charlotte Dujardin a terminé deuxième avec le crack de son maître, Uthopia, le génial britannique complétant le podium avec Nip Tuck, sa nouvelle arme fatale. Derrière eux, les Français ont connu des fortunes diverses, mais aucun n’a franchi la barre symbolique des 70%...

Exactement comme l’année dernière, le Grand Prix du CDI 3* de Saumur n’a pas échappé à [Carl Hester] et [Dances With Wolves]. Le Britannique et son fils Oldenbourg de Donnerschwee, crédités de 73.063% en 2013, ont même amélioré leur score, obtenant hier la note moyenne de 74.340% sur le rectangle de l’École nationale d’équitation. Avec un tel score, plus très loin de ceux d’[Uthopia], Hester pourrait être tenté de monter ce 'Danses avec les Loups' aux Jeux équestres mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Le moins que l’on puisse dire est qu’il aura l’embarras du choix. Uthopia, monté comme l’an passé par [Charlotte Dujardin], son élève, solidement accrochée à la place de numéro un mondiale avec [Valegro], récent vainqueur de sa première finale de Coupe du monde, tient une bonne forme à en juger par les 72.260% obtenus par le couple, soit cinq millièmes de point de mieux que l’an passé. Outre ces deux chevaux, Carl peut compter sur Fine Time 13, absent de Saumur cette année, mais apparu en forme voici six semaines à Addington, ainsi que sur [Nip Tuck] (le nom d’une savoureuse série américaine se déroulant dans l’univers surréaliste de la chirurgie esthétique), un hongre KWPN de dix ans par Don Ruto, qui dès ses débuts internationaux, a terminé à une excellente troisième place, hier, le couple étant crédité de 71.460%. Pas d’inquiétude pour les Anglais, sur lesquels il faudra bien compter cet été!

Deux satisfactions et quelques déceptions…

Il reste encore du pain sur la planche des Français pour rejoindre le niveau de leurs voisins d’Outre-Manche. Le jury de ce CDI 3* tricolore n’aurait pas pu le leur signifier plus clairement qu’avec les notes qu’il leur a attribuées hier dans ce Grand Prix. Pas loin de trois points séparent en effet Nip Tuck d’Amorak (Special D), le cheval de [Stephanie Brieussel], brillant lauréat de deux premières étapes du Grand National, au Mans et à Marnes-la-Coquette, et quatrième hier. Décrocher 68.760% pour un premier Grand Prix international reste une excellente performance pour un cheval de neuf ans. De bon augure pour la suite. Encourageants également les 68.620% d’[Anne-Sophie Serre] et [Rossini], cinquièmes, qui ont amélioré hier leur record international sur ce test.

Légères déceptions, en revanche, pour [Karen Tebar] et [Claire Gosselin], douzième et quatorzième seulement avec [Florentino 47] et [Karamel de Lauture], notés à 66.880% et 66.700%, en-deçà de leurs meilleures performances. Même constat pour [Pierre Subileau] et [Talitie] (65.840%), [Alexandre Ayache] et [Lights of Londonderry] (65.240%), [Julia Chevanne] et [Luciano 182] (64.280%), [Sarah Casanova] et [Ulan] (62.540%), et plus encore pour [Ludovic Henry] et [After You] (62.720%), [Bertrand Liegard] et [Star Wars] (62.060%), ainsi que pour [Arnaud Serre] et [Robinson de Lafont de Massa] (61.680%, d’après Cavadeos, le cavalier aurait été gêné par le passage de langue du cheval). Tous sont prétendants à une place en équipe de France.

Cet après-midi, Bertrand Liegard et Sarah Casanova dérouleront un nouveau Grand Prix dit Consolante. Demain, les autres couples se partageront entre le Grand Prix Spécial et la Reprise Libre en Musique. Il y a fort à parier qu’on entende encore deux fois God Save The Queen au Cadre Noir...

Sébastien Roullier

Les résultats

Les résultats du Grand Prix ici

À lire également...

Réagissez