Mardi 22 avril - 12h40 | Daphné G

CHARLOTTE DUJARDIN ET VALEGRO SUR LE TOIT DU MONDE

Pas de surprise sur cette finale de la Coupe du monde de dressage de Lyon, sponsorisée par Reem Acra, puisque la Britannique Charlotte Dujardin s’impose dans la Libre avec son puissant Valegro. Après les Jeux olympiques et les championnats d’Europe, le couple ajoute un nouveau titre à son palmarès pour détrôner la tenante du titre, Helen Langehanenberg.

Ils étaient donc dix-sept à s’affronter cet après-midi sur la Libre de la finale de la Coupe du monde de dressage de Lyon. Devant des tribunes plus que parsemées, la faute au week-end de Pâques et à une arène plus grande de neuf mille places selon les organisateurs, le Coréen, Kim Dong-Seon, a ouvert le bal de manière très rythmée avec son hongre de quinze ans, Bukowski. Le ton était donc donné sur des airs de Psy et son Gangnam style ou encore de Bon Jovi pour lancer la compétition. Avec une moyenne de 68,089%, le cavalier le plus jeune de la compétition (vingt-quatre ans, NDLR), n’a pas à rougir de sa première finale de la Coupe du monde. Le ton est ensuite monté d’un cran avec la reprise de l’unique couple danois encore en lice, [Mikala Münter Gundersen] et [My Lady]. Sur une musique à l’ambiance cabaret, la cavalière installée aux Etats-Unis a déroulé une bonne reprise récompensée par une moyenne de 72,250%. Quelques minutes plus tard, la jeune néerlandaise, [Danielle Heijkoop], a présenté l’une de ses meilleures reprises en musique avec [Kingsley Siro]. Le couple entraîné par la triple championne olympique [Anky van Grunsven], termine en beauté sur un travail au passage et piaffer d’une très grande régularité. Ils tiendront d’ailleurs longtemps la tête grâce à une moyenne de 77,946% (sixièmes au classement général, NDLR). Juste avant la pause, le seul tricolore en lice, [Marc Boblet], a une nouvelle fois démontré toute l’expression de sa jument noire [Noble Dream]*Concept Sol. « Noble Dream a beaucoup mieux piaffé que dans le Grand Prix mais du coup nos sorties ont été plus difficiles », commente le Français avant d’ajouter : « Au galop elle n’a pas été si simple. Elle était très différente d’hier où elle était assez contrôlable. Aujourd’hui, lorsque j’ai lancé la machine elle est vraiment partie (rires) mais j’ai quand même réussi à la gérer. Je sais ce que je peux lui demander dans ce genre de situation. Cette reprise fait quand même partie de nos bonnes reprises ». Pour sa première finale, Marc Boblet termine donc neuvième avec une moyenne de 74,875%. « J’en ai vraiment profité et je suis très fier de notre place. Nous n’avons pas fait que de la figuration », poursuit-il. 

Charlotte encore titrée

Comme à Göteborg l’année dernière, la Suédoise [Tinne Vilhelmson-Silfven] prend la quatrième place avec [Don Auriello]. Fidèle à lui-même, le hongre de douze ans a déroulé une bonne reprise notée à 80,946%. Le couple devance l’Allemande [Isabell Werth], qui a présenté une bien meilleure reprise que la veille avec son expérimenté [El Santo] NRW (79,089%). Devant des tribunes loin d’être pleines, comme nous en avons l’habitude sur ce genre de rassemblement, les trois meilleurs couples de la finale ont déroulé des reprises de grande qualité. Plus calme que dans le Grand Prix mais loin de son meilleur niveau, Glock’s [Undercover] permet à [Edward Gal] de conserver sa médaille de bronze acquise l’année dernière, grâce à une moyenne de 83,696%. « Il n’est jamais facile à gérer dans ce genre d’environnement et même si il était mieux que la veille nous sommes loin d’avoir déroulé notre meilleure reprise », insiste le champion du monde en titre. La tenante du titre, [Helen Langehanenberg], n’a pas non plus déroulé sa meilleure Libre avec [Damon Hill] NRW (87,339%). Le couple se voit donc contraint d’abandonner sa couronne au profit de [Charlotte Dujardin] et [Valegro]. « J’ai fait deux fautes de trop aujourd’hui mais j’ai voulu prendre des risques et c’est ce qui peut arriver dans ce genre de situation », explique l’Allemande très fair-play. Le choix de Charlotte de dérouler une toute nouvelle Libre a donc payé, comme souvent d’ailleurs. Cette nouvelle chorégraphie, très technique, sur le thème musical du dessin animé « Dragons », a plus que convaincu le jury puisque deux des sept juges du jour lui ont attribuée la note de 99% en artistique. Du jamais vu ! « Cette musique met vraiment en avant les points forts de Valegro », explique Charlotte qui nous avait promis hier une surprise qui n’est autre qu’une pirouette au piaffer dans les deux sens, que seuls [Adelinde Cornelissen] et Jerich [Parzival] avaient jusqu’alors exécutée. « Carl n’était pas très emballé par cette idée car je rencontrais quelques problèmes sur cet exercice à la maison, mais je voulais vraiment l’ajouter dans ma reprise. Encore ce matin, il m’a demandé si j’étais sûre de moi mais j’ai insisté et cela a payé », conclut-elle. Bénéficiant d’une Wild Card, Charlotte Dujardin remporte donc ce nouveau titre avec une moyenne de 92,179%.

A Lyon, Elodie Muller

Retrouvez les résultats ICI

À lire également...

Réagissez