'JE VAIS DE L'AVANT, ET JUSQU'À PRÉSENT, ÇA ME REUSSIT PLUTOT BIEN', THIBAULT STOCLIN

Associé à Lou Heart, Thibault Stoclin s'est emparé de la deuxième place samedi au CPEDI 3* de Deauville. Photo DR

Dimanche 13 avril - 21h19 | Sébastien Roullier

'JE VAIS DE L'AVANT, ET JUSQU'À PRÉSENT, ÇA ME REUSSIT PLUTOT BIEN', THIBAULT STOCLIN

Présent ce week-end à Deauville à l'occasion du CPEDI 3*, Thibault Stoclin, vingt-cinq ans, a présenté deux nouvelles montures, Lou Heart et Laurent de Beaumée*ENE HN. Évoluant au plus haut niveau depuis plusieurs années, le champion de France de para-dressage en Grande 1a a accepté de se prêter au jeu des questions-réponses.


Grand Prix Replay : Vous avez concouru ce week-end avec deux nouvelles montures, pouvez-vous nous en parler ?


Thibault Stoclin : Je suis ravi de pouvoir monter ces deux chevaux. Laurent sera très certainement le cheval avec qui je vais le plus concourir. Lou Heart continuera d'être monté par sa cavalière, Victoria Saint Cast qui participe au circuit Jeunes Cavaliers. Après les championnats d'Europe à Herning cet été, je cherchais un cheval pour remplacer Nice Guy qui a maintenant dix-neuf ans. J'ai beaucoup de chance cette année. Je suis coaché par Philippe Limousin, écuyer du Cadre Noir, qui entraîne également José Letartre.


GPR. : Vous avez effectué un bon week-end en terminant deuxième avec Lou Heart et troisième de la Coupe des nations avec Laurent, comment avez-vous préparé cette échéance ?


T.S. : Je n'ai pas pu monter les chevaux autant que je le souhaitais car je vis en Alsace et ces derniers sont basés à l'École nationale d'équitation de Saumur. Je les ai seulement montés cinq ou six fois avant de venir à Deauville pour ma première participation avec eux en compétition. J'ai deux entraînements par semaine avec mon ancien cheval, Nice Guy. Cet hiver, nous avons également décidé de changer de selle. Je me sens mieux.


GPR. : Pouvez-vous revenir sur votre deuxième place à Deauville ?


T.S. : J'étais vraiment très déçu de mes résultats le premier jour. Je voulais impérativement me rattraper le lendemain et c'est ce que j'ai fait. Je n'ai pas l'habitude de me décourager. Je vais de l'avant et jusqu'à présent ça me réussit plutôt bien. 


GPR. : Où vous retrouvera-t-on ?


T.S. : Dans deux semaines je serais au CPEDI 3* de Moorsele avec Laurent puis j'irai à Jardy lors du Grand Régional de dressage pour tenter de décrocher mon neuvième titre consécutif de champion de France.

Propos recueillis par Daphné Godfroy

À lire également...

Réagissez