LES TRENTE MEILLEURS MONDIAUX SOUS LA TOUR EIFFEL EN JUILLET

L'organisation du Paris Eiffel Jumping s'est regroupée à l'Hôtel de Ville de Paris hier matin. Photo MPM

Vendredi 11 avril - 12h11 | Marie de Pellegars

LES TRENTE MEILLEURS MONDIAUX SOUS LA TOUR EIFFEL EN JUILLET

Hier se tenait, à l'Hôtel de Ville de Paris, une conférence de presse concernant le Paris Eiffel Jumping s'inscrivant dans le circuit du Global Champions Tour. De nombreuses personnes se sont donc réunies afin d'écouter Virginie Coupérie-Eiffel, présidente du concours, Jan Tops, Président du GCT, Juan-Carlos Campelli, vice-président de Longines, et Guillaume Canet, acteur et cavalier, décrire et expliquer l'événement qui aura lieu du 4 au 6 juillet sous la Tour Eiffel. Ce sera alors la septième étape du Longines Global Champions Tour et elle s'ajoutera aux deux autres françaises du circuit, Cannes et Chantilly. Dans le cadre du CSI 5*, les trente meilleurs cavaliers mondiaux s’affronteront sur le Champ de Mars, à Paris. Il se déroulera en même temps un CSI 1* afin de permettre à des cavaliers tels Guillaume Canet ou Charlotte Casiraghi de participer. Cette compétition sera présentée par la célèbre marque Gucci qui s'investit déjà chaque année dans le monde équestre au travers des Gucci Masters, à Villepinte en décembre.


La descendante de Gustave Eiffel a donc été à l'origine de ce projet. 'Je rêvais de mettre au centre de Paris un jumping avec les meilleurs cavaliers du monde mais aussi de rendre accessible le monde du cheval à tous. Tous les Parisiens et les touristes pourront donc venir assister gratuitement aux différentes épreuves du week-end. Je souhaitais vraiment mettre en lumière les sports équestres ainsi que les valeurs qu'ils portent comme notamment l'excellence et l'élégance. Les spectateurs pourront également découvrir et s'initier à la pratique de l'équitation sur le village qui se tiendra parallèlement sur le Champ de Mars. Nous attendons cent-vingt-mille visiteurs pour cet événement à la fois sportif et culturel', a confié Virginie Coupérie-Eiffel. Ce rendez-vous redonne vie au concours de saut d'obstacles qui existait auparavant aux pieds de ce géant de fer. Afin de maximiser la portée de cet événement, cette dernière a souhaité qu'il s'inscrive dans un circuit et que ce ne soit pas un simple CSI 5*. Pour ce faire, l'ancienne cavalière de saut d'obstacles a fait appel à un des grands pontes de la scène internationale, le Néerlandais Jan Tops. 'Jan est le créateur de ce que nous pourrions appeler le circuit de Formule 1 actuel des chevaux. Il m'a fait le plaisir d'accueillir ce projet dans la famille du Global Champions Tour', a expliqué la résidente du domaine de Château-Bacon.


Le président du Longines Global Champions Tour a été séduit par ce projet qui représente pour lui une opportunité. 'Il y a des étapes dans quatorze des plus grandes capitales de la planète. Il manquait Paris, c'est désormais chose faite. Le cadre est fantastique. C'est important que le public puisse expérimenter notre sport dans les meilleures conditions possibles. Nous voulons également retransmettre la compétition sur Eurosport, Equidia ou encore Al Jazeera afin d'offrir un maximum de visibilité', a réagi Jan Tops. La mise en place du Paris Eiffel Jumping a été possible grâce à la participation de ce dernier mais également grâce au soutien des maisons Longines et Gucci. Les ambassadeurs de cette dernière marque vont participer à la médiatisation de cette compétition. Charlotte Casiraghi, [Edwina Tops-Alexander], ou encore Guillaume Canet viendront évoluer devant le public parisien. Pour l'acteur-cavalier, leur présence attire la presse et pousse certains néophytes à s'intéresser à ce sport.


Afin d'accueillir au mieux les cavaliers et le public, la restauration sera prise en charge par Alain Ducasse et Frédéric Vardon, ancien collaborateur du chef multi-étoilé et passionné de chevaux. 'Frédéric m'a convaincu que nous pouvions trouver un moyen d'améliorer le quotidien de chacun d'entre nous. Nous proposerons donc des plats simples, sains et bons', a développé le Monégasque.


Présents également hier matin dans le salon Georges Bertrand de l'Hôtel de Ville de Paris, [Penelope Leprevost], [Roger-Yves Bost] et Edwina Tops-Alexander ont exprimé leur joie de s'élancer au mois de juillet dans ce cadre extraordinaire où le champion d'Europe avait remporté le Grand Prix en 1992. Ils pourront notamment affronter leurs concurrents lors de trois épreuves phares. Le vendredi se déroulera un Grand Prix aux couleurs de la Fédération du Qatar, le samedi, les cavaliers disputeront le traditionnel Grand Prix du Global Champions Tour et le dimanche aura lieu la Gucci Gold Cup.


Le rendez-vous est donc donné le week-end du 4 juillet sous la Tour Eiffel, à l'endroit même où le célèbre Jappeloup de Luze avait fait ses adieux à la compétition en 1991.

Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez