'NOUS AVONS BIEN TRAVAILLÉ DURANT L’HIVER', ALEXANDRA FRANCART

Alexandra Francart en selle sur Quelstar du Vic a remporté la première étape du Grand National d'Auvers. Photo FFE/PSV Morel

Jeudi 27 mars - 17h13 | Marie de Pellegars

'NOUS AVONS BIEN TRAVAILLÉ DURANT L’HIVER', ALEXANDRA FRANCART

[Alexandra Francart] débute la saison sur les chapeaux de roue. Après s’être imposée dans le Grand Prix Pro 1 à 1,40, il y a deux semaines à Auvers, la cavalière, qui fêtera ses trente-quatre ans demain, a remporté la première étape du Grand National dans la Manche pour le compte de l’écurie CWD aux côtés de [Reynald Angot]. Contactée par GrandPrix-Replay, elle revient sur cette victoire et livre son organisation pour l’année 2014.


GrandPrix-Replay.com : Vous venez de remporter le week-end dernier la première étape du Grand National à Auvers avec [Quelstar du Vic Bilh] (Fusain du Defey x Jokris), pouvez-vous revenir sur ce concours et votre victoire ?
Alexandra Francart :
J’ai trouvé que Jean-Paul Lepetit avait établi un magnifique parcours. C’était très gros, il y a eu beaucoup d’abandons et de scores lourds. Mais je ne pense pas qu’il y ait eu un seul cheval qui se soit fait peur. Il fallait que le cheval et le cavalier soient expérimentés. C’était vraiment subtil.
Ma jument est très vive, elle ne perd jamais de temps. Pour moi le plus dur ce n’était pas le chronomètre c’était de réussir à rééditer le sans-faute. Elle a très bien sauté. Durant le week-end je sentais que les choses se mettaient bien en place. C’est une surprise car c’était un gros Grand Prix C’est une belle victoire ! Surtout pour le premier de l’année. C’est assez encourageant pour la suite de la saison. Cela veut aussi dire que nous avons bien travaillé durant l’hiver. Mes chevaux sont relativement prêts pour attaquer cette nouvelle saison donc c’est plutôt positif.


GPR. : Quels sont vos objectifs avec la jument ?
A.F. :
L’idée de départ était que je puisse courir un maximum d’étapes du Grand National. Je ne pensais pas qu’elle pourrait gérer aussi bien ce genre de parcours. Après, une fois n’est pas coutume non plus. Elle est devenue ma jument de tête, elle remplie très bien son rôle. En début de saison j’avais vraiment à cœur de me dire que j’allais participer au Grand National pour prendre de l’expérience avec elle et aussi avec d’autres très bons chevaux en devenir. Je vais concourir à Cluny dans quinze jours. Si je m’aperçois qu’elle est aussi bien à Cluny pourquoi pas appeler Philippe Guerdat pour pouvoir envisager d’autres choses. L’objectif est toujours de participer à des Coupes des nations.


GPR. : Pouvez-vous nous parler de votre piquet de chevaux en ce début d’année ? Y-a-t-il-eu des mouvements dans vos écuries ?
A.F. :
Cette année, j’ai la chance d’avoir pas mal de vieux chevaux. Pour le coup, j’ai deux piquets : des chevaux d’expérience et des chevaux en préparation. Parmi les chevaux d’expérience, en plus de Quelstar, j’ai [Red Star d’Argent] (Quick Star x Jalisco B), il a neuf et court pour le moment dans les grosses épreuves du samedi. Il saute des Grands Prix type 2* et 3*. Ensuite, j’ai une très bonne huit ans, [Sassicaia] (landor S x Nidor Platière). Elle est en cours de formation, elle est classée neuvième dans la 1,45m du dimanche matin à Auvers. Je pense qu’elle participera à de belles échéances dans l’avenir. Cette année, j’aimerais l’emmener dans des Grands Prix 2* ou dans des intermédiaires 3*. Toujours dans les confirmés, j’ai un sept ans, [Tea Star d’Oyale] (Quick Star x Royal feu). C’est un cheval de Jean-Claude Debin. Il est arrivé dans mes écuries il y a quelques mois. Nous apprenons à faire connaissance et je pense également que ce sera un bon cheval.
J’ai un lot de chevaux moins expérimentés. J’ai une sept ans qui s’appelle [Coberlina SB] (Quidam de revel x Libero H). Elle appartient à Monsieur Laine. Elle est arrivée dans mes écuries cet hiver. C’est une bonne jument qui a très peu tourné. Le but est de lui faire prendre de l’expérience. Elle s’est très bien comportée à Auvers. [Hoxer DB] (Tinka’s Boy x Gralshueter) a sept ans, il n’a pas beaucoup d’expérience. Il a un peu concouru à six ans. Son propriétaire Emmanuel Moreau me l’a confié cet hiver, je n’ai donc pas trop de recul. [Cesarix des Gy Z] (Cento Lano x Elmshorn) est un cheval de huit ans. Il appartient à Marie-Annick Giannitrapani. C’est sa première saison de concours, nous apprenons à faire connaissance sur 1,35m. [Goldie Pleasure VT Asscha] (Diamant de Semilly x For Pleasure), qui appartient à Michel Guiot, a huit ans. 2014 va être sa deuxième saison de concours. Elle fait aussi partie des bébés. Ma seule six ans, [Saperlipopette] (Singulord Jot x Cassini II), ne devrait pas courir sur le circuit SHF. Elle va suivre les vieux car je n’en ai qu’une. Ça m’arrange de ne pas être mobilisée deux jours par semaine pour un seul cheval. C’est une jument qui m’appartient donc je n’ai pas d’objectif de finale. Cette année, je ne m’occupe pas des jeunes chevaux, nous avons un cavalier qui les monte. Dans l’absolu tous les chevaux sont à vendre. C’est une écurie de commerce. Je suis là pour les valoriser.


GPR. : Quel va être votre programme pour l’année 2014 ?
A.F. :
Mon programme n’est pas complètement défini. Je vais participer à des concours régionaux pour préparer mes chevaux. Après le Grand National de Cluny, en fonction du comportement de Quelstar, je m’orienterai vers des internationaux où je continuerai dans le Grand National. Je verrai bien.

Propos recueillis par Daphné Godfroy

Alexandra francart et Quelstar dans le Grand National d'Auvers:

Alexandra Francart et Quelstar lors du barrage du Grand National d'Auvers:

À lire également...

Réagissez