LA FRANCE TOUJOURS EN TÊTE AU CICO 3* DE FONTAINEBLEAU APRÈS LE CROSS

Elaine Pen a pris la tête du provisoire à l'issue du cross lors du CICO 3* de Fontainebleau. Photo Pixizone

Dimanche 23 mars - 19h08 | Daphné G

LA FRANCE TOUJOURS EN TÊTE AU CICO 3* DE FONTAINEBLEAU APRÈS LE CROSS

Soixante-six couples se sont élancés sur le cross du CICO3* sous un soleil inespéré. Si la pluie a donc été absente, les difficultés relevées par les cavaliers ne s’en sont pas moins révélées réelles. Pourtant, le trio de tête n’a pas changé au soir de ce second test. La jeune Néerlandaise [Elaine Pen] a pris toutefois un petit avantage – à égalité de points avec l'Italienne [Vittoria Panizzon] leader au dressage – en signant le meilleur temps. Le français [Eric Vigeanel] quant à lui s'est maintenu à une bonne troisième place tandis que son compatriote [Mathieu Lemoine] a effectué une belle remontée passant du treizième au quatrième rang.

Un juge de paix en n°4

Ce fut la particularité de ce parcours de cross toujours imaginé par Pierre Michelet (le chef de piste des futurs Championnats du monde), mais qui a connu quelques aménagements. La première boucle emmenait notamment les concurrents sur le terrain de la Salamandre où les attendait plusieurs combinaisons, et notamment un coffin en n°4 qui se révéla être un véritable juge de paix. L’entrée directe sur un tonneau étroit en dérouta plus d’un, obligeant certains à choisir l’option longue directement pour éviter le refus. Le Français [Luc Chateau], cinquième avant le cross, fut l’une de ses victimes, [Propriano de l Ebat] dérobant une unique fois à cet endroit. Ils furent dix à l’imiter. Comme souvent, le multi médaillé, l'Allemand, Michael Jung a serré les courbes et offert un tour parfait sur [Fischer Rocana FST], rentrant dans le temps et remontant à la cinquième place. Ils n’ont d’ailleurs été que cinq à franchir l’arrivée sans aucune pénalité : outre Jung, [Donatien Schauly] a signé un score vierge avec ses deux chevaux [Cadiz], huitième,et [Pivoine des Touches], dixième, imité par la Néerlandaise [Elaine Pen] sur son deuxième cheval [Undercover], quatorzième, et l’étonnant Espagnol [Carlos Diaz Fernande], qui a gagné vingt-six places et a pris la onzième position. Les trois premiers se tiennent en une barre, et les dix premiers en deux barres, ce qui laisse espérer encore quelques chamboulements lors du saut d’obstacles.
Par équipes, la France a pris une petite avance (quatre barres) sur les Pays-Bas qui n’ont plus le droit à l’erreur puisque seuls trois couples restent en course.

Xavier Boudon

Classement après le Cross ici.

Classement provisoire par équipes ici.

À lire également...

Réagissez