QUEL QUE SOIT SON CAVALIER, PÉNÉLOPE RESTE LA REINE DU BAL

Comme l'année dernière, nous avons entendu les hymnes allemands et français. Photo Frédéric Chéhu

Lundi 17 mars - 18h05 | Marie de Pellegars

QUEL QUE SOIT SON CAVALIER, PÉNÉLOPE RESTE LA REINE DU BAL

La deuxième journée du CSI 5* de Paris s’est achevée sur la victoire de l’équipe franco-allemande constituée de Pénélope Leprevost et Marco Kutscher dans le Saut Hermès. Avant cette épreuve attendue, les cavaliers se sont affrontés dans une vitesse à 1,50m. Les Néerlandais Marc Houtzager et Maikel van der Vleuten ont détrôné les Français en s’emparant des deux premières places. Chez les jeunes, la Britannique Louise Saywell a été la meilleure.


La journée a débuté avec les moins de vingt-cinq ans. La Britannique Louise Saywell s’est imposée avec Hello Winner. Elle a devancé Les Allemandes Jana Wargers, accompagnée de Cornet’s Dream et Angelina Herröder sur ABC Trixi, déjà troisième la veille. Le Français Alexandre Fontanelle a terminé à la septième place avec Prime Time des Vagues. Pénalisé de quatre points, il a bouclé le parcours initial avec le meilleur chronomètre. Son coéquipier Edward Levy, qui avait sellé Belle Rock, a eu quelques difficultés. Avec seize points, il a fini à la vingtième place.


L’après-midi a fait place aux meilleurs cavaliers mondiaux. La première épreuve du CSI 5* a été brillamment remportée par [Marc Houtzager] avec [Sterrehof s Uppity]. Le Néerlandais est l’unique cavalier à être passé sous la barre des 51’’. Il est suivi de son compatriote [Maikel van der Vleuten], associé à VDL Groep [Eureka]. Le Français [Julien Epaillard] et son fils de Casall, [Cristallo A]*LM, vainqueur de la Vitesse à 1,50m hier après-midi, a tenté de s’emparer également de celle-ci. Leur chronomètre de 51’’20 les a conduits à la troisième place juste devant le numéro un mondial [Scott Brash], sur Hello [Annie].


Le Saut Hermès, lui, a couronné pour la troisième fois (sur cinq !) [Penelope Leprevost], associée cette année à l'exceptionnelle [Flora de Mariposa]. Elle concourait avec [Marco Kutscher] et [Colestus]. Sa collaboration avec un cavalier allemand lui réussit plutôt bien puisque l’année passée, elle s’était imposée avec [Marcus Ehning]. L’équipe n’a comptabilisé que quatre points sur l’ensemble des deux manches. Les deux compères auront gardé la tête du classement tout le long de l’épreuve. Ils ont obtenu un meilleur chronomètre que l’équipe constituée de l’Irlandaise [Jessica Kurten], accompagnée d’[Arezzo] VDL et du Français [Kevin Staut], associé à  [Reveur de Hurtebise]*HDC, également à quatre points. Le podium est complété par l’Ukrainienne [Katharina Offel] avec [Charlie] et l’Allemand [Christian Ahlmann] sur [Cornado II], le propre frère de [Cornado] NRW, pénalisés de huit points. Coup de chapeau encore aux Tricolores. Seuls trois cavaliers ont réussi le double sans-faute : il s’agit de Pénélope Leprevost, Kevin Staut et [Roger-Yves Bost], qui montait Castle Forbes [Vivaldo] van het Costersveld. Ce dernier faisait équipe avec la Britannique [Laura Renwick] et [Bintang II]. Ils ont terminé en sixième position.


Tous ces bons résultats laissent présager le meilleur pour le Grand Prix qui débutera demain à 15h45. Il sera retransmis en direct sur un écran géant installé pour l’occasion à l’hôtel de ville de Paris.

Daphné Godfroy

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez