La voltige fait ses débuts au Moyen-Orient

Les voltigeurs se sont affrontés pendant quatre jours dans l'enceinte couverte climatisée. Photo Al Shaqab

Vendredi 14 mars - 20h03 | Daphné G

La voltige fait ses débuts au Moyen-Orient

Une nouvelle page de l’histoire de la voltige s’est écrite cette semaine au CHI d’Al Shaqab, théâtre majestueux de la première compétition jamais organisée au Moyen-Orient. Les Germanophones ont dominé sans partage.

Le public qatari en avait déjà eu un avant-goût, l’an passé, lors de la première édition du CHI d’Al Shaqab. La démonstration offerte à l’époque par une équipe allemande a convaincu les organisateurs d’inscrire pleinement cette fois la voltige à leur programme. Quelques-uns des meilleurs spécialistes mondiaux se sont affrontés, pendant quatre jours, dans le confort climatisé de l’enceinte couverte de 3.000 places. Une première pour la discipline au Moyen-Orient.

Les médias locaux lui ont d’ailleurs réservé depuis lundi une exposition inhabituelle. Les photos des voltigeurs dans leurs costumes flamboyants s’étalent sur des pages entières et les caméras de BeIn Sports n’ont pas manqué une seule figure. Les tribunes sont malgré tout restées jusqu’aux derniers passages, ce jeudi, aussi clairsemées que celles de l’arène de saut d’obstacles mitoyenne. L’opération séduction prendra sans doute du temps.

À l’image de l’Allemande Corinna Knauf, troisième en individuel et vainqueur par équipes avec le VV Köln Dünnwald, les compétiteurs ont en tout cas savouré leur première visite dans le Golfe : « L’organisation est formidable, ce qui nous rend les choses beaucoup plus faciles. Les installations sont gigantesques, mais les chevaux ne sont pas déstabilisés. La voltige n’est pas vraiment populaire dans cette partie du monde, c’est important pour nous d’être ici et de montrer ce que l’on sait faire. »

L’histoire retiendra que les nations germanophones ont dominé sans partage ces grands débuts de la voltige au Qatar. Champions du monde en titre de Pas de deux, les Autrichiens Jasmin Lindner et Lukas Wacha ont fait honneur à leur rang, tandis que les Suisses Simone Jäiser et Patrick Looser ont fait main basse sur les deux titres individuels. Les Allemands se sont consolés en prenant les deux premières places par équipes. Sehr gut !

À Doha, Sébastien Duval

Les vainqueurs

Femmes : Simone Jäiser (Suisse) sur Luk, 8,123.

Hommes : Patrick Looser (Suisse) sur Fabiola W, 7,709.

Pas de deux : Jasmin Lindner et Lukas Wacha (Autriche) sur KCM Vaultinghorses Bram, 9,177.

Équipes : VV Köln Dünnwald (Allemagne), sur Holiday on Ice, 7,629.

À lire également...

Réagissez