JUBILÉE D'OUILLY SE CONSACRE À SA CARRIÈRE DE REPRODUCTRICE

Laura Kraut a décidé, en accord avec les propriétaires de la jument, qu'il était temps qu'elle parte à la retraite. Photo Scoopdyga

Mercredi 12 mars - 19h26 | Marie de Pellegars

JUBILÉE D'OUILLY SE CONSACRE À SA CARRIÈRE DE REPRODUCTRICE

La jument de dix-sept ans, [Jubilee d Ouilly] se retire de la compétition. La fille de Palestro II a débuté la compétition à quatre ans sous la selle du cavalier français [Aymeric de Ponnat]. Ensemble, ils ont évolué jusqu'à leur victoire dans le Grand Prix du CSIO 5* d'Hickstead en 2007. Interrogé en juin dernier par Grand Prix International sur la jument, le cavalier normand ne s'étonnait pas de sa longévité. 'C'est une jument extrêmement dure au mal. Elle se donnera sur la piste à 500%, jusqu'au bout.'


Malheureusement, après six ans de collaboration et une évolution presque parfaite, la jument a rejoint les écuries de sa compatriote [Penelope Leprevost]. Elles ont terminé notamment troisième du Grand Prix du CSI 5* de Lyon en 2008. Elles ont également fait partie de l'équipe de France victorieuse lors de la Coupe des nations du CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle, en 2009. Pour la Normande, 'la jument est une guerrière, une vraie dure'. Malheureusement, Jubilée s'est blessée quelques jours avant les championnats d'Europe de Windsor durant l’été 2009. Le couple a fait son retour sur les terrains de concours lors du CSI 2*de Fontainebleau en mai 2010.


Quelques mois plus tard la jument apparaîtra sous la selle de l'Irlandais [Trevor Coyle]. Ils ont notamment remporté le Grand Prix du CSIO 5* de Gijón en août 2012. Le cavalier, victime d'une violente chute, a  estimé ne pas être au meilleur de sa forme. La jument étant alors très compétitive, le cavalier a préféré, en accord avec les propriétaires, laisser la main à un autre pilote.


L'Américaine [Laura Kraut] a finalement été choisie. 'Jubilée me convient parfaitement, j'adore les juments au sang chaud. Elle est vraiment extraordinaire, elle a toujours la volonté de gagner. Je m'estime très chanceuse de l'avoir', a-t-elle livré en juin 2013 à Grand Prix International. Victorieuses dans de nombreuses épreuves de vitesse, elles se sont également emparées de la deuxième place lors du Grand Prix du Global Champions Tour de Madrid en mai 2013.


'Si à un moment donné, je la sens trop fébrile, j'arrêterai', a dit Laura Kraut en juin. Après leur élimination le 21 février dans une épreuve à 1,45m lors du CSI 4* de Wellington, le moment semblait être venu.


Sa propriétaire, Alexandra Lebon, accueillera donc la jument au Haras d'Ouilly afin qu'elle commence sa carrière de reproductrice. Son prochain poulain devrait être issu d'un croisement avec Big Star, cheval de tête de Nick Skelton, compagnon de Laura Kraut.

Marie de Pellegars-Malhortie

À lire également...

Réagissez