L’ÉPAULE EN DEDANS ET LA TÊTE AU MUR SONT DANS LE NUMÉRO DE FÉVRIER DE GRAND PRIX MAGAZINE

Si l'on retrouve l'épaule en dedans dans un certain nombre de textes de reprises, il s'agit aussi d'un très bon exercice de base à travailler au trot comme au galop. Photo Élodie Muller

Dimanche 02 mars - 10h00 | ElodieM

L’ÉPAULE EN DEDANS ET LA TÊTE AU MUR SONT DANS LE NUMÉRO DE FÉVRIER DE GRAND PRIX MAGAZINE

Grand Prix magazine s’est intéressé dans le numéro du mois de février à l’épaule en dedans et la tête au mur. Ces deux exercices aident le cheval à regagner de la souplesse après une pause hivernale. Avec l’aide de Françoise Brieussel, découvrez tous les conseils pour réussir au mieux ces deux mouvements et préparer la saison à venir.

'L’hiver est bien installé et avec lui, les concours se font moins fréquents. Il est donc opportun de reprendre les bases pour préparer la saison à venir et pourquoi pas viser de nouveaux objectifs. C’est l’occasion parfaite pour aborder deux exercices indispensables et incontournables : l’épaule en dedans et la tête au mur. Ces deux mouvements à part entière servent aussi d’exercices préparatoires pour appréhender des figures plus complexes. Françoise Brieussel livre ses conseils pour les accomplir le plus justement possible.

L’épaule en dedans, à la recherche de la souplesse

L’épaule en dedans permet d’améliorer l’élasticité du garrot et du bout de devant. C’est un atout indispensable au cavalier souhaitant gagner du rebond et de l’amplitude au trot, mais aussi au galop. L’épaule en dedans prépare au rassemblé en favorisant la liberté d’épaule et la flexibilité latérale. Ce mouvement est certes un exercice à part entière, puisque les cavaliers le retrouvent en compétition jusqu’au niveau Saint-Georges, mais il est aussi un parfait exercice préparatoire à d’autres figures plus serrées, et à tout mouvement en avant. Il régule l’équilibre du cheval. Travailler l’épaule en dedans en hiver peut donc être très judicieux, notamment si le cavalier souhaite changer de catégorie dans la saison à venir.

La tête au mur un bon complément

Comme l’épaule en dedans, la tête au mur est un mouvement s’effectuant dans l’incurvation, mais avec une orientation inversée, c’est-à-dire que les épaules du cheval restent sur la piste. Si le cheval 'fuit' sur la jambe intérieure dans l’épaule en dedans, dans la tête au mur, il vient au contraire avancer dessus. Cette distinction permet de rigidifier la ligne du dessus et de trouver ainsi un confort certain dans l’allure. Le cheval va en effet porter son cavalier. La tête au mur est un mouvement convenant parfaitement aux chevaux inconfortables, puisqu’il leur permet de mieux accepter l’assiette du cavalier. '

Retrouvez l’intégralité de la technique dressage dans le numéro du mois de février de Grand Prix Magazine avec le numéro un mondial, le Britannique Scott Brash en couverture!



Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici,
Ou achetez en ligne le numéro ici

À lire également...

Réagissez