TRIPLÉ FRANÇAIS À HONG KONG !

Joli trio français aux trois premières places du Speed Challenge, épreuve créée en France par les équipes de Christophe Ameeuw. Photo LHKM

Dimanche 23 février - 11h14 | Sébastien Roullier

TRIPLÉ FRANÇAIS À HONG KONG !

Trois Français ont monopolisé le podium du Speed Challenge, cet après-midi à Hong Kong concluant magnifiquement la première journée de l’étape asiatique des Masters. Kevin Staut et Quismy des Vaux*HDC l’ont emporté devant Simon Delestre sur Napoli du Ry, et Julien Épaillard sur Mister Davier.

Les plus nombreux sur la liste des engagés avec huit représentants sur trente, les Français sont pour l’instant les meilleurs, comme l’an passé, dans ces Hong Kong Masters. Deux épreuves étaient au programme de la première journée, et les deux ont été remportées par des Bleus, la première par [Julien Epaillard] (lire ici), tandis que la deuxième vient de sourire à [Kevin Staut] ! 'C’est un très bon début pour nous, Français, c'est génial. Nous sommes aussi contents que Philippe Guerdat soit avec nous', a déclaré Kevin Staut, tout sourire et habillé de l’écharpe de l’horloger sponsor de l’épreuve et du concours.

Compte tenu des chevaux qu’ils présentaient, on savait les 'Vestes bleues'  favorites, mais de là à signer un triplé! Ils ont fait jouer leur expérience, cette épreuve ayant été créée à Paris, mais aussi celle de leurs chevaux, trois cracks de Grand Prix. C’est peut-être la clé pour dominer des barres à 1,45m en allant à toute vitesse, sans dégrader la qualité de saut. 'Normalement, Quismy est une jument de Grand Prix. Je suis très, très satisfait de la manière dont elle a sauté', s’est félicité le lauréat. 'J'ai aussi aimé la manière dont Luc Musette a travaillé, et bâti cette piste. C’était une épreuve spectaculaire et très intéressante à monter.'

Troisième à s’élancer avec [Toulouse], [Henrik von Eckermann] a été le premier à affoler le chronomètre. Assis un petit moment sur le fauteuil rouge de leader, il en a été délogé par Julien Épaillard, montant un [Mister Davier] très généreux et respectueux, et pénalisé une faute, convertie en deux secondes de pénalité. Trois numéros de têtière plus tard, Kevin et [Quismy des Vaux]*HDC ont déroulé un tour très fluide, sans à-coup. La vitesse au sol de la jument, sans faute, a permis au Normand de terminer une demi-seconde plus vite que Julien.

Cinq minutes plus tard, [Simon Delestre], lui, a tout demandé à [Napoli du Ry], vif et costaud. Malgré une faute, le Lorrain est passé devant Julien Épaillard pour un dixième de seconde. [Roger-Yves Bost], [Christian Ahlmann] et [Maikel van der Vleuten] pouvaient faire mieux. Et ils l’ont fait… mais avec des fautes. Deux pour le cavalier de Barbizon, douzième sur Castle Forbes [Cosma], dont il a quelque peu perdu le contrôle. Une pour l’Allemand et le Néerlandais, cinquième et neuvième sur [Little Lady Z] et VDL Groep [Eureka].

On peut saluer le tout meilleur chronomètre, plus de deux secondes plus rapide que celui de Kevin, réalisé par le jeune Belge [Constant Van Paesschen] sur Citizenguard [Rioso van de Kape]. Avec deux fautes, il a terminé à une superbe septième place.

Demain, suite des festivités avec un Petit Grand Prix à 1,45m, suivi d’un Petit Grand Prix à 1,55m, conclu par un Winning Round. Les Français seront, à n’en pas douter, les hommes et les femmes à battre.

Sébastien Roullier

Les résultats

Les résultats du Speed Challenge ici

À lire également...

Réagissez