BEN MAHER ET CELLA, COMME D’HABITUDE...

Après Londres l'an passé, Ben Maher et Cella ont remporté leur deuxième Grand Prix CSI 5* ensemble, cette nuit à Wellington. Photo Kit Houghton/Rolex

Lundi 10 février - 11h39 | Daphné G

BEN MAHER ET CELLA, COMME D’HABITUDE...

Il n’y avait pas un, mais trois Grands Prix CSI 5* hier dans le monde. Tandis que Marcus Ehning a remporté le plus relevé d’entre eux à Bordeaux, support de l’avant-dernière étape de la Ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde (lire ici), et qu’Abdelkebir Ouaddar s’est offert celui du CSIO 5* d’Al Ain, aux Émirats arabes unis (lire ici), Ben Maher en a ajouté un à sa belle collection avec Cella, la vice-championne d’Europe, cette nuit à Wellington, en Floride. Presque comme d’habitude...

[Ben Maher] et [Cella] ont triomphé pour la troisième fois dans un Grand Prix du Winter Equestrian Festival de Wellington, aux États-Unis. Pour la deuxième fois cette année après leur victoire dans un CSI 3* il y a deux semaines, et pour la première fois dans un Grand Prix CSI 5* floridien. L’an passé, ils avaient déjà gagné celui de Londres, dans le cadre du Global Champions Tour, de manière magistrale, mais avaient été battus deux fois à West Palm Beach, par [Daniel Deusser] sur [Cornet d Amour] et par [Doda de Miranda] sur AD Rahmannshof’s [Bogeno]. L’année 2014 a l’air partie sur des bases encore plus élevées.

Hier soir, avec sa fille de Cento, propriété de l’Américaine Jane Clark, le Britannique a devancé son compatriote [Scott Brash], le numéro un mondial, aux rênes d’[Ursula XII], exactement comme il y a quinze jours. Gros manque à gagner pour les Américains qui, sur leurs terres, ont dû se contenter de la troisième place de la jeune et jolie [Lucy Davis], en selle sur le non moins jeune et joli [Barron], merveilleux fils de For Pleasure. Les trois s’étant tenus en moins de sept dixièmes, on peut aisément imaginer la qualité du spectacle proposé au public, dans cette douce soirée floridienne.

Mic Mac va bien !

Quarante-cinq couples se sont lancés à l’assaut du parcours tracé par le Britannique –tiens, tiens… un complot? – Bob Ellis, chef de piste des Jeux olympiques de Londres. Sept l’ont bouclé sans encombre, et six ont réussi un double sans-faute, dans cette nouvelle étape de la Ligue de la côte Est nord-américaine de la Coupe du monde. Parmi eux, deux Américains, [Charlie Jayne] et [Audrey Coulter], la jeune sœur du Saer, quatrième et cinquièmes avec [Chill R Z] et [Acorte], et une Canadienne, [Tiffany Foster], sixième, qui avait scellé le très bon [Verdi III].

Il n’y avait pas la couleur d’un Français dans cette épreuve – ils ne peuvent pas être au four et au moulin – mais quelques chevaux nés dans l’Hexagone. La meilleure d’entre eux a sans conteste été la bouillante [Mic Mac du Tillard], qui semble s’être fort bien accommodée de son nouveau pilote, le jeune Allemand [David Will], onzième hier soir. On en est presque déjà à mi-parcours dans cette grande saga américaine, qui s’étale sur trois mois. Dans les semaines à venir on y disputera notamment une nouvelle étape de la Coupe du monde, dans le cadre d’un CSI 4*-W, un CSIO 4* support de la Ligue américaine de la Coupe des nations, avant de conclure par un nouveau CSI 5*. Les cavaliers de l’Oncle Sam ont donc encore quelques occasions de museler leurs cousins britanniques.

Sébastien Roullier

Le classement

Le classement du Grand Prix ici

À lire également...

Réagissez