MARCUS EHNING ET CORNADO NRW, INVASION EXTRATERRESTRE À BORDEAUX!

Marcus Ehning et Cornado NRW, un couple avec lequel il va falloir compter sérieusement en 2014! Photo Scoopdyga

Dimanche 09 février - 19h21 | Daphné G

MARCUS EHNING ET CORNADO NRW, INVASION EXTRATERRESTRE À BORDEAUX!

Marcus Ehning a inscrit pour la deuxième fois son nom au palmarès du beau Grand Prix Coupe du Bordeaux. Après Leconte 6 en 2010, l’incroyable Allemand l’a emporté ce soir avec Cornado NRW un cheval promis aux plus grands exploits tant il semble disposer de toutes les qualités d’un crack. Roger-Yves Bost, brillant deuxième avec Castle Forbes Myrtille Paulois, s’est du même coup qualifié pour la finale de Lyon. Pour Pénélope Leprevost et Simon Delestre, il faudra en passer par Göteborg, dans trois semaines.

Cela fait déjà trois ou quatre saisons que tous les cavaliers de l’élite mondiale jettent des regards remplis d’admiration pour ce grand cheval gris de onze ans. Il faut dire que ce fils de Cornet Obolensky et d’une mère par Acrobat, inscrit au stud-book Westphalien et propriété du Haras de Rhénanie du Nord-Westphalie a tout d’un crack. La trempe, le respect, la facilité, la force. Il ne possède certes pas le galop le plus rapide au sol, mais comme il a la chance d’évoluer sous la selle de l’un des meilleurs cavaliers du monde, génie du tracé, l’étalon risque bien de remporter une pelleté de Grands Prix et peut-être même de briller dans les grands championnats. Après avoir gagné le Grand Prix CSI 3* d’Herning, organisé l’été dernier en parallèle des championnats d’Europe, il a triomphé ce soir de son premier Grand Prix Coupe du monde, son premier à 1,60m, son premier en CSI 5*. Privilégié, le public de Bordeaux, qui l’avait déjà vu gagner cette épreuve en 2010 avec Leconte 6 et par trois fois le Grand Prix dominical, en 2012 avec [Sabrina], et en 2005 et 2006 avec Gitania! 

Trois Français au barrage !

Avant d’en découdre avec onze autres couples au barrage, Marcus Ehning et Cornado NRW ont littéralement survolé le premier tour de ce Grand Prix, comme à Stuttgart, Paris, Bâle et Zurich, leurs quatre dernières sorties. Côté français, si c’est passé pour [Julien Epaillard] et [Cristallo A]*LM, assez tranquilles, [Patrice Delaveau] et [Carinjo 9]*HDC, dans un style plus acrobatique, ainsi que [Roger-Yves Bost] et Castle Forbes [Myrtille Paulois], très aux ordres, les huit autres paires n’ont pas franchi le cut. [Mathieu Billot] a très bien ouvert ce Grand Prix à 1,60m avec [U2], fautif seulement sur l’oxer de sortie du double. [Caroline Nicolas] et [Mozart de Beny] n’ont pas eu à rougir de leur première Coupe du monde, avec deux fautes sur l’oxer numéro deux et le vertical de milieu du triple. Dommage pour [Jerome Hurel] et [Quartz Rouge], piégés sur une barrière, légère et blanche, placée en numéro onze. Le reste était quasiment parfait. [Gregory Cottard] a hélas concédé vingt points sur [Pepyt des Elfs], peut-être pas encore revenue à son meilleur niveau après plus de trois mois d’arrêt. [Olivier Robert] et [Raia d Helby] en ont encaissé huit pour leur premier Grand Prix CSI 5*. Nerveuse, la jument a échoué sur les verticaux trois et six B, laissant entrevoir de belles promesses.

Parmi les têtes de série, [Penelope Leprevost] n’a pas été vernie avec une faute de [Nayana] sur l’oxer numéro deux. La fille de Royal Feu a déroulé un très bon parcours ensuite pour terminer seizième. Hélas, le point inscrit au classement de la Ligue d’Europe de l’Ouest ne suffira pas à la Normande, qui devra en passer par Göteborg pour arracher sa place à Lyon. Même faute pour [Kevin Staut] et [Oh d Eole], mais sans conséquence, puisque le cavalier est déjà assuré de sa présence à Lyon. À l’inverse, [Simon Delestre], qui n’a pu empêcher une faute de [Qlassic Bois Margot] sur la maudite barrière, devra performer en Suède pour pouvoir présenter [Napoli du Ry] en finale.

Sinueux et exigent tracé

L’Allemand [Marco Kutscher] ouvre le barrage sur [Cash], toujours fringant à dix-huit ans, mais qui manque peut-être un peu de condition en ce début d’année. Huit points à l’arrivée. Le Britannique [Joe Clee] assure un beau double sans-faute sur [Diablesse de Muze], et valide sa qualification pour Lyon, lui aussi. Julien Épaillard cherche le double zéro, mais accroche le gros oxer numéro dix à sauter à l’envers par rapport au premier tour. L’Irlandais [Billy Twomey] est le premier à raboter ses virages, ce qui paie avec [Tinka s Serenade], qui ne souffre pas du temps qui passe, elle non plus.

N’ayant rien à perdre, puisque largement qualifié pour la finale, Patrice Delaveau joue crânement sa chance avec Carinjo. Son tracé est de toute beauté, mais le Holsteiner frappe le vertical du milieu du triple, réduit en double. Il se contentera de la huitième place avec le meilleur temps scratch! Même faute pour la Portugaise [Luciana Diniz] avec la merveilleuse [Fit For Fun 13]. Vainqueur de l’étape précédente, il y a deux semaines à Zurich, le Suisse [Pius Schwizer] ne prend pas tous les risques, conduisant [Toulago] avec une fluidité exemplaire. Il abaisse un poil le chrono de référence, qui sera encore battu deux fois.

Pas par l’Ukrainienne [Katharina Offel], piégée sur l’avant-dernier, un vertical, avec [Lacontino]. Ni par le Britannique [Michael Whitaker], double sans-faute tout de même sur la délicate [Elie van de Kolmen]. Mais bel et bien par Roger-Yves Bost, auteur d’un barrage magnifique, bien que prudent, avec sa championne d’Europe. Le public exulte. Il croit le destin de Bosty scellé quand [Ludger Beerbaum] et [Chiara 222] échouent  sur le vertical onze. Mais Marcus et Cornado, monté en rênes longues, suivent un tracé sublime. Les immenses foulées de l’étalon font la différence dans la dernière ligne. Magique. Jamais vaincu, l’Irlandais [Cameron Hanley] essaie avec [Antello Z], mais l’ancien cheval de Michael Whitaker se manifeste trop fortement pour pouvoir inquiéter les vainqueurs. En bonus, Marcus prend la tête de la Ligue, avec trois longueurs d'avance sur Patrice Delaveau.

À Bordeaux, Sébastien Roullier

LES CLASSEMENTS

Le classement du Grand Prix Coupe du monde

Le classement de la Ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde

01. Marcus Ehning (ALL) 64 points

02. Patrice Delaveau (FRA) 61 points

03. Pius Schwizer (SUI) 54 points

04. Scott Brash (G-B) 52 points

05. Steve Guerdat (SUI) 51 points

06. Edwina Tops-Alexander (AUS) 50 points

07. Kevin Staut (FRA) 48 points

08. Roger-Yves Bost (FRA) 45 points

09. Maikel van der Vleuten (P-B) 40 points

10. Billy Twomey (IRL) 40 points

11. Joe Clee (G-B) 39 points

12. Lars Nieberg (ALL) 39 points

13. Luciana Diniz (POR) 38 points

14. Tim Gredley (G-B) 36 points

15. Christian Ahlmann (ALL) 35 points

16. François Mathy Jr (BEL) 34 points

17. Michael Whitaker (GB) 32 points

18. Simon Delestre (FRA) 28 points

…

23. Pénélope Leprevost (FRA) 23 points

59. Julien Épaillard (FRA) 5 points

61. Timothée Anciaume (FRA) 4 points

À lire également...

Réagissez