LE GRAND PRIX D'AMERIQUE, C'EST DIMANCHE À VINCENNES !

L'année dernière, c'est Royal Dream, un autre crack qui a remporté le Prix. Photo Scoopdyga

Dimanche 26 janvier - 20h05 | valentinecinier

LE GRAND PRIX D'AMERIQUE, C'EST DIMANCHE À VINCENNES !

À peine vient-il de fêter son sixième anniversaire et déjà Up and Quick s’attaque aux monstres sacrés du trot français, les Ready Cash et autre Royal Dream auxquels il tentera de faire mordre la poussière dimanche à Vincennes dans le quatre-vingt treizième Grand Prix d’Amérique (1.000.000 d’euros - groupe I - 2.700 mètres - grande piste) disputé par dix-huit champions devant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs et des millions de téléspectateurs majoritairement du nord de l’Europe.

La tentative iconoclaste d’Up and Quick est cautionnée non seulement par son époustouflante victoire dans le Critérium des 5 ans en 2013 mais aussi par la présence à son sulky de Jean-Michel Bazire , driver idole du Plateau de Gravelle dont l’expérience est inestimable dans les grands évènements. A propos du fils de Buvetier d’Aunou, son entraîneur Franck Leblanc ne tarit pas d’éloges : 'Il est capable d’avaler la montée de Vincennes à une vitesse phénoménale, ne fatiguant pas'... et la démonstration en a été faite lors du Critérium dont il a fait tomber le record au mois d’août, trottant les 3.000 mètres du parcours sur le pied de 1’11’’5 soit à un peu plus de 50 km/h !

Ready Cash, deux fois vainqueur de ce Grand Prix d’Amérique en 2011 et 2012 mais battu à l’issue d’une lutte intense l’an dernier par Royal Dream tentera de nouveau l’exploit qui consisterait à rejoindre dans la légende les triples vainqueurs, Uranie, Roquépine, Bellino II et Ourasi. Le vieux champion pourrait prendre sa retraite à l’issue de cette campagne hivernale et poursuivre sa carrière d’étalon déjà commencée il y a plusieurs saisons mais auparavant, avec l’aide de Franck Nivard (triple lauréat de l’Amérique) il défendra chèrement ses chances sur cette cendrée où il a constamment montré son immense classe.

Parmi les petits outsiders, on retiendra bien entendu Royal Dream dont il faut se méfier même si ses dernières apparitions n’ont pas été à la hauteur de ses tentatives de l’an passé car il a certainement été préparé avec le plus grand soin pour cet objectif par Jean-Philippe Dubois et aussi un autre «Dubois» The Best Madrik qui permettrait à Jean-Etienne de renouer avec une victoire au sommet, dix-huit ans après le triomphe de Coktail Jet.

Etonnante lauréate du championnat du monde de trot monté en débutant dans la spécialité voilà deux semaines, Roxane Griff revient à l’attelage, discipline dans laquelle elle compte des performances de haut niveau, et elle sera retenue pour une petite surprise dans les paris quinté + tout comme Triode Fellière, nouvelle venue sur les cîmes et lauréate du Prix du Bourbonnais ou encore Timoko drivé par le Belge Jos Verbeeck en quête d’une cinquième victoire dans ce championnat du monde à l’attelage.

Quant aux visiteurs italiens Mack Grace SM et Nesta Effe, ce sont des ténors chez eux mais leur manque d’expérience à Vincennes peut leur jouer des tours : ils seront abandonnés au mutuel tout comme le Suédois Maharajah, qui court après sa jeunesse. La meilleure chance étrangère pour un accessit semble appartenir à Yarrah Boko représentant la Norvège et qui vient de remporter le Prix de Belgique sur notre sol avec pour partenaire l’habile Pierre Vercruysse.

Jean-Noël Gontier

À lire également...

Réagissez