LE POLO MASTERS TOUR PREND DE L'ALTITUDE

À Val d'Isère, la première étape du Polo Masters Tour s'est déroulée au pied des pistes. Photo Morgane Delfosse

Vendredi 24 janvier - 19h24 | valentinecinier

LE POLO MASTERS TOUR PREND DE L'ALTITUDE

Le Polo Masters Tour, organisé par Jean-Yves Delfosse, a investi de nouveau les terrains enneigés de Savoie et Haute-Savoie en ce début d’année 2014. Trois stations françaises accueillent les meilleurs joueurs de Polo. Megève a été la première des trois villes à organiser du polo sur une piste enneigée. Pour sa dix-neuvième édition, elle accueille la deuxième étape de ce circuit. Val d’Isère et Courchevel en sont à leurs sixième et quatrième éditions.

Le Polo Masters Tour est un tournoi international disputé en quatre étapes, qui a la particularité de se dérouler en altitude et sur la neige. Il se termine quelques mois plus tard sur le sable de Saint-Tropez. 'Le Polo Masters Tour est le seul tournoi sur neige en France et le seul au monde où les trois étapes se suivent les unes derrières les autres. Il a commencé à Val d’Isère, du 16 au 19 janvier, puis passe par Megève du 23 au 26 janvier, et se termine à Courchevel du 30 janvier au 2 février', explique l’organisateur Jean-Yves Delfosse. Il y a un réel engouement, les stations sont dans une période creuse, juste après les fêtes de Noël mais les gens se déplacent quand même. Deux matches par jours viennent rythmer les étapes. Seules quatre équipes peuvent y participer. 'Nous amenons le polo au public. Il est plus difficile de faire l’inverse. Les gens pensent toujours que c’est guindé, qu’il y a du champagne, des manteaux de fourrure... Là, Je leur apporte un spectacle. Ce tournoi est d’ailleurs très festif.'


Des conditions adaptés


Pour ceux qui s’interrogent quant au bien-être des chevaux, l’organisateur rassure ' Les chevaux sont au départ un peu surpris par la neige mais ce sont les mêmes conditions que sur le sable.' Normalement, les chevaux de polo travaillent l’été et vont au champ dès le mois de septembre pour se reposer. Or, ils sont souvent déférés et laissés au pré durant tout l’hiver. Pour préparer le tournoi, les joueurs continuent alors de travailler doucement leurs chevaux. Le terrain enneigé n’est pas plus dangereux que celui sur herbe. Les appuis restent les mêmes, seuls les crampons changent. Les cavaliers jouent pendant sept minutes. Comme les chevaux sont tondus, ils sont rentrés, à chaque fois, sous des tentes chauffées.


Première étape pour les Britanniques


La première étape s’est terminée le week-end dernier. Les Britanniques, équipe Avenue Logde, ont remporté la victoire pour leur première participation. Ils ont détrôné l’équipe française des Barmes de l'Ours qui restait invaincue depuis quatre ans. Cette victoire devrait les pousser à revenir l’année prochaine et peut-être même tenter de courir le tournoi dans son intégralité. Quoi qu’il en soit, l’événement ne s’agrandira pas en nombre de participants. 'Nous ne souhaitons pas accueillir plus d’équipes car cela deviendrait très compliqué pour loger tout le monde et tous les chevaux. Il faudra mériter sa place pour venir au Polo Masters Tour', insiste l’organisateur. Cependant, le nombre d’étapes peut évoluer et il se pourrait même bien que les joueurs de polo viennent faire une halte à Paris avant de terminer les pieds dans l’eau à Saint-Tropez...

Daphné Godfroy
 

À lire également...

Réagissez