UN ACTE SYMBOLIQUE ET STRATÉGIQUE

Les forces de l'ordre ont mis plusieurs heures à dégager le fumier. Crédit DR

Mercredi 22 janvier - 18h45 | AC

UN ACTE SYMBOLIQUE ET STRATÉGIQUE

Thierry Borne était le conducteur du poids lourd qui a déversé plusieurs tonnes de fumier devant le bâtiment de l’Assemblée nationale jeudi. Sur son camion, on pouvait lire l’inscription 'Hollande et toute la classe politique, dehors. Place à la VIe République'. L’activiste a expliqué à GrandPrix-Replay.com les raisons de cette protestation. 
 


Thierry Borne est propriétaire des écuries du Rosey à Grilly dans l’Ain. 'Cette action 'fumier' était un acte réfléchi, stratégique et symbolique. J’ai voulu atteindre le système nerveux de l’État pour déclencher une couverture médiatique. C’était aussi un moyen de réveiller les consciences et de faire bouger les gens', explique Thierry Borne sollicité quotidiennement par les médias depuis son action.
Il souhaite que les Français s’unissent pour 'mettre toute la classe politique dehors' et veut qu’une 'sixième République' soit instaurée. Thierry Borne se dit apolitique et athée. Pourtant, il se présente aux élections législatives comme tête de liste dans sa commune de Grilly.
Pour lui, 'l’équitaxe est un problème parmi tous les autres.' Sa priorité ?  'S’attaquer au gouvernement et revendiquer des convictions personnelles.' À cinquante-quatre ans, Thierry Borne assure qu’il 'n’a rien à prouver' mais qu’il est 'extrêmement déterminé à mener à bien sa mission.'
Il sera présent à Paris pour le « Jour de Colère », manifestation nationale organisée le 26 janvier prochain.


 
Valentine Cinier

À lire également...

Réagissez