RÉTRO 2013 : NOVEMBRE, DANIEL DEUSSER REMPORTE LA FINALE DU TOP 10

En selle sur Evita van de Veldbalie, ici à Genève, Daniel Deusser a inscrit pour la première fois son nom au palmarès de la finale du Top 10. Photo Scoopdyga

Mardi 07 janvier - 18h46 | Daphné G

RÉTRO 2013 : NOVEMBRE, DANIEL DEUSSER REMPORTE LA FINALE DU TOP 10

Les belles échéances se sont enchaînées en cette fin d’année. Lyon a ouvert les festivités, suivi de Pau, Vérone, Stuttgart, Doha et Stockholm. Pour la Coupe du monde ou le Global Champions Tour, les athlètes n’ont pas arrêté. GrandPrix-Replay.com vous fait revivre le mois de novembre.

Le mois de novembre a commencé en grandes pompes avec le salon Equita’ Lyon. En dressage, l’Italienne [Valentina Truppa] a remporté la Reprise Libre en Musique avec [Eremo del Castegno], devant [Patrick van der Meer] et le Français [Marc Boblet], qui a pris une belle troisième place avec [Nobel Dream]*Concept Sol. En novembre, il est aussi devenu numéro un français au classement mondial, passant de la soixante-deuxième à la cinquante-septième place, devançant ainsi [Jessica Michel] et [Riwera de Hus]. Côté western, l’Autrichien Rudi Kronsteiner a dominé l’épreuve la plus importante du CRI 3*, alors que la Belge Cira Baeck a remporté le Grand Prix Open de Reining, l’autre épreuve majeure pour les cavaliers de western.

Sur la carrière d’honneur, ils étaient vingt-deux à tenter leur chance lors de la cinquième étape et finale du circuit national para-CSO. Ont été sacrés José Letartre, Cindy Duval, Constance Coubris et Salim Ejnaini. Côté saut d’obstacles, [Daniel Deusser] a remporté l’Equita Masters devant son collègue d’écurie japonais [Eiken Sato]. Enfin, VDL Groep [Verdi], monté par le Néerlandais [Maikel van der Vleuten] a succédé à [Verdi III] au palmarès du Grand Prix de Lyon (lire ici). Un très bel hommage a également été rendu à Michel Robert, à l’occasion de sa retraite sportive.

Les finales à Doha et Stockholm

Le même week-end se sont aussi déroulés les championnats du monde d’attelage poneys à Pau. La relativement jeune équipe française n’a malheureusement pas brillé à domicile. Le Néerlandais Bram Chardon, déjà vainqueur l’année passée, n’a laissé aucune chance à ses concurrents des attelages à quatre, en remportant chaque épreuve haut la main.

À Vérone, lors de la troisième étape de la Coupe du monde, [Christian Ahlmann] s’est imposé avec [Aragon Z]. L’Allemand a mené le gris à la victoire, avec quelques centièmes d’avance seulement sur le Britannique [Scott Brash]. Une semaine plus tard, la Coupe du monde est passée par Stuttgart, où un autre Allemand, [Hans-Dieter Dreher], a fait chavirer de bonheur son public. La puissance, la vitesse et l’élégance d’[Embassy II] lui ont permis de devancer le Suisse [Steve Guerdat], qui rate de peu la victoire pour la troisième fois depuis le début du circuit. En dressage, une Allemande s’est bien sûr imposée à Stuttgart. [Helen Langehanenberg] a battu son record personnel avec une note de 89.775% dans la Reprise Libre en Musique avec [Damon Hill] NRW.

La fin d’année a définitivement souri au Britannique [Scott Brash], puisqu’il a gagné la dernière étape du Global Champions Tour à Doha avec Hello [Sanctos], remportant au passage le circuit, le tout le jour de son vingt-huitième anniversaire. Un beau cadeau (lire ici).

Le mois s’est terminé à Stockholm, où s’est déroulée une étape de la Coupe du monde de dressage, mais aussi la finale du Top 10 de saut d’obstacles. Victorieux à Lyon, Daniel Deusser était le dernier invité, bénéficiant des absences des Américains [Beezie Madden] et [Kent Farrington], de la Portugaise [Luciana Diniz] et de Scott Brash. Il était pourtant premier à l’arrivée, succédant ainsi à Christian Ahlmann. Côté dressage, la victoire est revenue au meilleur couple du pays, [Tinne Vilhelmson-Silfven] et [Don Auriello].

Morgane Kubicki

Revivez la Reprise Libre en Musique de Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol à Lyon

Revivez le Barrage de Salim Ejnaini et Ivoire en para-CSO à Lyon

Revivez l’hommage lyonnais à Michel Robert

Revivez le barrage de Scott Brash et Hello Sanctos à Doha

À lire également...

Réagissez