RÉTRO 2013 : SEPTEMBRE, LA FRANCE SUR LE TOIT DU MONDE

Philippe Guerdat, Patrice Delaveau, Penelope Leprevost, Simon Delestre, Eugenie Angot et Aymeric De Ponnat sur le podium à Barcelone. Crédit Scoopdyga

Dimanche 05 janvier - 13h27 | Sébastien Roullier

RÉTRO 2013 : SEPTEMBRE, LA FRANCE SUR LE TOIT DU MONDE

Le mois de septembre a mis à l’honneur les jeunes chevaux. Le championnat du monde de saut d’obstacles, qui leur est consacré, s’est déroulé à Lanaken, en Belgique. De plus, la grande semaine de l’élevage a été organisée à Fontainebleau pour le saut d’obstacles, à Saumur pour le dressage et à Pompadour pour le concours complet. Les championnats d’Europe pour les complétistes, à Jardy, et d’endurance, à Most en République tchèque, ont apporté de nouvelles médailles à la France. Ce mois de septembre a été conclu d’une très jolie façon avec la victoire du clan français lors de la finale de la coupe des nations en saut d’obstacles à Barcelone. Grandprix-replay vous fait revivre le mois de septembre.

Lors du championnat du monde de saut d’obstacles jeunes chevaux, la jument française [Invisible Star] s’est illustrée en prenant la troisième place de l’épreuve des cinq ans, sous la selle de [Guillaume  Batillat]. Le couple n’a pas été assez rapide lors du barrage pour devancer les deux Irlandais : [Greg  Broderick] et [Bertram Allen], en selle sur [Arraghbeg Clover] et Castelfield [Denver].  Chez les six ans, [Tzigano Massuère], l’étalon monté par [Romain  Potin], a terminé au pied du podium. Et chez les sept ans, [Quolita Z] a réalisé le parcours le plus rapide des quatre points et a pris la neuvième place (lire ici ).

À l’échelle nationale, les jeunes chevaux de saut d’obstacles ont été primés durant la semaine de l’élevage à Fontainebleau. Sept cent quarante-quatre chevaux de quatre, cinq et six ans étaient présents, avec leurs cavaliers Amateurs au Grand Parquet. La finale des Cycles Libres première année a donné lieu à treize 'premières primes', label récompensant les meilleurs chevaux de leur génération. 

En deuxième année, trente-huit montures ont enchaîné que des sans-faute et ont donc été récompensés par cette prime. Huit des chevaux les plus âgés de ce concours, les six ans, ont également obtenu ce prix (lire ici).

En dressage, [Hermes de hus] et [Django de Charry] ont été sacrés chez les chevaux de cinq et six ans. À cette occasion, quatorze jeunes chevaux, toute catégorie d’âges confondus, ont obtenu une Prime Élite. À Pompadour, en concours complet, [Thomas Carlile] a confirmé [Upsilon] dans les cinq ans. Ce couple s’était déjà imposé l’année dernière chez les quatre ans et le cheval a, une fois de plus, été impressionnant par son style et son aisance dans les trois disciplines. Chez les sept ans, [Bart L] et [Mathieu Lemoine] ont dominé de bout en bout la compétition.

[Roger-Yves Bost], champion d’Europe de saut d’obstacles en août, a pris la tête des tricolores au classement mondial en septembre. [Robin Boulanger] a, lui aussi, apporté une médaille européenne en or à la France. Il s’est imposé en concours complet Juniors, à Jardy, grâce à un superbe sans-faute à l’hippique, avec [Orpheo des Sablons]. Sa victoire et les performances de ses coéquipiers ont permis à la France de monter sur la deuxième marche du podium par équipe, entre l’Irlande et la Suisse (lire ici). Les Jeunes cavaliers ont également montré leur talent. L’équipe a été sacrée championne d’Europe et Pierre Touzaint, en individuel, a terminé à la seconde place. Ce championnat a donc été une belle réussite pour les Français.

En endurance, l’hippodrome de Most, en République Tchèque, a accueilli les championnats d’Europe Sénior. Les Français ont, pour la deuxième fois consécutive, remporté la médaille d’or par équipe. Un de ces cavaliers, [Jean-Philippe Frances], s’est également distingué en individuel. Il est monté sur la deuxième marche du podium, derrière l’Espagnol [Jaume Punti Dachs]. Ce dernier a d’ailleurs été accusé, par la suite, d’avoir été en possession de produits vétérinaires interdits. Cette histoire de dopage est malheureusement venue ternir, un peu plus, le monde de l’endurance.

La saison extérieure, et le mois de septembre par la même occasion, ont été conclus d’une superbe manière par la France lors de la finale de la Coupe des nations de saut d’obstacles, à Barcelone. L’équipe tricolore s’y est imposée en devançant les Brésiliens et les Irlandais (lire ici). Le sans faute d’[Aymeric de Ponnat] avec [Armitages Boy] et les deux quatre points de [Patrice Delaveau] et de [Simon Delestre], avec [Orient Express] HDC et [Qlassic Bois Margot], ont permis au clan français de monter sur la première marche du podium. Une performance qui a récompensé le travail du nouvel entraîneur national Philippe Guerdat alors en poste depuis sept mois.

Alice Corbin

Patrice Delaveau et Orient Express*HDC lors de la finale de la coupe des nations à Barcelone.

Barrage d'Arraghbeg Clover, championne du monde des cinq ans, à Lanaken.

 

À lire également...

Réagissez