GRÉGORY WATHELET CRÉE LA SUPRISE À LA COROGNE

Grégory Wathelet et Sea Cost Forlap DC ont remporté leur premier Grand Prix CSI 5* hier soir à La Corogne. Photo Oxer Sport

Dimanche 29 décembre - 12h05 | Sébastien Roullier

GRÉGORY WATHELET CRÉE LA SUPRISE À LA COROGNE

Grégory Wathelet a créé une jolie sensation, hier soir à La Corogne. Le Belge l’a en effet emporté associé à Sea Cost Forlap DC, qui disputait pourtant son premier Grand Prix CSI 5* à 1,60m! Chapeau ! Jérôme Hurel a terminé sixième avec Quartz Rouge.

Elles ne sont pas si fréquentes les victoires en Grand Prix CSI 5* de chevaux de huit ans. Même si on est à la toute fin de l’année, que le plateau du CSI 5* de La Corogne est sans commune mesure avec celui de Genève ou d’Aix-la-Chapelle, le succès de [Gregory Wathelet] et Sea Cost [Forlap DC] est particulièrement notable et laisse présager de grandes choses. Ce hongre d’1,60m par Querlybet Hero et Heartbreaker avait déjà permis à Grégory de remporter le titre de champion de Belgique, en septembre à Lanaken. 'Il n’a pas encore une très grande expérience, mais ses qualités compensent largement ce manque. Je l’ai choisi parce que je crois en lui et parce qu’il tient bien la route. J’avais juste un doute en ce qui concerne la Chasse, parce qu’il n’a pas encore trop l’habitude d’aller vite sur une épreuve à 1,50m', avait-il expliqué quelques jours plus tard dans un entretien accordé à GrandPrix-Replay.com (lire ici).

Le petit alezan semble avoir pris goût à la vitesse, à en juger par sa performance d’hier soir. Il a en effet dominé un lot de dix barragistes (sur trente-deux partants) de bonne qualité. Grégory et Forlap ont notamment devancé d’une seconde l’Irlandais [Denis Lynch] et le rapide [Abbervail van het Dingeshof] et de plus de deux secondes l’Azéri [Jamal Rahimov], troisième sur [Warrior], ce qui constitue la meilleure performance de sa carrière en CSI 5* – le couple avait terminé septième du Grand Prix CSIO 5* de Gijón, en septembre.

Quatre Selle Français dans les dix premiers

Les trois autres doubles sans-faute ont été plus prudents avec le chronomètre. Se sont ainsi succédé l’Espagnol [Manuel Fernandez Saro] sur [Elliot DWS], un fils de [Winningmood], le Belge [Philippe Le Jeune] sur Loro Piana [Carlino] et [Jerome Hurel] sur [Quartz Rouge]. Le top dix est complété par deux autres Selle Français de douze ans, [Niack de L Abbaye] et [Nuage Bleu], sous la selle de l’Ukrainien [Cassio Rivetti] et de l’Espagnole [Pilar Lucrecia Cordon Muro], fautifs au barrage, ainsi que par [Willow] et l’Américain [Kent Farrington], qui avaient fait forte impression vendredi dernier au CSI 5* de Genève (lire ici), et [Quarela de Toscane], une Selle Français de neuf ans par Coriano et une mère par Quidam de Revel formée en France par [Berenger Oudin].

Deux autres Français ont pris part à ce Grand Prix. [Michel Hecart] termine dix-septième sur [Pasha du Gue] pour une faute au premier tour, [Julien Epaillard] vingt-et-unième sur [Cristallo A]*LM avec deux fautes.

Plus tard hier soir, la Vitesse à 1,45m a souri à l’Espagnol [Eduardo Alvarez Aznar] sur [Fidux], encore un cheval belge de huit ans, étalon par Malito de Rêve. À nouveau classé, [Jerome Hurel] termine sixième avec [Bonjovi]. Le concours n’est pas terminé puisque trois épreuves comptant pour le classement mondial des cavaliers sont au programme aujourd’hui : une Chasse à 1,45m, un Petit Grand Prix à 1,45m et un autre à 1,55m, conclu par un Winning Round.

Sébastien Roullier

Les classements

Le classement du Grand Prix à 1,60m

Le classement de la Vitesse à 1,45m

À lire également...

Réagissez