Vendredi 20 décembre - 18h35 | AC

CHARLOTTE DUJARDIN ÉCRASE LE RECORD DU MONDE D’EDWARD GAL À LONDRES

Détentrice du record du monde sur le Grand Prix et le Grand Prix Spécial, Charlotte Dujardin était bien décidée à ajouter le dernier record qui manquait à son tableau de chasse, devant son public, à Londres. Avec Valegro, la Britannique s’impose sur la quatrième étape de la Coupe du monde et en profite donc pour écraser le record du monde qu’Edward Gal obtenait ici même avec Totilas, en 2009.

93,975%, voici donc le nouveau record du monde sur la Reprise Libre en Musique, décroché mardi soir par le couple qui domine actuellement le dressage mondial, [Charlotte Dujardin] et [Valegro]. Devant des tribunes pleines à craquer, le couple double champion olympique et double champion d’Europe a littéralement écrasé le précédent record de 92,300%, détenu jusque-là par le Néerlandais [Edward Gal] avec [Totilas]. « Je pensais évidemment à ce record en arrivant ici. Je me suis dit que je pouvais peut-être le décrocher pour terminer cette année en beauté », a déclaré Charlotte Dujardin lors de la remise des prix. Avec des notes techniques allant de 88% à 94% et des notes artistiques comprises entre 96% et même un 99% (!), attribué par la juge française Isabelle Judet, Charlotte et Valegro n’ont pas fait les choses à moitié. Comme cela pouvait être le cas à l’époque d’Edward Gal et Totilas, la question n’est plus de savoir si Charlotte Dujardin et Valegro vont l’emporter, mais est bel et bien de savoir quelle sera la moyenne obtenue par le couple intouchable depuis avril 2012. « J’ai une chance incroyable de monter un cheval tel que Valegro, il me donne toujours le meilleur de lui-même et c’est le principal », ajoute la cavalière.

Marc Boblet progresse encore

Comme la veille dans le Grand Prix, les cinq derniers couples à prendre le départ de la Libre ont pris successivement la tête de l’épreuve. Grâce à un nouveau record personnel avec Glock’s [Undercover], Edward Gal conserve sa deuxième place du Grand Prix. Toujours en progrès, le couple sort de piste avec une moyenne de 87,425% et devance une nouvelle fois la jeune néerlandaise, [Danielle Heijkoop]. Elle aussi en progrès depuis les championnats d’Europe de Herning, la cavalière de vingt-six ans a été impériale sur l’ensemble de la compétition avec Kinglsey [Siro] (80,625%). Dernier à s’élancer sur cette piste du London Olympia, le Britannique [Michael Eilberg], a fait une dernière fois vibrer le public anglais en déroulant une très belle reprise avec sa jument grise, [Half Moon Delphi]. Fluide et dynamique, la fille de Dimaggio permet à son cavalier de prendre une belle quatrième place avec une moyenne de 78,700%. La soirée était donc placée sous le signe des meilleures performances personnelles. Cela fut aussi le cas pour le Français [Marc Boblet], qui signe sa meilleure note sur la Libre avec [Noble Dream]*Concept Sol. L’élégante jument noire fait une entrée remarquée sur le circuit Coupe du monde, terminant septième avec une moyenne de 76,350%, devant un public charmé. De bon augure pour la suite de la saison hivernale et surtout à quelques mois des Jeux équestres mondiaux de Normandie.

Quelques minutes avant la remise des prix, le public a pu assister aux adieux de l’un des chevaux les plus médaillés sous les couleurs de l’Union Jack, [Mistral Hojris]. Avec [Laura Tomlinson], Alf, de son surnom, a joué un rôle essentiel dans l’ascension du dressage britannique et a largement participé aux médailles mondiales, européennes et olympiques obtenues par la Grande-Bretagne depuis 2009. Sur le thème musical du dessin animé Le Roi Lion, qui lui offrait une médaille de bronze individuelle aux Jeux olympiques de Londres, Mistral Hojris a fait un dernier tour de piste à l’âge de dix-huit ans, sous les applaudissements de son public.

La Coupe du monde termine donc cette année 2013 sur un nouveau record du monde tandis qu’Amsterdam ouvrira l’année 2014, du 24 au 26 janvier.

Elodie Muller

Retrouvez les résultats ICI

À lire également...

Réagissez