JO/JEM : LES OBJECTIFS 2014 VUS PAR VALERIE FOURNEYRON

La ministre des Sports Valérie Fourneyron entourée de Serge Lecomte, président de la FFE et de Sophie Dubourg, DTN. Photo PSV/FFE

Dimanche 15 décembre - 18h22 | Sébastien Roullier

JO/JEM : LES OBJECTIFS 2014 VUS PAR VALERIE FOURNEYRON

Une conférence de presse a été donnée par la Fédération française d’équitation en présence de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative, de Serge Lecomte, président de la FFE, de Sophie Dubourg, DTN à la FFE et des cavaliers médaillés de l’année.

À cette occasion, la ministre a évoqué l’importance des objectifs sportifs en vue des Jeux équestre mondiaux organisés du 23 août au 07 septembre 2014 en Normandie. Ils seront un tremplin pour la qualification aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Elle est également revenue sur le sujet de la TVA dont la hausse est prévue au 1er janvier 2014.

Valérie Fourneyron a d’abord félicité les sportifs présents pour leurs huit médailles européennes décrochées dans cinq disciplines équestres. '2013 a été une bonne année mais 2014 sera marquée par l’organisation des Jeux équestres mondiaux. Un défi qui doit être à la hauteur de l’ambition, du talent et de l’engagement de chacun des acteurs de la filière.'

Un rayonnement international

'Organiser la plus grande compétition internationale après les Jeux olympiques va obligatoirement entraîner de l’ambition et de la pression supplémentaire mais je suis persuadée que les Français qui seront au rendez-vous en feront une véritable fête.'

Pour cet événement, la Fédération française d’équitation a réorganisé son staff technique pour se donner les meilleures chances de réussite.

La ministre des Sports a ensuite salué la mobilisation des acteurs de Basse-Normandie autour du conseil général régional et de la ville de Caen. Elle espère que les JEM seront le théâtre d’un 'grand succès sportif' mais aussi le moyen d’exposer 'le savoir-faire français'. Le sport est de plus en plus le témoin d’un rayonnement international et c’est la raison pour laquelle 'la France veut être très présente sur la scène internationale sportive'.

TVA : toujours à la recherche de solutions

'Des prises de position concernant la TVA appliquée à la filière équine ont témoignées de la constance du dialogue établi entre le ministère des Sports et la FFE face à une situation de condamnation imminente de l’Etat français par la cour de justice européenne. Nous partageons les mêmes objectifs : permettre aux centres équestres de trouver leur modèle économique et permettre ainsi à chacun de pratiquer l’équitation. Pour cela, nous travaillons pour trouver les bonnes solutions. Nos collaborateurs se rendront demain à Bruxelles pour évoquer devant la Commission européenne les conditions d’application de la directive actuelle de la TVA', a déclaré la ministre.

Le gouvernement a décidé de porter auprès de la Commission européenne une demande d’avis sur la faisabilité d’un taux réduit de TVA de 10% en France à compter du 1er janvier 2014.

Pour conclure, Valérie Fourneyron souhaite 'que 2014 porte l’ambition de toute une filière, de tout un pays.'

Valentine Cinier 

À lire également...

Réagissez