Mercredi 04 décembre - 14h22 | valentinecinier

MARC BOBLET IMPÉRIAL À PARIS

Pour la première édition du CDI 3* by Pikeur, organisé lors du Salon du cheval de Paris, dix-neuf cavaliers étaient au départ lundi du Grand Prix. En constante progression depuis leurs débuts en international, Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol ont remporté une belle victoire à Villepinte, laissant ainsi présager de bonnes choses pour la suite de la saison hivernale.

Dix nations étaient représentées lundi après-midi dans le Grand Prix du CDI 3* by Pikeur, organisé au Parc des expositions de Villepinte. De retour sur cet événement national pour le plus grand plaisir des cavaliers, ce CDI a attiré un plateau de dix-neuf cavaliers pour sa première édition. Et parmi eux, on pouvait compter de grands noms de la discipline, comme les Allemands [Hubertus Schmidt] et [Nadine Capellmann]. Et justement, les deux têtes d’affiche se sont élancées dés le début de l’épreuve puisqu’Hubertus Schmidt ouvrait le bal avec [Imperio 3]. Avec une faute dans l’entrée, des piaffers en avançant et un zig zag au galop un peu difficile, le champion olympique par équipe 2004 sort de piste avec une moyenne de 69,894%, lui permettant de tenir la tête une bonne partie de l’épreuve. Pour son tout premier Grand Prix, son tout premier international et son tout premier indoor à ce niveau, Star Wars a présenté de très bonnes choses, mais a aussi montré quelques signes d’intimidation sur la piste des Gucci Masters. Pourtant l’un des points forts du couple qu’il forme avec [Bertrand Liegard], le piaffer s’est aujourd’hui avéré un problème pour le hongre de onze ans. Plusieurs fois en défense, le fils de Show Star a cependant montré des progrès importants dans le travail au galop. Avec une moyenne de 64,064% le couple termine dix-septième. Nadine Capellmann présentait elle aussi pour la première fois Dark Dynamic sur une épreuve internationale, mais les choses se sont mieux passées pour le couple allemand. Avec une reprise dynamique marquée par un très bon piaffer, ils terminent cinquièmes avec une note de 69,234%.

Des fautes de trop

Stable et régulier à Lyon, [Ralo]*ENE HN a commis bien trop de fautes sur ce Grand Prix pour réitérer ses performances d’Equita, sous la selle de [Laurence Sautet]. Avec une moyenne de 64,362% le couple se classe seizième. Avec un [Paradieszauber] actif et plus décontracté, [Catherine Henriquet] déroule une bonne reprise malheureusement entachée de grosses fautes sur les deux lignes de changements de pieds. Des fautes qui ne permettent pas au couple champion de France en titre de dépasser les 66,106%, pour une douzième place. Catherine et Paradieszauber se classent juste derrière un autre couple tricolore, [Ludovic Henry] et [After You]. Encore trop tendre dans le travail passage/piaffer, le beau bai manque encore un peu d‘expérience et sort de piste avec une moyenne de 66,383%. Invitée de dernière minute, [Alizee Froment], fraichement installée dans les Yvelines, au Haras du Loup Pendu, a déroulé une reprise active, sans grosse faute au galop, avec [Mistral du Coussoul]. Malgré un piaffer encore difficile, la paire dépasse son précédent record en Grand Prix international en obtenant une moyenne de 67,489% et donc une neuvième place.

Deux sur trois

Alors que l’Allemagne tenait toujours la tête de l’épreuve, la Finlandaise [Terhi Stegars] est la première a déroulé une reprise sans grosse faute avec [Axis] TSF. Le couple déjà présent à Lyon début novembre, sort de piste avec une note de 72% et s’empare donc de la tête. Mais c’était sans compter les progrès de [Marc Boblet] et [Noble Dream]. Et pourtant, tout n’a pas commencé de la meilleure des manières pour le Tricolore, qui a dû faire face à une forte monter en pression de sa délicate jument noire. « Le début du concours a été un peu épique car Noble Dream est devenue folle après notre arrivée hier à cause des ânes. Elle était en état de choc et ne se maitrisait plus. Elle a passé la nuit et la matinée à trembler, elle ne maitrisait plus ses muscles. Nous avons fait appel à Floriane Buffet, une ostéopathe un peu particulière, qui a passé la journée avec elle », explique Marc Boblet. « Je ne m’attendais vraiment pas à ce résultat car lors de la première détente, trois heures avant le Grand Prix, elle était très dure et finalement elle a été superbe sur la reprise. Je dis donc un grand merci à Floriane », poursuit-il. Et en effet, le résultat sera sans appel puisque le couple déroule son meilleur Grand Prix et obtient la très belle note de 74,766%. « Pour la première fois j’ai obtenu trois vraies sorties de piaffer », souligne même Marc qui remporte donc ce Grand Prix. De retour sur une compétition internationale depuis Herning, [Jessica Michel] et [Riwera] de Hus ont répondu présentes avec une reprise toujours très harmonieuse. Avec un piaffer en progrès mais un passage un peu perturbé, le couple obtient une moyenne de 70,383% et une troisième place. « Je suis contente d’obtenir de nouveau 70%. En ce qui concerne le passage, Jan Bemelmans a eu l’idée que j’essaie de le travailler en partant du piaffer. Le but est de piaffer en avançant et que cela devienne au fur et à mesure du passage. De ce fait, cela nous perturbe un peu mais je savais que ce n’était pas calé en venant ici. Je ne gère pas toujours même si il y a du mieux », confie la cavalière du Hara de Hus.

La suite du CDI se poursuit mardi avec le Grand Prix Spécial et la Reprise Libre en Musique, ainsi que deux stages dirigés par l’entraineur national, Jan Bemelmans.

A Villepinte, Elodie Muller

Retrouvez les résultats ICI

À lire également...

Réagissez