LE PORTRAIT DE JAN BEMELMANS EST DANS LE GRAND PRIX MAGAZINE DU MOIS DE NOVEMBRE

Jan Bemelmans et son nouveau chef d'équipe, Alain Francqueville, lors du premier stage avec les cavaliers français, organisé en février 2013. © Élodie Muller

Mardi 26 novembre - 14h22 | mkubicki2

LE PORTRAIT DE JAN BEMELMANS EST DANS LE GRAND PRIX MAGAZINE DU MOIS DE NOVEMBRE

Dans le numéro de novembre de Grand Prix magazine, découvrez le portrait du mois de Jan Bemelmans. Le nouvel entraîneur de l’équipe de France, ancien cavalier de Grand Prix, souhaite avant tout placer l’équité au cœur de sa démarche. Après avoir porté l’Espagne vers les sommets internationaux, le Germano-belge tentera de faire de même avec le dressage français.

''La France a énormément de chance de l’avoir ! Je ne comprendrais jamais pourquoi le Fédération espagnole l’a laissé partir...' Les mots de Bobby Fernandez de Bobadila, l’ancienne chef d’équipe espagnole, suffisent à mesurer le vide provoqué par le départ de Jan Bemelmans, après quinze années passées au service de la Real Federacíon Hípica. Il est vrai qu’avec un CV d’entraîneur comptant sept médailles remportées dans les grands championnats, celui qu’on surnomme le 'Reitmeister' (l’écuyer en allemand) a tout d’un homme providentiel dans une discipline archi-dominée par l’Allemagne, les Pays-Bas, et désormais la Grande-Bretagne.

Originaire d’Hasselt, en Belgique Flamande, Jan Bemelmans s’est découvert très tôt un amour pour les chevaux. 'Quand j’étais petit je vivais à la campagne. Je parcourais huit kilomètres à vélo pour rejoindre l’école, et passais devant une prairie avec des chevaux. Tous les jours, je m’arrêtais et je les regardais en me demandant ce qu’ils faisaient là.' Bien vite il les montera, non sans talent.'

Le portrait du très convoité entraîneur est à lire en intégralité dans le dernier Grand Prix Magazine avec en couverture Éric Lamaze.

Abonnez-vous à Grand Prix magazine ici
Ou achetez en ligne le numéro de novembre de Grand Prix magazine ici.

À lire également...

Réagissez