J-17 AVANT LE GUCCI PARIS MASTERS

Les organisateurs, les acteurs et les cavaliers se sont réunis autour de Jean-François Pignon pour une photo à la fin de la conférence de presse. ©JLPPA

Vendredi 22 novembre - 10h24 | Daphné G

J-17 AVANT LE GUCCI PARIS MASTERS

Le cinquième Paris Gucci Masters débute dans dix-sept jours au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Les organisateurs, accompagnés de cavaliers et de célébrité, l’ont rappelé hier à Paris, aux salons France Amériques, lors d’une conférence de presse.

À l’occasion de la quarante-deuxième édition du Salon du cheval de Paris et de la cinquième édition du Gucci Paris Masters, une conférence de presse a eu lieu aux salons France Amériques, hier à Paris. Étaient présents le directeur général des Masters Grand Slam Indoor, Christophe Ameeuw, et le président du Salon du cheval de Paris, Jean-Luc Poulain. Tous deux souhaitent attirer un maximum de public à ces deux événements où passionnés et stars vont se côtoyer. Les cavaliers, [Penelope Leprevost] et [Roger-Yves Bost] sont d’ailleurs venus pour rappeler leur attachement à ce concours, au lendemain du Grand Prix Coupe du monde de Stuttgart. Les acteurs Guillaume Canet et Jean Rochefort ont aussi fait le déplacement pour réitérer leur volonté de populariser ce sport. Jean Rochefort souhaite même que 'la France soit aussi indignée que lui lorsque Pénélope Leprevost faute sur le dernier obstacle à Stuttgart. J’ai été choqué, je voudrais que les Français le soient aussi. Les cavaliers devraient être aussi connus que les footballeurs'. 

Virginie Coupérie-Eiffel, ambassadrice de Gucci, qui a déposé une date à la FEI et la FFE pour l’organisation d’un nouveau CSI 5*, en juillet prochain sur le Champ de Mars (lire ici), était bien présente.

Pour clôturer cette matinée, Jean-François Pignon, tête d’affiche du spectacle 'Horsemusic' (lire ici), a présenté une de ses juments et son poulain pour une photo finale rassemblant toutes ces personnalités.

Un match de polo en clôture

Le programme du CSI 5* comportera le très attendu Grand Prix, le dimanche 8 décembre, mais aussi l’épreuve Style et Competition for Amade où douze équipes composées d’un cavalier amateur et d’un cavalier des Masters s’affronteront déguisés et en musique pour récolter des fonds en faveur de l’association Amade, œuvrant pour la protection et l’épanouissement de l’enfant à travers le monde. Autre épreuve très attendue, le Speed Challenge, le vendredi 6. Il s’agit d’une Chasse où chaque faute pénalise non pas de quatre, mais de deux secondes le chronomètre du couple. Pour cette épreuve déjà très spectaculaire, les organisateurs ont ajouté une nouvelle règle. Non seulement les cavaliers seront chronométrés sur la totalité du parcours, mais en plus, un deuxième chronomètre se déclenchera aussi sur les trois derniers obstacles du parcours. Deux classements seront donc établis à l’issue de cette épreuve, celui du Speed Challenge et celui du Speed Finish.

La Guerre des sexes se déroulera le samedi 7 décembre après le Style et Competiton for Amade. Cette cinquième édition s’achèvera par un match de polo entre la France et la Grande-Bretagne. La taille de la piste ne permettant pas la tenue d’un vrai match, on disputera un deux contre deux entre Pierre-Henri N’Goumou et Brieuc Rigaux pour la France, et Jonny Good et Ryan Pemble pour le Royaume-Uni. Au Salon du cheval, enfin, les enfants seront comme toujours à l’honneur, de nombreuses activités leur étant proposées, comme le village enfant ou la course de poneys Shetland.

Daphné Godfroy

Le programme ici.

La billeterie ici.
 

À lire également...

Réagissez