EL JADIDA POUR SHARBATLY, LE MOROCCO ROYAL TOUR POUR KEBIR

Le Morocco Royal Tour 2013 se cloture par la victoire de Abdelkebir Ouaddar au Challenge Big Tour.

Jeudi 10 octobre - 14h24 | mkubicki2

EL JADIDA POUR SHARBATLY, LE MOROCCO ROYAL TOUR POUR KEBIR

La troisième et dernière étape du Morocco Royal Tour s’est déroulée ce week-end au Salon du Cheval d’El Jadida, sur le côté atlantique. Abdullah Waleed Sharbatly y a remporté sur Exclusive le Grand Prix Coupe du monde du CSI 3*-W, hier soir. Quatrième avec une première barre touchée par Quickly de Kreisker en trois semaines de concours, marquées par cinq victoires, Abdelkebir Ouaddar remporte haut la main la quatrième édition du circuit.



[Abdelkebir Ouaddar] n’a donc pas réussi le triplé ce week-end pour la dernière étape du Morocco Royal Tour. Après avoir dominé les deux premiers Grands Prix Coupe du monde de la tournée avec [Quickly de Kreisker], à Tétouan et Rabat, il a laissé un peu de lumière au cavalier saoudien [Abdullah Waleed Sharbatly], qui s’est imposé hier soir sous le manège du Salon du cheval d’El Jadida. En selle sur [Exclusive], ce dernier a devancé l’Italien [Roberto Arioldi], aux rênes de [Viper], et la Suissesse [Rachel Baechler] avec [Cherie vd Boslandhoeve], tous les trois doubles sans-faute de ce Grand Prix en deux manches. Côté français, ni [Philippe Rozier], huit points avec [Balou s Erbe], ni [Julien Gonin], qui a abandonné avec [Quartz du Preuilly] n’ont réussi à se classer dans ce dernier Grand Prix de la tournée marocaine.



À l’issue de la dernière étape, c’est donc [Abdelkebir Ouaddar] qui sort grand vainqueur du Morocco Royal Tour, grâce au fils de Diamant de Semilly, mais aussi aux nombreux classements et victoires engrangés avec [Porche du Fruiter] et [Cordano Sitte Z], les autres chevaux de Sa Majesté le Roi Mohamed VI. En s’imposant lors des deux premiers Grand Prix à Tétouan et à Rabat, il avait déjà pris de l’avance sur ses concurrents. Sa quatrième place dans l’épreuve reine d’El Jadida n’a fait qu’asseoir sa victoire. Le circuit lui a également permis de marquer de nombreux points au classement mondial des cavaliers, mais aussi au classement de la Ligue Arabe de la Coupe du monde. Les bons résultats de l’élève de Marcel Rozier lui permettent d’espérer une place pour la finale de Lyon. D’ici là, l’équipe se met sérieusement à la recherche d’un nouveau cheval, afin de ne pas entamer les ressources de Quickly en vue des Jeux équestres mondiaux de Normandie 2014.



Morgane Kubicki et Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez