TRÊVE SURCLASSE SES RIVAUX À LONGCHAMP

Trêve et son jockey, Thierry Jarnet ont remporté le prix de l'Arc de triomphe ©scoopdyga

Mardi 08 octobre - 12h01 | sroullier2

TRÊVE SURCLASSE SES RIVAUX À LONGCHAMP

 C'est une véritable ovation qui a accompagné Trêve ( Motivator) la lauréate du 92éme Prix de l'Arc de Triomphe, (2.400 mètres groupe I - 4,8 millions d'euros) tout au long de la ligne d'arrivée dimanche à Longchamp. Montée par le vétéran Thierry Jarnet , 46 ans, pressenti pour se mettre en selle sur la championne trois jours avant l'épreuve en remplacement du crack jockey italien Lanfranco Dettori, victime d'une fracture à la cheville survenue lors d'une chute à Nottingham, Trêve a dominé la course de la tête et des épaules, laissant ses rivaux dans un lointain anonymat... Ce faisant, Thierry Jarnet a remporté son troisième "Arc" après ceux de Subotica et de Carnegie et même si sa partenaire n'a pas battu le record de l'épreuve l'emportant dans le temps simplement honnête de 2'32''4, on se souviendra de cette victoire comme l'une des plus impressionnantes des vingt dernières années. En effet, la pouliche a longtemps galopé à flanc de peloton, dans une position inconfortable dictée par son mauvais numéro de corde et cela ne l'a pas empêchée de s'envoler à quatre cents mètres du disque laissant ses adversaires sans réaction. La très grande classe !


Une fois encore, le Japon a dû se contenter de l'accessit d'honneur dans ce championnat du monde, le favori Orfèvre (Stay Gold) concédant quelque cinq longueurs à la lauréate entraînée à Chantilly par Christiane Head et qui fut élevée par sa famille au Haras du Quesnay dans le Calvados . L'an dernier, l'alezan nippon Orfèvre également monté par Christophe Soumillon avait raté le coche de peu n'étant devancé que tout à la fin par Solemia (Poliglote) mais hier, il a dû batailler ferme pour conserver la deuxième place devant Intello (Galileo), le pari quinté + étant complété par le deuxième japonais Kizuna (Deep Impact) et Penglai Pavilion (Monsun).Si La Marseillaise a retenti à Longchamp pour saluer la victoire de Trêve (c'est le pays d'entraînement qui détermine la nationalité des concurrents) c'est sous les couleurs du Qatar, celles (grises et rouges) du sheikh Joan Al Thani qu'elle a survolé cet Arc de Triomphe d'une très haute teneur. Trêve, toujours invaincue à l'issue de ce championnat du monde, avait été acquise - pour un prix non dévoilé- par le Sheikh Joan , à l'issue de sa victoire dans le Prix de Diane Longines à Chantilly. Depuis, elle avait effectué une rentrée victorieuse dans le Prix Vermeille (groupe I - 2.400 mètres) à Longchamp où elle ne rencontrait que des pouliches...Afin de faire rêver les investisseurs qui suivent les ventes de yearlings, il faut rappeler que Trêve avait été présentée aux sessions d'Arqana en août 2011 à Deauville et n'avait pas trouvé preneur pour 26.000 euros étant alors retirée.... Après son succès classique du printemps à Chantilly, elle a dû changer de mains pour plusieurs millions d'euros.Au cours de cette réunion dominicale, on a vu Moonlight Cloud (Invincible Spirit) une autre "fusée" montée par Thierry Jarnet, remporter le Prix de la Forêt (groupe I - 1.400 mètres) en passant de la dernière à la première place en trois foulées. Cette cinq ans est aussi une jument hors norme capable de "décoiffer" un peloton sur une simple accélération. Les dizaines de milliers de spectateurs présents au Bois de Boulogne dimanche ont vu des courses d'anthologie... Des championnes comme l'on en voit rarement.



Jean-Noël GONTIER

À lire également...

Réagissez