Lundi 30 septembre - 00h14 | ElodieM

LES CHAMPIONS DE FRANCE PRO 3, PRO 1 ET DES SEPT ANS SACRÉS À SAUMUR

La journée de samedi était chargée à l’Ecole nationale d’équitation, pour l’avant dernier jour des Masters Pro de dressage. Quatre titres de champions de France ont ainsi été décernés, puisque les épreuves de niveau Pro 1 étaient à la fois support du championnat Pro 1 et du Critérium Grand Tour. 


 
Chez les sept ans, après avoir abandonné la veille avec Swing de Hus, [Julia Chevanne] pouvait malgré tout prendre le départ de la seconde épreuve. Avec un cheval beaucoup moins impressionné par l’environnement du manège, la cavalière a pu dérouler une reprise fluide notée à 71,675%. Juste derrière elle, le couple en lice pour le titre de champion de France fait son entrée en piste. En selle sur Zidane, Sara Magnusson-Lostria présente elle aussi une bonne reprise, notée exactement comme Julia et Swing à 71,675%. Si les notes d’ensemble permettent à Julia de remporter l’épreuve du jour, Sara s’empare elle du titre de championne de France 2013. « Je suis très contente car Zidane était troisième des cinq ans puis deuxième des six ans et maintenant vainqueur des sept ans. C’est le seul cheval qui monte sur le podium des championnats trois années de suite. Le premier jour, il a été super, un grand seigneur, mais il reste un étalon et il faut donc le vouvoyer. Aujourd’hui, il était un peu fatigué et était un peu plus derrière les jambes au galop, mais il a montré une très belle activité au trot », explique la cavalière d’origine suédoise. Et Sara peut être satisfaite puisqu’elle parvient à classer à la quatrième place son autre cheval, Bueno Hit. « Mon but était de classer les deux chevaux dans les cinq premiers donc je suis ravie ». La médaille d’argent revient à Alizée Roussel et Don Amour de Hus. Très régulier sur l’ensemble de l’année, le couple se classe troisième de l’épreuve avec une moyenne de 69,300%, lui permettant de monter sur la deuxième marche du podium. Un podium complété par Hubert Perring et Riesling, quatrièmes aujourd’hui avec une note de 68,300%. Chez les Pro 3, le championnat se courrait sur les reprises de niveau A8 et A7, sur lesquelles huit couples se sont affrontés pendant deux jours. Avec une victoire dans l’ultime épreuve grâce à une moyenne de 69%, Dorothée Kuhn décroche la médaille d’or avec Leantinah. Bertrand Berezay s’empare de l’argent avec Ennchang de Ber (67,105%), tandis que le Garde républicain, Christophe Dixmier, complète le podium avec Amsterdam (66,026%).

 
 
Anne-Sophie et Camille chez les Pro 1

 
 
Du côté des Pro 1, l’Inter II allait donc sacrer deux champions de France et ce sont les cavalières qui se sont montrées les plus régulières au final. En effet, Anne-Sophie Serre s'impose dans l’épreuve avec Rossini (70,973%), remportant par la même occasion le titre de championne de France Pro 1. « Cette victoire est une surprise pour nous. Je me suis engagée au dernier moment par rattrapage à la suite d’une saison pauvre en terme de sorties et en dent de scie au niveau du travail. Rossini est un cheval qualiteux mais sensible et j’ai dû souvent retourner en arrière cette année. Nous n’avons pas pu évoluer comme je le souhaitais. C’était donc un test de venir à Saumur et ça a marché », confie Anne-Sophie avant d’ajouter : « Je vais maintenant continuer à le caler et j’espère que nous pourrons attaquer le Grand Prix à Vidauban en début d’année prochaine, mais je ne veux pas brûler d’étapes avec lui ». La cavalière du sud devance Thibault Cambourieu, troisième de l’Inter II, en selle sur Scherzo ZC (68,184%) et Bertrand Liegard avec Star Wars (67,578%). Le couple champion de France 2012 se classe quatrième de l’épreuve mais parvient à conserver le podium à l’issue des deux reprises. Deuxième de l’épreuve avec une moyenne de 68,631%, Camille Cheret Judet remporte le Critérium réservé aux chevaux âgés de huit à dix ans. Avec Lancelot, acheté cette année au couple Serre, la fille d’Isabelle Judet décroche son premier titre de championne de France chez les Pros. « En tout, avant de venir à Saumur, nous avons participé à cinq concours en Grand Tour ensemble donc je suis vraiment très contente. De plus, c’est l’anniversaire de ma mère aujourd’hui donc je ne pouvais pas lui faire de plus beau cadeau », sourit-elle. « Lancelot a énormément de charisme, il est très gentil, c’est un vrai battant en piste et il possède un mental d’enfer. Normalement le passage est l’un de nos points forts, mais sur la deuxième épreuve je suis restée encore un peu timide car je n’ai pas beaucoup d’expérience à ce niveau. Je crois que nous formons juste un couple qui fonctionne mais Anne-Sophie et Arnaud Serre avaient fait du très bon travail au départ avec lui. J’espère maintenant que je pourrais sortir sur les épreuves réservées aux moins de vingt-cinq ans l’année prochaine, et notamment en France, avant de me lancer dans le grand bain », poursuit Camille. La médaille d’argent revient à une autre jeune cavalière, Charlotte Chalvignac, qui présentait Zilverster (65,342%), tandis que Ludovic Henry monte sur la troisième marche du podium avec Wise Guy RS, malgré une reprise plus difficile aujourd’hui (62,316%).

 
 
A Saumur, Elodie Muller

 
 
Retrouvez les résultats ICI
 
 

À lire également...

Réagissez