ABDELKEBIR OUADDAR RÉCIDIVE À DOMICILE

Abdelkebir Ouaddar a été félicité notamment par le Garde Royale, hôte de ce CSI 3*. Photo MRT

Lundi 23 septembre - 16h50 | Léa Dall'Aglio

ABDELKEBIR OUADDAR RÉCIDIVE À DOMICILE

Abdelkebir Ouaddar a remporté son troisième Grand Prix CSI 3* de la saison, cet après-midi à Tétouan, chez lui au Maroc, où s’est achevée dans la liesse la première étape du Morocco Royal Tour, dans les installations de la Garde Royale. Ce faisant, Kebir a accompli un premier pas vers la finale de la Coupe du monde, qui se tiendra fin avril prochain à Lyon.


 
Au bon endroit et à la bonne heure. Si ses deux premières victoires en Grand Prix international, notamment la deuxième, conquise cet été à Vichy, un haut lieu des sports équestres français, avait fait le buzz de l’autre côté de la Méditerranée, la troisième n’a pu échapper à personne au Maroc. À Tetouan, dès la première étape du Morocco Royal Tour, qui se poursuit le week-end prochain à Rabat puis dans deux semaines au Salon du cheval d’El Jadida, [Abdelkebir Ouaddar] a imposé sa suprématie. Victorieux de la Vitesse à 1,45m de vendredi avec [Quickly de Kreisker], l’élève de Marcel Rozier, dont le portrait est à lire ce mois-ci dans Grand Prix Magazine, avait décidé de laisser son crack au box, hier, hissant [Porche du Fuitier] à une encourageante huitième place dans le Petit Grand Prix à 1,45m. Cet après-midi, il a fait valoir son talent et sa vista, ainsi que la fraîcheur de l’excellent fils de Diamant de Semilly pour remporter le premier des trois Grands Prix Coupe du monde de la tournée. Un parfait dénouement pour un public tout acquis à sa cause, et en bonus, de précieux points au classement de la Ligue Arabe de la Coupe du monde de saut d’obstacles, en vue d’une qualification pour ce qui constituerait sa toute première finale, au printemps prochain à Lyon.
À Tétouan, le cavalier de Sa Majesté le Roi Mohamed VI a été le seul à descendre sous la barre des quarante-cinq secondes au barrage. Il a distancé de trente centièmes de seconde l’Italien [Emanuele Gaudiano], autre cavalier très en forme depuis vendredi, associé à [Admara 2], ainsi que l’Égyptien [Sameh el Dahan] sur [Suma s Zorro], l’Italien [Roberto Arioldi] sur [Viper] et le vétéran britannique [Steven Whitaker], vainqueur du Petit Grand Prix hier avec [City Banking 3].
Meilleur Français, [Philippe Rozier], qui est aussi le sélectionneur national du Maroc, a terminé huitième sur [Balou s Erbe], deux places devant [Julien Gonin] et [Quartz de Preuilly].
La route est encore longue, mais si Kebir fait aussi bien lors des deux prochains week-ends du Morocco Royal Tour, il aura accompli un bon bout de chemin vers Lyon. Nul doute que le souverain marocain, propriétaire de tous les chevaux qu’il monte, suivra cela avec attention.

 
Sébastien Roullier

 
Le classement

À lire également...

Réagissez