BART L DE BOUT EN BOUT

Bart L et Mathieu Lemoine domine la génération des sept ans. Photo Pauline Chevalier

Lundi 23 septembre - 12h10 | Léa Dall'Aglio

BART L DE BOUT EN BOUT

C’est une belle histoire d’amitié qui se concrétise par un titre de Champion de France et une place pour le Mondial du Lion d’Angers, ce matin à Pompadour. En tête dès le dressage, Bart L et Mathieu Lemoine s’adjuge la médaille en repartant avec leur score du dressage. La victoire d’une équipe, celle de Pierre Defrance et d’une amitié celle de Mathieu Lemoine et Bertrand Vuatoux.
 

Il n’y a rien eu dire à la prestation de [Bart L], ce grand et beau cheval bai foncé appartenant à [Bertrand Vuatoux] et monté pour la deuxième fois en Championnat à Pompadour par [Mathieu Lemoine] (le couple a été Champion de France des cinq ans). Répondant parfaitement aux attentes de son cavalier Bart L, a mis la barre haute avec un dressage en 38,4. Sirocco du Gers, victorieux en CIC 2* avec [Thomas Carlile] a su l’approcher avec un score de 40 tout comme SRS Orlando avec 42,6. Mais le cross technique, massif et surtout difficile à tenir niveau chronomètre n’a pas modifié le trio de tête de ce classement. Et finalement, le cso final a redonné de la marge à Bart L qui termine par un beau sans faute et un score finale de 40. Thomas Carlile demeure tout de même deuxième et troisième avec une barre pour chacune de ses montures. Le cavalier toulousain était déçu de ce résultat par soucis de perfection. Sirocco et SRS Orlando sont deux excellentes montures tout comme l’ensemble de la génération présente ici.

 
En effet, [Donatien Schauly] était venu spécialement avec [Sprinter du Dorset]*Mili un cheval auquel il croit vraiment depuis longtemps et il prend la quatrième place, devant [Safran du Chanois]*ENE-HN, le propre frère d’Ocarina, la monture olympique de Donatien. Mais Safran officie sous la selle de [Mathieu Vanlandeghem]. [Buster] et [Maxime Livio] sont septième devant le champion de France des six ans, [Saturne Champeix]*TC et [Francis Clément]. Le cavalier un peu malade cette semaine n’a eu de cesse de remercier son "pote" comme il l’appelle.
 

Forcément, l’émotion de Mathieu Lemoine était grande à la sortie de la piste de cso : "Bart est un super cheval qui a répondu parfaitement à mes demandes et a fait son travail tout au long de la semaine. Il a vraiment bien dressé, vraiment bien sauté et a été à mon écoute. C’est un grand cheval et je ne lui vois pas de limites sportives. C’est une victoire particulière car elle est le récompense d’une amitié forte. Je n’avais pas de cheval pour faire le Mondial du Lion en sept ans et Bertrand m’a prêté Bart L dans cet objetif. Le cheval est arrivé au mois de mai. Nous avons gagné à Arville, puis à Sandillon et assis notre qualification à Mourmelon. C’est aussi une histoire d’équipe performante car je travaille chez Pierre Defrance en n’ayant donc qu’à me soucier de bien monter à cheval et quand je suis en concours, c’est Valérie Gay qui travaille mes chevaux avec talent, dans l’ombre. C’est elle qui travaille Bart L et ce titre, je lui dois à elle aussi. Maintenant, Bart va prendre un peu de repos et j’espère réaliser un belle performance au Mondial du Lion."
 
La sélection finale des douze cavaliers pour le Mondial du Lion d’Angers sera dévoilée un peu plus tard par la Fédération Française d’Equitation.
 

A Pompadour, Pauline Chevalier 

À lire également...

Réagissez