LE CHAMPION D'EUROPE D'ENDURANCE A-T-IL TRICHÉ ?

Il y a tout juste une semaine, Jaume Punti Dachs a été sacré champion d'Europe d'endurance avec Quran El Ulm, à Most, en République tchèque. Photo Gilly Wheeler/FEI

Lundi 23 septembre - 16h54 | Léa Dall'Aglio

LE CHAMPION D'EUROPE D'ENDURANCE A-T-IL TRICHÉ ?

Une nouvelle affaire de dopage est en train de ternir le monde de l’endurance. Un coup de semonce pour la FEI qui semble pourtant tenter de faire face à ce fléau.


 
Le nouveau champion d’Europe d’endurance, Jaume Punti Dachs est au cœur d’une affaire de dopage. Selon le site d’information britannique Horse and Hound (lire ici), l’Espagnol, membre du comité d’endurance de la Fédération équestre internationale, a été trouvé en possession de produits vétérinaires interdits ("injectables, anesthétiques, anti-inflammatoires and antibiotiques", selon les propos du Veterinary Medicines Directorate, autorité nationale du Royaume), saisis le 7 août dans les écuries de la Moorley Farm East du Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, situées à Newmarket, en Grande-Bretagne. Pour rappel, Sheikh Mohammed est le mari de la Princesse Haya de Jordanie, présidente de la FEI.
L’affaire est d’autant plus encombrante pour la FEI que Jaume Punti Dachs a participé à la table ronde organisée par l’instance internationale au sujet des problèmes de dopage et de bien-être des chevaux dans l’endurance, le 24 juillet.
"Rien n’indique quelconque suggestion de méfaits volontaires ou négligents", a commenté l’Espagnol dans un communiqué de presse. "Toutes ces substances peuvent être achetées au Royaume-Uni... et constituent l’armoire à pharmacie normale d’une écurie." Ils seraient visiblement réservés à un usage vétérinaire encadré. La FEI s’est refusée à tout commentaire sur une "affaire en cours".

 
Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez