L'ÉQUIPE DE FRANCE D'ENDURANCE, CHAMPIONNE D'EUROPE À MOST

Belle revanche pour Jean-Philippe Frances, ici avec Hanaba, qui était quatrième aux Jeux mondiaux de Lexington en 2010. Photo Scoopdyga

Mercredi 18 septembre - 17h28 | Léa Dall'Aglio

L'ÉQUIPE DE FRANCE D'ENDURANCE, CHAMPIONNE D'EUROPE À MOST

L’hippodrome de Most, en République Tchèque a désigné ses champions d’Europe Senior aujourd’hui. Près de vingt-cinq nations s’était données rendez-vous pour l’Open 160km de Most, dont dix-sept concouraient pour les titres de champions d’Europe par équipes et en individuel. L’épreuve a débuté à 6h30 et s’est achevée tard dans la soirée.
 

 
 
 
 
Tenants du titre, les Français ont réussi à le conserver cette année. L’équipe composée de [Jean-Philippe Frances] sur Qrafik la Majorie, [Philippe Tomas] sur Quotien Persky, [Melody Theolissat] sur Azelle de Jalima, sans oublier [Virginie Atger] sur Milah de Jalima, a eu à cœur de faire résonner la Marseillaise en République-Tchèque. En terminant tous les quatre dans les dix premiers, ils ont pu largement dominer le reste des nations qui n’ont, pour la plupart, pas pu terminer les championnats, par manque de cavalier encore en course. L’Italie étaient toujours en course dans la soirée, elle finirait deuxième.
 

 
Ce n’est pas une, mais deux médailles que les cavaliers français rapportent à la France. Jean-Philippe Frances et Qrafik la Majorie deviennent vice-champions d’Europe (7’45"25), derrière l’Espagnol Jaume Punti Dachs sur Quran El Ulm en 7’42"40. La Polonaise Kamila Kart s’octroie la troisième marche du podium sur Raila des Sables en 7’58"24. Philippe Tomas loupe la médaille de bronze de deux secondes et finit quatrième en 7’58"26 ! Mélody Theolissat est cinquième en 8’12"14 et Virginie Atger, septième en 8’13"36.
 

 
Bénédicte Edmond-Bon, sélectionneur national, tire un bilan très positif de ces championnats : « La course a été assez mouvementée et très difficile au niveau technique, mais les cavaliers français ont fait preuve de beaucoup de compétences tout au long de la course. Ils ont montré qu’ils pouvaient se mesurer à la concurrence internationale et surtout au Moyen-Orient. Les chevaux se sont très bien comportés et ont bien progressé. Cela est de très bon augure pour les jeux mondiaux de 2014. »
 

 
Audrey Mangin
 

Classement individuel 

À lire également...

Réagissez