ATTELAGE : BREDA DOMINATION IMPRESSIONNANTE DES NÉERLANDAIS

Le Hongrois Martin Holle remporte l'épreuve d'attelage Poney en solo. Photo Patrick Crasnier

Jeudi 12 septembre - 09h38 | audreymangin4

ATTELAGE : BREDA DOMINATION IMPRESSIONNANTE DES NÉERLANDAIS

Le concours de Breda s’est terminé dimanche 8 septembre, un concours sans surprise où les attelages (poneys et quatre chevaux) néerlandais, à domicile, ont fait plus que briller. Il faudra compter avec eux aux championnats du monde de Pau.


 
Pour les poneys tout d’abord, à deux mois des championnats du monde, les Néerlandais remportent la catégorie paire (Ewoud Boom) et team (Bram Chardon). En solo c’est le Hongrois Martin Holle, habitué des podiums qui l’emporte devant deux Allemands.

 
Côté Français, les résultats sont en dessous de ce que nous avons l’habitude de voir à ce niveau. En solo, la meilleure Française Claire Lefort avait laissé sa jument de tête, Oullala d’Equarnoy, au repos après un concours difficile à Minden, après avis de son staff technique. Sa jument de réserve, Qadjah Llewelin, n’est pas au niveau de l’élite mondiale malgré ses énormes progrès et sa deuxième place à Lipica. Laetitia Leboucher, pour sa part, continue à monter en puissance pour terminer dixième. En catégorie paires, la prestation de Karine Poentis est très décevante, elle n’était pas sortie à Minden sans que l’on sache vraiment pourquoi, ici à Breda elle est loin de la tête mondiale. Seul Stéphane Toujas, qui malgré un dressage plus que moyen, effectue un  excellent marathon, puis gagne la maniabilité, il termine dixième. Enfin en team, aucun des quatre meneurs ayant fait le déplacement ne peut venir inquiéter qui que ce soit de l’élite, ils sont tous les quatre très loin au classement.

 
En ce qui concerne les attelages à quatre chevaux, ce concours était important pour constituer l’équipe qui représentera la France aux championnats d’Europe. Le concours est remporté avec le brio habituel par Théo Timmerman, le Néerlandais est en grande forme cette année. A noter l’élimination de cinq attelages dont celui de Boyd Exell et des deux Français Stéphane Chouzenoux et François Vogel. La prestation des trois autres Français est plus que moyenne en terminant quatorze, quinze et dix-huitième, pas vraiment de quoi inquiéter les ténors de la discipline. Il faut noter que les attelages Français prennent régulièrement du retard en dressage, les deux autres tests étant souvent beaucoup plus performants.

 
Patrick Crasnier

À lire également...

Réagissez