Mardi 03 septembre - 19h05 | m.verrier

BILAN DES FINALES CYCLES LIBRES À LA GRANDE SEMAINE DE FONTAINEBLEAU

Ce week-end, les finales des Cycles libres ont ouvert le bal de la Grande Semaine de l'Élevage, à Fontainebleau. Sept cent quarante-quatre jeunes chevaux, soit presque cent engagés de plus que l'an dernier, avaient rendez-vous avec leurs cavaliers Amateurs au Grand parquet pour tenter de décrocher une "première prime", label récompensant les meilleurs de leur génération.


Ce week-end, les finales des Cycles libres ont ouvert le bal de la Grande Semaine de l'Élevage, à Fontainebleau. Sept cent quarante-quatre jeunes chevaux, soit presque cent engagés de plus que l'an dernier, avaient rendez-vous avec leurs cavaliers amateurs au Grand Parquet pour tenter de décrocher une "première prime", label récompensant les meilleurs de leur génération.


Durant ce championnat, les chefs de race les plus représentés au sein des chevaux qualifiés étaient Flipper d'Elle, également le plus représenté parmi les chevaux primés, Luccianno, Mylord Carthago, Ogrion des Champs et Quaprice Boimargot. Comme le souligne la Société hippique française (SHF), organisatrice de ces championnats, les quatre premiers dont des étalons anciennement gérés par les Haras Nationaux, et les trois premiers ont été de véritables piliers de l'équipe de France durant de nombreuses années.
Les jeunes montures récompensées ce week-end étaient également souvent issues de Diamant de Semilly, L'Arc de Triomphe*Bois Margot, Kannan et Dollar dela Pierre. Même si les stud-books Selle Français et Anglo-Arabe ont une nouvelle fois été majoritaires cette année, le circuit Cycle libre reste ouvert à toutes les races.


Pour rappel, le Cycle Libre se déroule sur trois années : le Cycle libre première année pour chevaux de quatre et cinq ans, le Cycle libre deuxième année pour chevaux de cinq et six ans, et le Cycle libre troisième année.




Cycle libre première année



Le championnat première année, accessible aux chevaux de quatre et cinq ans dans leur première année de compétition officielles a donné lieu à treize "premières primes" au total. Pour obtenir cette récompense, il fallait achever le championnat avec un score de trois points pénalités maximum. Les chevaux alourdis de quatre à sept points ont reçu, eux, une "deuxième prime".
Dix des premières primes ont été distribuées dans la catégorie des quatre ans, dominée par Velvet Teen, un hongre Origine constatée (Impala des Fontaines x Super de Bourrière) sous la selle de Caroline Blier. Il partage cette première place ex-aequo avec le Selle Français Vizir de l'Épine (Fakir de Kreisker x Hurlevent), piloté par Noémie Loize. Le troisième rang est également partagé par deux Selle Français : Voltaire Eving (Orphée de Nantuel*HN x Fabuleux de Gamet*HN), monté par Laurent Wagner, et Virtu'Oz Magenta, menée par Olivier Gras. Celui-ci a aussi classé son deuxième cheval, Vazybigood (Col Canto*Ecolit x L'arc de Triomphe*Bois Margot), à la cinquième place.



Chez les cinq ans, seules trois premières primes ont été distribuées. Le KWPN Domingo T (Vaillant x Falco) a terminé son championnat avec seulement un point de pénalité, associé à Augustin Abraham, suivi de la jument Selle Français de Florian Guérin, Ultime de K'Line (Quick Star x Leprince de Thurin) avec un point et demi. Une autre Selle Français, Ustine de Geais (Apache d'Adriers*HN x Dollar du Mûrier*HSTD), complète le podium avec son cavalier Yoan Rondelot.



Cycle libre deuxième année



Ici, seules les montures ayant enchaîné des sans-faute au cours du week-end ont pu obtenir une première prime, la deuxième prime revenant aux chevaux pénalisés de quatre points au total.
Pas moins de vingt-quatre chevaux de cinq ans ont reçu une première prime cette année. La tête du classement a été trustée par onze juments, à grande majorité Selle Français. Julie Court a amené Ucciana de Migot (Luccianno*HN x Hospodar) à la victoire, devant Urage du Lakau (Negus de Talma*HN x Onyx IV) pilotée par Ludovic Langlet, ex-aequo avec Uriane de Lagrillere (Troupier x Neld'Or) sous la selle de Rémy Vergne.



Dix-huit montures ont mérité une première prime du côté des six ans, menés par trois Selle Français également. Themis de la Fagne (Couleur Rubin x Lieu de Rampan) s'est imposée comme la meilleure jument, aux ordres de Benoît Wiart. À la deuxième place, Tel d'Esthubea (Othello de Falaise x Stew Boy*HN) a révélé ses talents grâce à Fanny Grandjean. Enfin, la jument de Loïc Masson, Toxic (Jiky de Nantuel x Fury de la Cense), s'est classée troisième.




Cycle libre troisième année (prix CWD)



Dans la catégorie réservée aux chevaux de six ans courant pour la troisième année en épreuves officielles, il fallait également un total de zéro point pour recevoir une première prime, et de quatre points pour se consoler avec la deuxième prime.
Parmi les huit premières primes attribuées au total, les trois meilleurs produits au classement étaient, ici encore, tous trois des Selle Français. La jument de Carine Delaud, Together de la Roque (Kannan x Almé), a surclassé ses concurrents, en terminant sa finale avec près de sept secondes d'avance sur ses assaillants les plus dangereux. Tara King (Cardero*Champs Élysées x Quand Viens Tu*HN), sous la selle d'Iris Cervera, est quant à elle arrivée deuxième, juste devant Touareg du Bailly (Lux Z x Galoubet A), monté par Yann Bonamy.





Les épreuves des Cycles classiques, réservées aux chevaux enregistrés au stud-book Selle Français ou Anglo-Arabe et montés par des professionnels, ont pris le relai dès aujourd'hui et s'achèveront le week-end prochain sur le Grand parquet.




L'ensemble des résultats des finales Cycles libres est disponible ici.




Claire Jankowiak

À lire également...

Réagissez